AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 i'm walking on sunshine Δ rhyme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
informations
POINTS : 22
MESSAGES : 14
FEAT : koujaku - dmmd
DATE D'INSCRIPTION : 06/12/2014
avatar


Sam 6 Déc - 20:21




ma fleur de printemps

musique - « Elle m'aime... un peu... beaucoup... passionément... à la folie... Tu fixes la plante en haussant un sourcil. ... à la folie... à la folie... à la folie... à la f- AAAH ! Hahaha ! VOILA ! Je le savais ! »

Dans un geste digne des plus grands dramaturges, ton corps subitement lancé vers l'arrière, en équilibre sur la pointe des pieds et le revers de ta main contre ton front, tu lâches un long soupir de soulagement accompagné d'un sourire qui en vaut mille. Elle ne pourra pas t'échapper : cette jolie cliente aux cheveux foncés et aux grands yeux sombres, au petit minois et à l'expression bourrée d'innocence. Il n'en a jamais fallut plus pour te faire craquer. La candeur chez autrui réveille automatiquement ton attention, et peut-être que ça ne poserait pas de problème si l'élue de ton cœur n'avait pas quatorze ans.
Quatorze ans bon sang Chang, pour combien d'années de prison t'en aurais si jamais t'osais sortir le grand jeu ? T'es certainement pas du genre à être à poil sous ton kimono - enfin si, mais généralement, personne ne le sait, sauf les clients un peu trop tactiles – mais c'est une jeune fille dans la fleur de l'âge, il suffit d'un effleurement pour que, au mieux, elle s'imagine dans son shojo manga favoris où le brun ténébreux au regard sauvage vient de faire attention à sa petite personne... et au pire, qu'elle te prenne pour un vieux dégueulasse. Argh, tu n'es décidément pas à ton avantage du haut de tes vingt-cinq ans, tu regrettes encore l'époque où c'était légal pour toi d'aller draguer les collégiennes. Adieu folle jeunesse !

Mais il faudra t'y faire Chang : elle ne reviendra sans doute jamais dans ta boutique. Après tout, qui revient deux fois ? Offrir des fleurs, c'est tout ce qu'il y a de plus démodé, et dieu qu'est-ce que tu aimes ça toi, de vivre entouré de milliers d'odeurs douces et fruitées. La majorité de tes clients étaient néanmoins là pour acheter de funestes cadeaux pour les personnes décédées, et à chaque fois que tu y songes : tu es dégoûté. Non, pas parce que c'est glauque, c'est parce qu'il n'y a que les vieux qui viennent ! A défaut, tu dragues la mamie du coin, t'oses espérer qu'en la charmant un peu plus chaque jour elle vienne t'apporter des petits fours...
J'ai faaaaaaim.
Ton ventre s'exclame tout à coup dans l'arrière-boutique. A nouveau, un soupir, et tu retournes sur tes pas pour retourner à l'avant. Et bien évidement : personne à l'horizon. En plein hiver me direz-vous, qui veut s'acheter des fleurs ?

Tu fixes l'une de tes plantes. Est-ce qu'elle se mange ? Ton regard balaye la salle : personne.

« ......... à table Chang. »

Vivre comme un radin en voulant absolument tout économiser nous poussera toujours à faire le pire. Tu ouvres grand la bouche et t'apprêtes à gober ta tulipe quand soudain... dring dring
UN
CLIENT.
Oh mon dieu. Tu fais un bond et cours jusqu'à l'entrée de ta boutique, t'esclaffant :

« BIENVENUE BIENVENUE ! Entrez donc dans ce monde féerique, n'ayez PAS PEUR ! Alors alors, qu'est-ce qu'il vous faut ? Un bouquet pour votre mère ? Oh je sais ! Pourquoi pas des lauriers-roses ? Ils signifient l'attention ! Ou peut-être voulez-vous simplement quelque chose pour décorer votre salle de bain ? Voyons voyons, une plante exotique... un ficus ? Oh oui oui, c'est parfait. Tes gestes suivaient ton discours empressé, déposant les pots les uns à côté des autres sur le comptoir. A moins que... Tu glisses jusqu'à ton client aux cheveux enneigés – ou peut-être étaient-ils tout simplement blancs déjà – en entourant sa taille d'un coup, presque sec, heurtant vos torses. Ton bras libre se lève et fait pendre une plante au-dessus de vos têtes avant que tu ne lances d'une voix sensuelle accompagnée d'un regard complice – voire carrément douteux : Vous ne préfériez jouer le grand jeu avec du gui pour les fêtes de fin d'année... ? »

Tiens, il semblerait que tu as oublié l'existence de ta dulcinée de quatorze ans.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
POINTS : 36
MESSAGES : 10
DATE D'INSCRIPTION : 24/11/2014
avatar


Sam 6 Déc - 21:14




MUSIQUEi used to say i don't know what i would do without you.

"- C'EST LA SECONDE FOIS CETTE SEMAINE MONSIEUR YOKOGAWA. LA SECONDE FOIS. SI JE VOUS REPRENDS ENCORE A ESSAYER DE VOUS INFILTRER DANS LE VIVARIUM DE CE BOA CONSTRICTOR JE VAIS DEVOIR CONTACTER LES AUTORITES.
- Allons.......... vous ne feriez pas ça................ vous et moi nous luttons pour une même cause..... La LIBERTE pour les REPTILES, monsieur. Monsieur. Monsieur ?? Tiens j'ai oublié votre nom. Ca vous irait, si je vous appelais Félicien ?
- RENTREZ CHEZ VOUS, MONSIEUR YOKOGAWA. ET QUE JE VOUS Y REPRENNE PLUS.
- Félicien......... vous et moi, nous avons un passif........ vous ne pouvez pas gâcher notre belle histoire pour si peu, vous savez, nous pourrions trouver un arrang-
- DEHORS !!!!"

