AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 The body may heal but the mind is not always so resilient ▬ [PV Tara]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
informations
POINTS : 53
MESSAGES : 257
FEAT : bertolt hoover ▬ snk
CRÉDIT : me
DATE D'INSCRIPTION : 08/03/2014

FICHE PERSO
XP:
The body may heal but the mind is not always so resilient ▬ [PV Tara] Left_bar_bleue160/172The body may heal but the mind is not always so resilient ▬ [PV Tara] Empty_bar_bleue  (160/172)
PV:
The body may heal but the mind is not always so resilient ▬ [PV Tara] Left_bar_bleue17/17The body may heal but the mind is not always so resilient ▬ [PV Tara] Empty_bar_bleue  (17/17)
Aäron Weiss
The body may heal but the mind is not always so resilient ▬ [PV Tara] 1413016348-1411721130-eldo

The body may heal but the mind is not always so resilient ▬ [PV Tara] Empty
Lun 9 Juin - 21:43

Reached the limit.


Une simple ombre, un corps choyé par l'obscurité innée à son être. Tu te tenais là, sans la moindre parole derrière ce vitrage, en ton appartement en soit alors que tu aurais dû te trouver en un tout autre endroit en cet instant à faire en sorte que ton amante sibylline se délecte du sang, des corps sans vies d'éventuels traqueurs. Léger soupire s'extirpant d'entre tes lèvres, ta seconde chair ondulait ainsi se faisant bien plus volatile qu'à l'accoutumé, ses pourtour es étant donc facilement distinguables malgré le fait que la lumière aussi anodine soit elle avait décidée de quitter ce lieu. Tête penchée, tu laissas pour la seconde fois cette sonorité digne de ton exaspération se faire ouïr en cette pièce vide de vie alors que tu commenças donc à la traverser de plusieurs pas en un frénétique mouvement ayant pour une fois rejeté le devoir que tu t'imposais, ce travail qui avait su ronger ta vie au cours des années même en ces temps de rachat de ta part. Ténèbres se dissipant ainsi, se refusant de nouveau à émerger de ton derme afin de te choyer comme en quasiment chacune de ces nuits. Cette chose, cette essence nommée le courage ou plutôt la détermination s'était permis de te quitter, te laissant ainsi peut être le droit de te morfondre.

Vagabondant encore en ce lieu, tu finis donc par trôner sur ton canapé tes iris s'étant vu privées de leurs myosotis autrefois si ardent, n'offrant qu'une teinte bleuâtre vide de toute vie. Mains jointes, tes doigts s’enlaçant entre eux tandis que tes coudes reposaient le long de tes cuisses. Tu observais ainsi cette photo, ce cadre en lequel gisait cette image de deux personnes. Toi et une autre ? Oh non tu ne t'étais jamais permis ce débordement, ce plaisir que tu te refusais peut être en guise de châtiment, l'un des derniers souvenir de tes parents se dressait ainsi là sur cette table basse en réalité. Meurtri, peut être que tu l'étais et que cette perte n'était autre qu'une des nombreuses blessures que tu ne saurais jamais guérir mais au fond, paradoxalement tu te demandais ainsi pourquoi en notre monde seulement les plus coupables survivaient tout comme toi...  Désagréable impression de voir ce sang, de sentir chacune de ces perles pourpres ruisseler le long de ces mains immaculés tel celles d'un innocent, que restait il de ta personne ? Un homme qui ne savait plus que faire une chose, tuer tout simplement tout en cherchant à balayer ces remords, à les ignorer même si tu avais toujours cherché à dénigrer ta personne en te cachant sous une fausse sélection de tes cibles quelque peu... Éthique...

Paupières substituant tes iris désabusés à ce monde alors que la culpabilité se permettait en chaque seconde d'un peu plus gangrener ta carrure et ton angélique visage, cette fausse façade. Tu finis donc par être rattrapé par ces misérable réalité, le fracas d'une main le long de la porte de ta demeure se faisant ouïr. Tu finis donc par te lever te dirigeant d'un pas nonchalant vers l'entrée ouvrant celle-ci par la suite.

« - Oh... Je ne m'attendais pas à ta visite en cette heure Tara... Il est quoi... Une heure du matin non ? Bon dans tous les cas je t'en pries. »

L'invitant à rentrer d'un geste de main sans doute afin de balayer aussi en cet instant la flegme qui te guettait, tu ne tardas à passer devant cette table basse renversant le cadre de cette photo que tu observais au par avant pour sans doute t'assurer qu'elle ne la voit pas.

« - Fait comme chez toi, assis toi si tu veux. »

L'ayant invité à s'asseoir là où tu te tenais au par avant. Te dirigeant vers la cuisine ensuite, tu finis par trôner à l’entrebâillement de de cette pièce te retournant vers elle.

« - Tu veux boire quelque chose ? Un thé, un café, un quelconque alcool ou simplement de l'eau ? Mais j'aimerais savoir aussi qu'est-ce que tu fais ici...  Qu'est ce que tu veux de moi ? Si tu es ici tu dois avoir une raison non ? À moins de simplement vouloir me taper la discute simplement ce qui ne me dérange. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

The body may heal but the mind is not always so resilient ▬ [PV Tara]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Equi Malfrat Heal
» Photismos : Erudit Heal
» Athenian Mind
» "Ravage" la nouvelle rapière de Syrio
» My Body Needs A Hero, Come And Save Me ♪♫ (Pv June ♥)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gamble&Decadence :: DOUBLE DIMENSION :: G&D BEFORE-