AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
informations
POINTS : 111
MESSAGES : 1763
JUKEBOX : キミシダイ列車 - ONE OK ROCK
FEAT : Portgas D. Ace
DATE D'INSCRIPTION : 13/07/2013

FICHE PERSO
XP:
Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Left_bar_bleue132/190Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Empty_bar_bleue  (132/190)
PV:
Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Left_bar_bleue26/26Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Empty_bar_bleue  (26/26)
Taiga Yamazaki
Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako 1413016348-1411721130-eldo

Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Empty
Mar 21 Oct - 21:59



Je ne voulais pas t'abandonner, mais je ne voulais pas m'accrocher.



Harajuku. Temple de la mode et du cosplay, des lolitas et de la beauté. Un joli monde digne de Paris Avenue ou de Color Street. On y retrouvait des amoureux de la couture et de la beauté extérieurs. Ce n'est pas dans ses habitudes à Taiga de passer par ici. Non, il ne voulait pas passer par ici au début. Mais il a réfléchi à une chose durant plusieurs jours. Une chose qui pouvait peut-être faire changer certaines choses. Du moins, il l'espérait. Habillé d'un jean noir, d'un t-shirt gris avec veste, bonnet sur la tête, écharpe et cloque entre ses lèvres, il contemplait cette ruelle légèrement bondée par la mode japonaise. Taiga s'était adossé contre un mur, lisant un bouquin de littérature derrière ses lunettes de vue. Entre temps, il levait les yeux au ciel. Il regardait la rue, il ne vit personne à part des inconnus heureux. Un soupir s'échappait de ses lèvres. Comment la retrouver ?

Pourtant, il y avait tant de filles et peu de mecs. Tant de demoiselles habillés d'une façon peu classes ou beaucoup trop excentrique au goût du jeune homme. Mais certaines personnes savaient bien manier le style et la mode. Notamment les lolitas, celles qui n'en faisaient jamais trop, celles qui voulaient juste s'amuser et montrer qu'elles pouvaient être jolies tout en étant aussi simple. Petit ruban dans les cheveux, une robe en dentelle et en froufrou, un petit sac chic ... Décidément, Taiga en parlait comme si il connaissait ça. En même temps, quand on a une soeur fana de ce genre de chose ... On commence à s'y connaitre. Et puis si il était là aujourd'hui, c'était pour elle. Chikako Yamazaki. Une petite soeur qu'il n'avait pas vu depuis longtemps. Trop longtemps même. Fermant son bouquin, il le rangeait dans la poche de sa veste tout en se redressant. Il accrocha ses lunettes sur son tshirt et il regardait encore une fois la ruelle. Personne.

Un premier pas où il avait envie de la voir, où il avait envie de lui faire plaisir sans pour autant la prévenir .. .Et étant donné qu'elle avait tendance à aller à ce genre de festival, elle devrait bien être quelque part, non ? Sûrement, mais impossible de différencier les filles avec leur wig blanche et les filles avec de VRAIS CHEVEUX BLANCS. Quel PUTAIN de CASSE-TÊTE. Pourquoi avoir attendu aussi longtemps pour la voir ?

Eldorado.
Violence.
Mutation.
Mort.
Ce genre de chose, peut-être.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taigao.tumblr.com/
informations
POINTS : 97
CITATION : Some infinities are bigger than other infinities
MESSAGES : 74
JUKEBOX : Sigur Ros ▲ Brennisteinn
FEAT : Zero▲Drag-on Dragoon
CRÉDIT : iom.
DATE D'INSCRIPTION : 13/10/2014
LOCALISATION : englishterre

FICHE PERSO
XP:
Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Left_bar_bleue128/170Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Empty_bar_bleue  (128/170)
PV:
Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Left_bar_bleue16/16Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Empty_bar_bleue  (16/16)
Chikako Yamazaki
Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako 1413016206-1411721135-paris

Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Empty
Dim 26 Oct - 16:40

Non; ne pars pas.
Quel est l’avantage de vivre dans une grande ville? La promiscuité. Quel est l’avantage de vivre dans une capitale? La diversité. Tokyo fait partie de ces métropoles où tout est possible. Chaque quartier a sa particularité, sa propre identité. Harajuku ne fait pas exception à la règle. Ici, c’est le centre de l’art de la mode. Designers, stylistes, apprentis, passionnés, tous se retrouvent dans ces rues pour partager la même passion qu’ils ont de la mode. Alors c’est bien naturellement que Chikako se retrouve régulièrement à arpenter les avenues de cet endroit, toute excitée. C’est difficile de garder son calme quand on est entouré de personnalités les unes plus excentriques que les autres et inversement. Certains se sont déguisés, d’autres sont naturellement particuliers dans leurs choix d’accoutrement. Chikako, elle, parait bien sobre à côté. Toute habillée de blanc cassé et de beige la gamine pourrait se faire passer pour un ange, néanmoins son manteau gris casse cette image pure et innocente. Elle est plus passe-partout comme ça. La seule particularité qu’elle a est le fait que contrairement à la totalité des personnes, ses cheveux sont sa vraie couleur et ses mirettes ne sont pas des lentilles. En jetant un oeil dans une vitrine, la gamine aperçoit son reflet… Elle détourne vite le regard. C’est dur. Elle apprend à vivre avec sa nouvelle apparence, mais ce n’est pas simple tous les jours. Le vent s’engouffre dans les ruelles, le froid se fait de plus en plus présent, la petite plonge sa tête dans son écharpe blanche bien chaude. Se balader et ne penser à rien fait vraiment du bien.

