AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tea tea tea

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
informations
POINTS : 22
CITATION : "Tu sais ce qu’ils mettent en Hollande avec les frites ? De la Mayonnaise ! Les salauds."
MESSAGES : 15
JUKEBOX : If I had a heart - Fever Ray
FEAT : Nah - CreatureXIII
CRÉDIT : ._.
DATE D'INSCRIPTION : 23/10/2014
LOCALISATION : Dans un pull
avatar


Mer 4 Fév - 6:10

Puisque t'aimes les musiques avec RP 0/*:
 

La rame de métro sifflait sur ses rails et Freddy Mercury n'avait jamais mieux chanté que dans ce moment d'ennui profond. Thom renifla, éteignit son portable et la chanson du prophète au fond de la poche de son manteau. Il le ressortit presque aussitôt pour regarder l'heure, soupira, prit une moue agacée qu'il perfectionna dans le reflet de l'écran, remit une mèche derrière son oreille et sourit en ne se trouvant pas trop mal aujourd'hui. La rame était presque vide et cela n'avait rien de bien étonnant au vu de l'heure qu'il était. L'heure où ceux qui font des études étudient et ceux qui ont un travail travaillent. Thom ne faisait ni l'un ni l'autre, il écoutait du Queen en espérant qu'une bonne chose tombe du ciel et le sorte de sa vie larvaire. Il aurait pu être chez lui à faire des collages, cela aurait plus productif, son père n'arrêtait pas de lui dire qu'il pourrait faire une petite expo amateur dans une galerie et peut-être trouver un travail intéressant. Mouais, mais il était là le problème, son père. Jamais il n'accepterait une idée venant de lui, c'était comme ça, il était têtu, il était orgueilleux, il lui en voulait et il n'irait jamais dans son sens, quand bien même savait-il qu'il agissait avec les meilleures intentions du monde. Il avait vingt et un ans et il faisait une crise d'adolescence à retardement.
Un autre reniflement parce qu'il n'avait pas de mouchoir et, le voyant se frotter le nez avec son écharpe, une petite mamie lui sourit. Grattement de tête : il ne savait jamais quoi faire dans ces situations là. Elle serait sans doute vexée. Ce n'était pas grave, il descendait à la prochaine station alors il se leva, épousseta son manteau même si aucune particule de poussière ne s'était posée dessus depuis qu'il s'était assis et se dit que vraiment, le métro Tokyoïte n'était pas adapté pour les gens de plus de deux mètres.

Un instant plus tard il était de nouveau assis. La rame s'était arrêtée au milieu des voies et une hôtesse désincarnée annonçait calmement dans les hauts parleurs que la ligne était immobilisée pour cause d'un accident de voyageur. Thom hésita à ressortir son portable et ses écouteurs mais se ravisa, après tout on ne les arrêterait pas bien longtemps. Un petit malaise creusait l'arrière de son crâne et il s'en voulut presque d'avoir estimé le temps que prendrait l'évacuation d'un cadavre ou, au pire ou mieux, d'une blessé en état critique. La force de l'habitude avait cela d'affreux qu'elle pouvait faire accepter n'importe quoi et les gens qui se suicidaient sur les voies passaient de drames humains à retards de quelques minutes. Mamie n'avait même pas arrêté de sourire.

_ Ça pue trop hein ? Tu crois que tu vas finir en te jetant sur des rails toi aussi ?

Son nouveau voisin de banquette c'était un peu l'inverse de mamie : jeune, maigrichon et pas spécialement souriant. Si il n'était pas en cours ni au travail, c'est qu'il devait être en échec scolaire ou au chômage, ça se pourrait bien que demain ce soit lui qu'on ramasse quand il irait faire un tour au Tower Records avec du, voyons, Grimmes dans les oreilles.

_ D'ailleurs, puisqu'on parle de ça... Enfin, je cause mais c'est plus poli de répondre, tu vois, c'est quoi la mort la moins douloureuse d'après toi ? Je me suis toujours demandé... Apparemment se faire buter par un peloton d'exécution c'est pas trop mal, il paraît qu'une fois le coeur crevé, on met moins d'une minute à finir mais bon, une balle dans la tête ça doit être plus efficace non ? Et si on touche la partie qui gère la douleur on peut même ne rien sentir, je suppose ? Après, j'ai jamais trop eu un flingue dans la main, ça doit être plus délicat en pratique qu'en théorie... T'as plus une tête à t'y connaître en Haïkus qu'en morts indolores mais ça coûte rien de demander. Comme on dit.

Souriiiiiiiiiiiiiiiiiiiiis.

Comme mamie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Tea tea tea

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gamble&Decadence :: TOKYO :: Shibuya-