Mais;

Chikako s’arrête, brusquement. Son visage se ferme tandis que ses pieds reculent dans un premier temps. Non. Il ne faut pas partir. C’est si soudain. La fillette ne sait plus penser, tout s’emmêle dans son crâne. Il est là; avec son bouquin à la main, ses lunettes sur le nez, ses yeux rivés sur le livre. C’est lui n’est-ce pas? Elle pourrait le reconnaitre entre mille. La personne qui lui a le plus manqué depuis son enfance. La demoiselle reste tétanisée, au milieu de la route alors que de nombreux passants aimeraient pouvoir marcher tranquillement. Elle se fait pousser vers le côté, n’ayant pas le temps de voir qui est l’odieuse personne qui a fait ça. Elle se retrouve donc sur la chaussée, à quelques mètres de l’objet de toutes ses préoccupations.

Il a fini de bouquiner… Il cherche quelqu’un? Le jeune homme balaie la rue du regard, sans succès apparemment. Qu’est-ce qu’elle doit faire? Comment doit réagir Chikako? Il est juste ici, à quelques pas… Est-elle capable d’appeler son nom? Même, comment devrait-elle l’appeler? Alors que la gamine reste sans mots, sans voix, l’homme commence à partir. Un pas. Deux pas…

- Taiga..!

Et sa voix s’écorche à la fin du nom qu’elle n’a pas prononcé depuis très très longtemps. Ses yeux, rivés sur son frère, attendent une réaction. Comment va-t-il réagir? Comment va-t-il lui parler? Aurait-elle dû l’appeler comme elle a toujours eu l’habitude de le faire? Non. Elle ne peut pas prononcer ce surnom alors qu’elle sait qu’il a changé. Ce n’est même peut-être plus la même personne. Il est chef de gang après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
POINTS : 111
MESSAGES : 1763
JUKEBOX : キミシダイ列車 - ONE OK ROCK
FEAT : Portgas D. Ace
DATE D'INSCRIPTION : 13/07/2013

FICHE PERSO
XP:
Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Left_bar_bleue132/190Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Empty_bar_bleue  (132/190)
PV:
Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Left_bar_bleue26/26Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Empty_bar_bleue  (26/26)
Taiga Yamazaki
Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako 1413016348-1411721130-eldo

Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Empty
Lun 27 Oct - 0:54



Je ne voulais pas t'abandonner, mais je ne voulais pas m'accrocher.



Et puis soudain ... C'est une petite voix que Taiga pouvait entendre à travers ce brouhaha infernal. Une petite voix qu'il reconnaissait entre mille. Une petite voix angélique, douce et attendrissante.

Il se retournait pour faire face à une jolie demoiselle bien habillée. Elle avait les cheveux blancs comme neige et les yeux d'un rouge pâle qu'on ne voit presque jamais. Ce n'était pas du faux, on pouvait facilement reconnaître des lentilles et une perruque hors là ... C'était une couleur naturelle. Doucement, un petit sourire apparaissait sur le visage de l'Eldorado. Un sourire rare mais sincère, un sourire doux qui se voulait sympathique .. Un sourire comme il avait l'habitude de faire à Chikako avant son départ. Il s'approchait doucement d'elle avant de lever sa main et de la poser sur le crâne de la demoiselle, cependant ... Il s'arrêtait net dans son geste. Son sourire était toujours là, mais le corps ne répondait plus à rien.

C'est bizarre, ce blocage. La peur rongeait l'Eldorado, la peur de ne pas pouvoir assumer le rôle de grand frère après ces retrouvailles. Est-ce qu'il avait le droit de la prendre dans ses bras ? J'aimerais tant. C'était une bonne question que se posait Taiga. Même si il avait le contrôle total sur son pouvoir ... Il n'avait pas encore le contrôle sur ses émotions, et son pouvoir pouvait partir en vrille à tout moment. Qu'est-ce que ça voulait dire ? Au final, Taiga pouvait à tout moment absorber le pouvoir de sa petite soeur, un pouvoir qui lui permettait de survivre en dehors de chez elle, de survivre face à sa maladie ... Car dans le fond, elle est toujours présente en elle. C'était ce qui effrayait Taiga le plus. Mais pour l'instant ... Il ne paniquait pas de trop. Au contraire, il était heureux de revoir sa petite soeur ... Même si il n'était pas encore habitué à la voir dans cet état là, elle qui avait les cheveux et les yeux noirs charbon comme son frère. Ca fait bizarre, mais on fait avec. Il retirait sa main et s'abaissait légèrement à la taille de Chikako. Parce que mine de rien, l'écart est énorme entre 185cm et 159cm.

▬ Je savais bien que t'allais passer par ici, Chi-chan.

Parce qu'il fallait bien se lancer dans la discussion.

▬ Alors ... Comment vas-tu ? ▬

Combien de fois lui a-t-il posé cette question lorsqu'elle était clouée dans son lit ? Des centaines et des centaines de fois, parce qu'il s'inquiétait pour elle, parce qu'il avait peur pour elle. Est-ce qu'il avait le droit de parler comme ça, comme si de rien n'était ? Parfaitement, j'ose, je ne peux pas ne rien faire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taigao.tumblr.com/
informations
POINTS : 97
CITATION : Some infinities are bigger than other infinities
MESSAGES : 74
JUKEBOX : Sigur Ros ▲ Brennisteinn
FEAT : Zero▲Drag-on Dragoon
CRÉDIT : iom.
DATE D'INSCRIPTION : 13/10/2014
LOCALISATION : englishterre

FICHE PERSO
XP:
Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Left_bar_bleue128/170Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Empty_bar_bleue  (128/170)
PV:
Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Left_bar_bleue16/16Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Empty_bar_bleue  (16/16)
Chikako Yamazaki
Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako 1413016206-1411721135-paris

Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Empty
Dim 9 Nov - 23:19

Sa main sur sa tête, un geste qu’il avait l’habitude de faire quand ils étaient plus jeunes. Un geste anodin, futile, mais qui représente tant. Une complicité, une proximité, une intimité, un lien; rompu aujourd’hui? La fillette regarde son frère tandis que celui-ci lui sourit. Ce sourire, il lui avait manqué. C’est comme si tout ce qui c’était passé depuis le départ de Taiga pour la capitale n’est jamais arrivé. Un bond en arrière qui faisait du bien. Mais, durant ces années bien des choses ont changées. Beaucoup trop.

A présent à sa hauteur, il lui parle. Cette voix, elle a muri. Elle est devenue plus grave est plus sérieuse alors que celle de Chikako est toujours aussi juvénile.

“Chi-chan”. Pourquoi s’étaient-ils séparés en premier lieu? La gamine n’arrive pas à se concentrer sur ce que dit l’homme accroupi en face d’elle, elle n’arrive pas non plus à détacher son regard de celui-ci. Ces mirettes noires, ces cheveux noirs. Et dire qu’il n’y a même pas un an elle lui ressemblait comme deux gouttes d’eau. Et maintenant, ils sont si différents; aussi bien physiquement que mentalement. Qu’a-t-il bien pu leur arriver?

Alors qu’il lui demande comment elle va une énième fois, comme il a toujours eu l’habitude de le lui demander, la fillette ne peut s’empêcher de penser à toutes ces années où il n’était pas à la maison, où ça n’allait pas, où elle ne trouvait pas la foi de continuer cet enfer, où la maladie la consumait - petit à petit - de l’intérieur. Son corps est malade. Du moins, son corps l’était. Elle ne peut s’empêcher de repenser à ce jour où sa vie a basculé, que ses repères ont disparu et que ses piliers se sont effondrés, et qu’il n’était toujours pas là. Elle ne peut pas ne pas penser à ces mois passés dans la capitale à essayer de le joindre, de le voir, de lui parler… Et ce jour où elle a tout appris, tout découvert.

Mais…

- Bien, un grand sourire se dessine sur les lèvres restées jusque là muettes, je vais bien à présent.

Chikako ne peut pas s’empêcher de vouloir sentir la chaleur de son grand frère contre ses couches de vêtements. Cela fait si longtemps, trop longtemps. L’adolescente a manqué d’un frère pendant des années qui ont changé sa vie du tout au tout. Mais elle ne veut pas que ça recommence, ils ne peuvent plus se séparés comme ça a été le cas jusqu’à présent. Taiga est son frère. Même si elle a découvert des choses qu’il lui cachait et qu’il lui cache encore, elle ne veut plus le quitter.

- Mais on pourrait parler dans un café non? Ce n’est pas que j’ai froid…, un frisson, mais bon.

Il va falloir qu’il lui dise toute la vérité. Chikako veut entendre de sa bouche, de sa voix ce qu’il fait vraiment à Tokyo. Est-ce qu’elle pourra l’encaisser?

Qui sait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
POINTS : 111
MESSAGES : 1763
JUKEBOX : キミシダイ列車 - ONE OK ROCK
FEAT : Portgas D. Ace
DATE D'INSCRIPTION : 13/07/2013

FICHE PERSO
XP:
Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Left_bar_bleue132/190Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Empty_bar_bleue  (132/190)
PV:
Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Left_bar_bleue26/26Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Empty_bar_bleue  (26/26)
Taiga Yamazaki
Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako 1413016348-1411721130-eldo

Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Empty
Jeu 13 Nov - 20:02



Je ne voulais pas t'abandonner, mais je ne voulais pas m'accrocher.



Aujourd'hui s'annonçait bien. Aujourd'hui allait être un bon jour. Taiga le pensait, il avait envie d'y croire fort, parce que Chikako était là, et elle était en pleine forme. Toujours innocente et fragile, mais sa santé était bonne, et le jeune homme le voyait immédiatement. Tout ça grâce à son pouvoir de guérison. Elle était là, elle était heureuse, toute souriante et rêveuse. Sa petite Chikako.

Et la demoiselle demandait si ils ne pouvait pas aller dans un café. Taiga en connaissait pas mal grâce à ses petits boulots qu'il avait accumulé ces dernières années. Ils connaissaient les meilleurs endroits et ceux qui pouvaient charmer sa petite soeur. Sans plus attendre, il posait ses mains sur les épaules frêles de Chikako avant de la faire avancer vers une direction, les éloignant de la foule qui se trouvait autour d'eux.

▬ J'ai été étonné quand les darons m'ont dit que tu allais venir étudier ici, à Tokyo. Ce n'est pas un plaisir d'être ici, tu arrives à survivre ? [/i]▬

Il lâchait un petit rire tout en se replaçant à côté d'elle. Taiga a toujours aimé se moquer des gens, mais avec Chikako, ce sera toujours gentil. Pour elle, il serait capable de tout, comme de changer de comportement soudainement. Dès qu'il la croise du regard, c'est fini ... Il ne peut pas être aussi vulgaire et violent comme le chef d'Eldorado qu'il est.

Il fallait marcher un petit peu avant de rejoindre l'endroit que Taiga voulait aller. En attendant, il pouvait tranquillement discuter avec Chikako. Tranquillement ?

▬ Mais plus sérieusement, tu te plais bien ici ? Les histoires de délinquance et autre connerie ne te gêne pas ? Car quand je dis que Tokyo n'est pas un plaisir ... Ca ne l'est pas du tout.  ▬

Parle, parle, et tes problèmes, tu n'en parleras jamais Taiga ? Tu ne lui parleras jamais de ce moment où tu ne lui as plus parlé, à ta petite soeur ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taigao.tumblr.com/
informations
POINTS : 97
CITATION : Some infinities are bigger than other infinities
MESSAGES : 74
JUKEBOX : Sigur Ros ▲ Brennisteinn
FEAT : Zero▲Drag-on Dragoon
CRÉDIT : iom.
DATE D'INSCRIPTION : 13/10/2014
LOCALISATION : englishterre

FICHE PERSO
XP:
Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Left_bar_bleue128/170Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Empty_bar_bleue  (128/170)
PV:
Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Left_bar_bleue16/16Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Empty_bar_bleue  (16/16)
Chikako Yamazaki
Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako 1413016206-1411721135-paris

Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Empty
Lun 17 Nov - 1:34



C’est comme si, le temps s’était arrêté à l’époque où Taiga était toujours à la maison. Il lui parle si naturellement. Il la touche, amenant ainsi une aura protectrice autour d’elle. Qu’est-ce qu’elle aime se sentir à l’aise avec quelqu’un, ça lui avait manqué. A vrai dire depuis que Chikako est arrivée à Tokyo, elle n’a pas ressenti cette impression de sécurité ne serait-ce qu’une seconde. Avec tout ce qu’elle a découvert, le peu qu’elle a vécu, même dans son studio elle a peur. Enfin “peur”… Elle ne sent pas “chez elle”. Ce n’est pas ce qu’on peut qualifier comme étant idéal, mais, elle fait avec. Il n’y a pas de quoi en faire un plat. La fillette a peut-être juste besoin de plus de temps pour s’adapter à la vie dans la capitale.

▬ J'ai été étonné quand les darons m'ont dit que tu allais venir étudier ici, à Tokyo. Ce n'est pas un plaisir d'être ici, ses mirettes se posent sur la silhouette de son frère, tu arrives à survivre ? ▬

Le silence dans la discussion s’installe, les yeux de la gamine virent sur la route. Si elle arrive à survivre? Quelle question. Entre le fait que son frère est du côté sombre de la ville, l’épisode dans son repaire… Elle a cru qu’elle allait y laisser sa peau ce jour-là. Alors est-ce qu’elle arrive à survivre, même si elle sait que ce n’est qu’une petite blaguounette de son frère, la question la fait réfléchir. Elle esquisse un sourire histoire de ne pas inquiéter frangin. Mais ce n’est pas drôle; au fond.

Il n’attend pas de réponse de sa soeur, continuant sur la lancée de la délinquance. Il joue à quoi? En lui parlant de ça et avec ces propos il croit qu’il va lui  faire peur? Elle a déjà vu plus qu’il ne croit ça ne peut pas être possible autrement. Et pourtant elle n’est pas partie d’ici parce qu’elle sait que son avenir est à Tokyo, à Paris Avenue, dans la mode. Oui Tokyo n’est pas un plaisir, elle a déjà pu le constater. Mais elle ne peut pas repartir dans sa ville natale, elle y ferait quoi? Il n’y a pas de futur pour elle là-bas. Il n’y en a aucun.

- Même si Tokyo n’est pas un plaisir, tu sais très bien que j’ai plus de chances à m’en sortir dans la mode ici qu’à la maison…, elle lui jette un coup d’oeil, à moins que j’ouvre une agence de vêtements pour animaux de la ferme.

C’est bien de prendre les choses à la légère, mais rigoler ne résout pas tous les problèmes. Elle se retrouve quand même en compagnie d’un chef de gang. Paradoxalement, même si l’adolescente sait ça, elle se sent encore plus en sécurité. Qui voudrait lui faire du mal à côté de son frère? Personne. Du moins, c’est ce qu’elle aimerait croire. Taiga lui parle nonchalamment alors qu’il est au coeur de cette guerre pseudo secrète. Et il lui en parle comme s’il était complètement détaché de ce monde nocif, toxique.

- Mais, pourquoi est-ce que tu me dis que ce n’est pas du tout un plaisir de vivre ici? Tu devrais plutôt m’encourager non? Toi qui vis ici depuis si longtemps, si tu restes c'est que ça ne doit pas être si mal que ça… ou je me trompe.

Oui, elle dit beaucoup de choses. Oui, ce sont des phrases quelques peu ambigues. Chikako ne sait à vrai dire pas si elle veut mettre les pieds dans le plat ou si elle attend qu’il arrive de lui-même à la discussion. Elle ne sait même plus si elle veut qu’il lui en parle. Elle ne sait pas ce qu’elle veut. Chicago sait juste qu’elle ne veut pas perdre son frère. Pas encore une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
POINTS : 111
MESSAGES : 1763
JUKEBOX : キミシダイ列車 - ONE OK ROCK
FEAT : Portgas D. Ace
DATE D'INSCRIPTION : 13/07/2013

FICHE PERSO
XP:
Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Left_bar_bleue132/190Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Empty_bar_bleue  (132/190)
PV:
Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Left_bar_bleue26/26Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Empty_bar_bleue  (26/26)
Taiga Yamazaki
Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako 1413016348-1411721130-eldo

Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Empty
Lun 17 Nov - 13:47



Je ne voulais pas t'abandonner, mais je ne voulais pas m'accrocher.



C'est vrai, si Chikako était présente dans la capitale, c'était pour ses études. Elle n'a presque jamais eu l'occasion d'étudier avec d'autres personnes de son âge. Et puis la seule école disponible et qui correspondait à sa passion se trouvait au coeur de Tokyo. C'était la ville la plus proche de celle de leur ville natale donc elle était obligée de passer par-là. Enfin, que Chikako réalise des petites créations pour des animaux faisait sourire Taiga. Ca pouvait rapporter du gros quand même, l'idée est bidon, mais ça peut rapporter. Mais voilà que la petite se questionnait sur les conditions de vie de Taiga dans la ville. Car celui-ci donnait l'impression qu'ici, c'était un enfer. Mais pourtant, le jeune homme continuait à vivre ici malgré la mort, la délinquance et la crise. Un petit soupir s'échappait de ses lèvres tandis qu'il enfonçait sa tête dans son écharpe.

▬ Je suis là par nécessité. Tu dois bien te douter que nous avons aucun avenir si on reste dans notre ville natale. Je trouve des boulots dans la ville malgré la crise, je ne te cache pas que j'ai arrêté mes études car ça m'ennuyait plus qu'autre chose. ▬

Arrivés à destination, Taiga invita Chikako à entrer dans ce petit café joliment bien décoré. Il lui laissa le choix de leur place avant de continuer son petit discours, retirant son bonnet, son écharpe ainsi que sa veste qu'il déposa sur sa chaise.

▬ La vie n'est pas toujours aussi rose et jolie, Chikako. Par moment, tu seras obligée de vivre dans des conditions difficiles pour vivre. Je suis ici pour gagner ma vie, en plein milieu d'une crise et d'un combat acharné entre des délinquants ... Je fais avec. Mais tu travailles dans un bon domaine et dans un bon quartier, il ne t'arrivera pas grand chose. Au pire, je ferai tout pour qu'il ne t'arrive rien. Je te le promets. ▬

Promesse.
Car je te protégerai toute ma vie. Je l'ai fait depuis ta naissance jusqu'à maintenant, même si tu ne le voyais pas, je pensais toujours à toi. Je gagne de l'argent pour toi ... Du moins, je le faisais pour toi. Maintenant, tu es guérie, tu n'as plus vraiment besoin de mon aide. Sauf pour te protéger de ce monde de connards, maintenant que tu es juste ici, devant moi, au coeur d'une ville détruite de l'intérieur. Taiga lui offrait un petit sourire avant de s'étirer tel un félin. Il allait continuer de faire comme si de rien n'était, car le menteur en lui jouait son rôle à la perfection. Mentir pour survivre, c'est comme ça que Taiga vivait.

▬ Ne te tracasse pas pour moi. Occupes-toi de ta petite vie car tu peux en profiter maintenant. Tu es libre.  ▬

Il poquait la joue de la demoiselle avant de chopper le petit menu sans pour autant le lire, monsieur savait déjà quoi prendre, puisqu'il connaissait ce café comme sa poche. Quand on a déjà travaillé ici, on connait le menu par coeur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taigao.tumblr.com/
informations
POINTS : 97
CITATION : Some infinities are bigger than other infinities
MESSAGES : 74
JUKEBOX : Sigur Ros ▲ Brennisteinn
FEAT : Zero▲Drag-on Dragoon
CRÉDIT : iom.
DATE D'INSCRIPTION : 13/10/2014
LOCALISATION : englishterre

FICHE PERSO
XP:
Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Left_bar_bleue128/170Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Empty_bar_bleue  (128/170)
PV:
Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Left_bar_bleue16/16Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Empty_bar_bleue  (16/16)
Chikako Yamazaki
Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako 1413016206-1411721135-paris

Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Empty
Mar 18 Nov - 15:42

Que se passe-t-il lorsque deux personnes prennent deux chemins séparés? Ils ne se recroisent plus, chacun de leur côté de la voie, pris d’assaut par différents obstacles, récompensés par leurs efforts à intervalles séparés. Leurs vies ne concordent plus.

C’est ce qu’il se passe là, maintenant, inconsciemment. Même si les deux êtres sont assis dans le même restaurant à la même table regardant le même menu, ils ne se comprennent plus. Chikako cherche à connaitre une vérité cachée alors que Taiga argumente sur des faux semblants. Il a arrêté ses études, ça l’ennuyait, la vie n’est pas toujours aussi rose et jolie… Ce qu’elle peut avoir horreur qu’il lui donne des pseudo leçons. L’adolescente sait que la vie n’est pas rose, elle l’a assez vécu pour en être imprégné. Elle sait qu’elle a une chance - si on peut appeler ça comme ça - incroyable d’être en bonne santé au jour d’aujourd’hui.

Le serveur arrive à leur table, est-ce qu’il reconnaitrait Taiga? Peut-être, Chikako est trop occupée à choisir entre un thé vert à la menthe ou un chocolat chaud, boisson beaucoup plus occidentale, pour écouter la furtive conversation des deux hommes. Sauf qu’il y a le moment tant redouté où il faut donner sa commande.

- Mh…Je ne sais pas quoi prendre. T’as pris quoi toi, elle ne dira pas ni-chan, rhalala je ne sais vraiment pas!

Elle sort un yen d’on-ne-sait-trop-où et décide de jouer à pile ou face. Si c’est pile, elle optera pour le thé vert, si c’est face ce sera un chocolat. Avant de lancer la pièce, la gamine en profite pour ajouter un choix qu’elle n’arrive pas non plus à faire. Si ça tombe sur pile, elle décidera de laisser Taiga tranquille et de faire comme si de rien n’était pour l’instant, par contre si ça tombe sur -

- Face! Je prendrai donc un chocolat chaud avec supplément chantilly si possible!

Elle sourit au serveur avec cette petite moue qui n’était plus présente sur son visage depuis longtemps. Mais avec son frère à ses côtés elle ne peut s’empêcher de retomber en enfance. Quelle ironie. Le serveur, visiblement amusé par la situation part tout sourire dans la cuisine. Chikako se tourne alors vers son frère en reprenant un air sérieux.

- Je profite de ma vie tu sais, j’ai jamais autant profité.

Une pause.

- Mais je me tracasse pour toi, c’est normal tu es mon frère.

Une deuxième pause. La fillette ne sait pas comment aborder les choses, comment lui dire qu’elle sait tout. Enfin tout, elle espère du moins qu’il n’y a rien d’autre de caché parce que ce qu’elle a découvert est déjà assez lourd à digérer. Elle joue avec le yen, évitant de regarder son frère, les yeux rivés sur l’objet. Elle est vraiment gamine à cet instant précis, comme si elle était en face de sa mère ou de son père et qu’elle ne savait pas comment avouer une faute qu’elle avait commise par peur d’être punie. Des fois, il faut juste mettre les pieds dans le plat.

- Enfin, je ne sais pas si c’est du tracas ou - elle déglutit - de l’effroi que je ressens à ton égard. Tu es la personne à laquelle je tiens le plus pourtant tu me caches tellement de choses, tu ne peux plus reculer à présent Chikako, on est censé faire partie de la même famille, avoir le même sang, avoir été élevés de la même manière, connaitre les mêmes principes, savoir tout se dire, aspirer à un bel et grand avenir, s’épauler l’un l’autre, avoir confiance en chacun…

Est-ce que tu sauras le dire Chikako? Est-ce que tu es assez forte pour faire face à Taiga dans ce café aujourd’hui? Est-ce que tu vas le confronter à la réalité? Est-ce que tu es prête à mettre tes trippes sur la table? Est-ce que tu es prête à perdre ton frère encore une fois ou lui pardonneras-tu pour le chemin qu’il a pris?

- Je sais. Taiga.

Ces derniers mots résonnent dans sa tête alors qu’elle les prononce à voix haute. La voix de l’adolescente se casse cependant sur le nom de son frère, elle veut qu’il comprenne l’importance de ce qu’elle vient de lui dire, qu’il sache qu’il n’a plus de secrets - ou presque - pour elle. Elle décide d’affronter le visage de son frangin en posant son regard sur lui, tandis que le serveur réapparait avec la commande.

Bon goûter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
POINTS : 111
MESSAGES : 1763
JUKEBOX : キミシダイ列車 - ONE OK ROCK
FEAT : Portgas D. Ace
DATE D'INSCRIPTION : 13/07/2013

FICHE PERSO
XP:
Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Left_bar_bleue132/190Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Empty_bar_bleue  (132/190)
PV:
Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Left_bar_bleue26/26Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Empty_bar_bleue  (26/26)
Taiga Yamazaki
Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako 1413016348-1411721130-eldo

Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Empty
Jeu 20 Nov - 19:58



Je ne voulais pas t'abandonner, mais je ne voulais pas m'accrocher.



Taiga aurait aimé se fumer une clope, mais il était interdit de fumer ici. La poisse. Il devait sortir pour ça mais il n'avait aucunement envie de laisser Chikako seule trois secondes. Alors monsieur allait devoir attendre pour ça. Le serveur arriva pour prendre les commandes. Chikako faisait son petit jeu du choix, un petit moment qui a toujours fait rire Taiga.

▬ Un cappuccino pour ma part. ▬

Le serveur partait et la demoiselle à la chevelure de neige redevenait sérieuse. C'était à la fois flippant et impression. C'était vraiment sa sœur, pour sûr. La demoiselle s'inquiétait pour Taiga. Dans le fond, Chikako avait raison de réagir comme ça, c'est juste que cet idiot de mec ne le savait pas. Il gérait bien sa vie donc il savait qu'on avait pas besoin de s'inquiéter pour lui, il ne comprenait pas le sentiment qu'avait Chikako sur ça. Cette inquiétude.

Et puis cette inquiétude se confirmait. Tu me caches tellement de choses. Et le serveur venait apporter les commandes de ses clients, partant à la minute qui suit pour s'occuper du service.

Ca n'allait pas.
Qu'importe les années où il n'a pas pu voir sa petite soeur, qu'importe le temps perdu où il n'a plus entendu sa voix une seule fois durant une longue période ... Taiga connaissait sa soeur par coeur, il savait bien quand elle n'allait pas bien et quand elle était triste. Ca se voyait si facilement pour le jeune homme. Ils sont du même sang, de la même famille tout simplement. Taiga ne prenait pas sa tasse pour la boire immédiatement, pour l'instant, il se concentrait sur les réactions de Chikako.

▬ Quoi, exactement ? ▬

C'était sorti d'une façon plutôt froide, sans qu'il le fasse exprès. Pas que ça inquiétait le jeune homme ... Mais ça l'inquiétait quand même. Elle s'inquiétait pour lui, elle avait l'air même abattu en l'espace de quelques secondes pour revenir avec un sourire d'ange. Elle savait une chose que Taiga ne savait pas. Qu'est-ce qu'elle savait que Taiga ... cacherait ?

Des choses, beaucoup de chose, et le jeune homme s'en rendait compte très rapidement. C'était un menteur né, il se perdait lui-même dans ses propres mensonges. Cet homme qui cachait tant de chose à tout le monde et à sa famille, que se passerait-il si ils venaient à découvrir ce que Taiga faisait réellement dans la vie de tous les jours ? Sûrement une engueulade d'enfer ... Peut-être des liens rompus.

Tout mais pas ça. Pas maintenant, merde.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taigao.tumblr.com/
informations
POINTS : 97
CITATION : Some infinities are bigger than other infinities
MESSAGES : 74
JUKEBOX : Sigur Ros ▲ Brennisteinn
FEAT : Zero▲Drag-on Dragoon
CRÉDIT : iom.
DATE D'INSCRIPTION : 13/10/2014
LOCALISATION : englishterre

FICHE PERSO
XP:
Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Left_bar_bleue128/170Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Empty_bar_bleue  (128/170)
PV:
Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Left_bar_bleue16/16Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Empty_bar_bleue  (16/16)
Chikako Yamazaki
Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako 1413016206-1411721135-paris

Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Empty
Mer 26 Nov - 2:42

Chikako n’avait jamais été aussi calme et réfléchie en compagnie de Taiga. Elle n’avait jamais parlé de choses sérieuses, même lorsqu’elle était malade et qu’elle avait été présumée mourante. Avec lui, la gamine avait toujours un sourire aux lèvres, une pensée enfantine, une joie de vivre, mais pas aujourd’hui. Pas maintenant. Dans ce café, à cette table, l’adolescente avait choisi de parler de choses qui n’auraient peut-être jamais dû être abordées.

En attendant la réponse de son frère, la fillette prend une cuillère et commence à manger la chantilly, ce que c’est bon! La chantilly nature est une gourmandise que Chikako adore manger, peu importe la situation. Cela lui permet de rester un peu en enfance, période qu’elle n’a pas vraiment pu apprécier à sa juste valeur.

▬ Quoi, exactement ? ▬

“Quoi exactement?”

- Quoi exactement?

La gamine n’en croit pas ses oreilles. Comment peut-il oser dire ça alors qu’il sait très bien de quoi elle parle? Ou alors il n’en a vraiment aucune idée? Non ce n’est pas possible. Peut-être croit-il seulement s’échapper en n’affirmant que ce que la gamine sait, il doit penser qu’elle ne sait pas tout. Malheureusement pour lui elle sait suffisamment. La déception peut se lire sur son visage, ainsi qu’une triste moue. Il ne dira rien tant qu’elle n’expliquera pas explicitement quoi que ce soit. C’est un garçon après tout, et c’est connu que les hommes n’y connaissent rien à l’implicite.

Chikako range le yen dans sa poche, mange de la chantilly tout en regardant son frère, déçue, triste, presque fâchée. Mais elle ne pourra jamais être en colère contre lui… ou peut-être que si?

- Comment ça “quoi exactement?” ? Tu veux que je te dise exactement ce que je sais sur ta vie de menteur? Comment tu crois que papa et maman réagiraient s’ils savaient ce que tu fais dans cette ville, s’ils savaient que tu as abandonné tes études pour faire partie d’un gang? Pour en être le chef en plus?!

Emportée par ses émotions, l’adolescente parle de plus en plus fort et de plus en plus agressivement. Elle n’arrive pas à se calmer parce qu’elle ne peut tout simplement pas se calmer. Si seulement il assumait et lui disait franchement ce qu’elle sait déjà. Mais non, il est obligé de demander ce qu’elle sait, histoire qu’il n’en dévoile pas trop. Pathétique.

Depuis quand es-tu comme ça Taiga?
Depuis quand as-tu changé?

Quelques regards innocents se tournent vers leur table, prêts à demander à la gamine d’arrêter de brailler dans le café même si elle ne crie pas forcément fort. Que veut-on, les vieux sont assez fragiles. Alors la gamine se tait, reposant ses mirettes sur sont chocolat chaud, dénué de chantilly à présent. Elle amène la tasse à ses lèvres; aïe c’est chaud.

Faudrait-il qu’elle continue à déballer ce qu’elle sait? Ou on attend qu’il continue sur la lancée de sa soeur pour être au moins une fois honnête?

On va attendre, on avisera en fonction de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
POINTS : 111
MESSAGES : 1763
JUKEBOX : キミシダイ列車 - ONE OK ROCK
FEAT : Portgas D. Ace
DATE D'INSCRIPTION : 13/07/2013

FICHE PERSO
XP:
Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Left_bar_bleue132/190Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Empty_bar_bleue  (132/190)
PV:
Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Left_bar_bleue26/26Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Empty_bar_bleue  (26/26)
Taiga Yamazaki
Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako 1413016348-1411721130-eldo

Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Empty
Ven 28 Nov - 21:28



Je ne voulais pas t'abandonner, mais je ne voulais pas m'accrocher.



C'est impossible. Impossible. Impossible. Impossible. C'est impossible de rester comme il était là maintenant, aussi froid et silencieux, aussi malsain et désagréable, aussi meurtrier et violent ... C'est impossible devant Chikako. Comment le savait-elle ? Oui, Taiga la prenait vraiment pour une idiote. Une idiote pour ne pas dire conne. Et ça énervait la petite. Petite ? Déconne pas Taiga putain. Elle fait déjà femme. Ferme la et ouvre tes yeux, bordel. C'est ce que sa conscience hurlait à l'Eldorado, lui qui restait immobile sur sa chaise. Il ne bougeait pas, il n'avait pas besoin de bouger. Pour lui, Chikako n'était qu'une enfant, elle n'avait pas à savoir tout ça.

Comment il est censé réagir ? Comment, quoi, où, comment, par quoi commencer, quand exactement, et ici ou ailleurs ? C'était le risque à prendre.
Il fallait bien y réfléchir, le rôle de chef n'est pas une identité secrète, le nom sera forcément connu de tous. C'est aussi pour cette raison que Taiga avait arrêté ses études, pas uniquement par lassement. Son visage est inconnu aux yeux de tous, son nom résonne dans les ruelles mortelles de Tokyo. Chikako est là, Chikako vit là, Chikako connait Taiga, Chikako est sa soeur de sang. Les mensonges ont tous leurs limites. Tu a atteint la tienne, Taiga.

Chikako a été sa raison d'être ici, d'être à Eldorado, d'être un bâtard sans pitié, ayant goûté au plaisir de la torture et du sang. Et comment garder ça secret, maintenant ? Mais c'est plus possible, elle savait tout. C'est d'un geste lent que Taiga sortait de sa poche un paquet rempli de clope, il en portait une à ses lèvres sans pour autant l'allumer. Est-ce une chose que tu savais, Chikako ? Que je me pourrissais les poumons à n'en plus finir ? Est-ce que tu sais autant de chose sur moi ? En es-tu réellement sûre ? En trois secondes, le regard de Taiga se fit beaucoup plus sombre et moins compatissant. Sa voix n'était plus aussi douce qu'avant. Ca sert à rien de tout te cacher ? Je vais arrêter, car je te connais. Ça ne sert à rien de continuer, tu m'as cerné. On a toujours vécu dans le mensonge.

▬ Chef ... C'est rien. Si tu savais tout, tu ne serais pas en ma compagnie, à boire un bon chocolat chaud, pour ne pas dire brûlant ... ▬

Il faisait une pose avant de chercher son briquet dans sa poche, ne quittant en aucun cas le regard de sa sœur de ses yeux perçants. C'est avec un petit sourire inquiétant qu'il enchaîna calmement.

▬ Tu m'aurais fui comme la peste, fui comme ta maladie incurable, fui comme ferait une proie devant le chasseur. Si tu savais tout ce que j'ai fait ici ... ▬

Il ne disait plus rien après ça. Ce qu'il venait de dévoiler disait déjà beaucoup trop de chose. Il n'avait rien affirmé. Pas le fait qu'il soit chef d'Eldorado, mais le fait qu'il soit actuellement une mauvaise personne ... Et que Chikako avait visé juste.

▬ Malgré ça, t'avais l'air heureuse de me voir. T'es pas mieux dans ton genre pour savoir jouer la comédie. J'aurais préféré que tu ne saches vraiment rien, que tu ne sois pas ici, à Tokyo. ▬

Et Taiga savait de quoi il parlait. A croire que les Yamazaki en sont des spécialistes. Le mensonge, le jeu d'acteur, le foutage de gueule et les secrets. Le jeune homme n'avait même pas bu, pourtant il s'apprêtait déjà à partir puisque celui-ci commençait à s'habiller, payant l'addition en posant l'argent sur la table. Chikako, en plus d'être un menteur, j'suis un putain de lâche qui adore fuir la vérité. Se levant de sa chaise après s'être chaudement habillé, il fixait la demoiselle d'un regard vide. Ce regard habituel et qui, pourtant, n'avait jamais été vu par Chikako. Parce qu'il est là, le vrai Taiga. Celui qui a vécu dans cet enfer maladif depuis des années durant.

▬ Très bien, rassure moi juste sur une chose ... Quelle est ta couleur ? ▬

Vert Motors District, bleu marine Paris Avenue, violet Color Street, Rose Asgard, rouge Eldorado ... Tout mais pas bleu d'Atlantide. Si elle savait autant de chose sur Taiga, elle faisait forcément partie de l'un de ces clans. Lequel, putain.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taigao.tumblr.com/
informations
Contenu sponsorisé

Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Petite lolita, ne m'abandonne pas ▬ Chikako

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» petite terrine de foie gras saumon lentilles
» Une petite victime qui passait par là. (Jann) (terminé)
» myrtille , jolie petite caniche noire 2 ans ( thiernay 58)
» Essai: juste une petite salutation!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gamble&Decadence :: TOKYO :: Shibuya :: Harajuku-