& BIM, voilà ce malotrus qui te claque la porte au nez.
Décidément, les astres ne te sont pas favorables en ce moment - non seulement, tu viens d'échouer lamentablement dans ta deuxième tentative de libérer Hector le boa constrictor (quelle idée de gratifier un animal si fier et majestueux d'un nom aussi ridicule ? Il faudra que tu en touches deux mots à Félicien. Et que tu te munisses d'une clé à molette lorsque tu reviendras achever ce que tu as commencé) de sa ridicule cage de plexiglas, mais en plus, tu n'as pas la moindre idée de COMMENT tu vas bien pouvoir rentrer à la maison. Fait est que tu es incapable de reproduire le même itinéraire à plusieurs reprises, aussi familier soit-il (ce qui est plutôt ironique, puisqu'il te suffirait de plonger dans ta propre tête pour récupérer le souvenir. mais t'aimes pas faire ça. c'est un tRUC DE LACHE) ; il t'arriverait certainement de te perdre dans ton domicile si par malheur tes fidèles limiers ne t'y guidaient pas jour et nuit.

Bref. Qu'importe. Tu vas SUIVRE TON INSTINCT PARCE QUE TON SEUL DEVOIR EST CELUI DE TON COEUR comme dirait Mulan. Pas d'GPS, pas d'problème, yo. T'es pas comme tous ces gamins dépendants d'la technologie qui peuvent pas faire deux pas sans sortir leur téléphone portable de leur poche. Toi t'es un vrai d'la dure, de ceux qui préfèrent s'égarer dans les ténèbres que consulter une carte. T'es un GUERRIER. T'es un HEROS. T'es COMPLETEMENT PERDU. Attendez. Comment ça complètement perdu ??? T'étais devant l'animalerie y'a même pas deux secon- ah bah ouais, elle a disparu. Enfer et damnation. Tu soupçonnes son propriétaire d'avoir sciemment organisé un déménagement éclair dès que t'as eu le dos tourné (c'est scandaleux. Dès que tu parviendras à le retrouver, tu lui feras par de ton immense déception. Ce n'est pas comme ça qu'on traite un ami sincère pour l'amour du ciel) ; bon. T'es où là ? T'ES OU LA ??? Ok. Ok. Ok. On va commencer par le début. Tu es sur la planète terre. Tu es au Japon. Tu es à Tokyo. Tu es vraisemblablement aux alentours de Shibuya. Expire inspire respire FLEXION ok non arrête Rhyme arrête c'est pas le moment de faire de l'aérobic dans la ru- oh hey y'a une boutique là.

Super. Tu pousses théâtralement le battant, indifférent au dingdingding de la petite clochette qui tintinnabule au-dessus de ton crâne, te retrouver face àààà....... une pièce vide. Une pièce vide avec des fleurs partout. L'ENDROIT IDEAL POUR INSTALLER UNE COLONIE DE CAMELEONS oh mon dieu oh mon dieu oh mon di- ah fausse alerte y'a quelqu'un. Ce que tu prenais pour une plante particulièrement exotique vient de BOUGER. BIENVENUE BIENVENUE ! Entrez donc dans ce monde féerique, n'ayez PAS PEUR ! Alors alors, qu'est-ce qu'il vous faut ? Un bouquet pour votre mère ? Oh je sais ! Pourquoi pas des lauriers-roses ? Ils signifient l'attention ! Hein. Quoi. Pourquoi. Qu'est-ce que ce type raconte. Toi tout c'que tu voulais c'était... C'était... Euh. Ouais maintenant que t'y penses tu sais pas tellement pourquoi t'es rentré. L'enseigne était rose. Ca t'a plu. Et te voilà. Vous ne préfériez jouer le grand jeu avec du gui pour les fêtes de fin d'année... ? ALERTE. ALERTE. UN ETRE HUMAIN (???) VIENT DE TE PRENDRE PAR LA TAILLE. JE REPETE. UN ETRE HUMAIN VIENT DE TE PRENDRE PAR LA TAILLE. MAIS QUE FAIT LA POLICE.

"- PAS TOUCHER. PAAAAS TOUCHER. Tu t'écartes tel un ninja, secouant tes mains dans une flopée de signes cabalistiques pour lui signifier QUE TU NE PLAISANTES PAS. T'es un mec sérieux toi attention, aaatTENTION. Tu lèves un regard de braise sur son visage dans l'optique à peine déguisée de ressembler à un méchant de x-men - & là, LA, c'est le drame. LE DRAME AVEC UN D GRAND COMME MA BI- passons. ESPECE DE DANGEREUX PREDAT-Hey. Hey, mais je vous connais. Je vous ai déjà vu. On s'est rencontrés au beau milieu d'un rêve !"

Rhyme au bois dormant, bientôt sur vos écrans.


codage par Junnie sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
POINTS : 22
MESSAGES : 14
FEAT : koujaku - dmmd
DATE D'INSCRIPTION : 06/12/2014
avatar


Sam 6 Déc - 21:52




ma fleur de printemps

musiquePAS TOUCHER. Q u o i ? Il OSE te repousser ! Mais bon sang, ce mécréant ne sait donc pas combien on s'arrache ton corps dans tout Tokyo ?! Qui n'a jamais rêvé de voir le grand Chang nu ?! D'accord, c'est arrivé. Juste une fois. Tu te promenais tranquillement dans ta boutique – ton écosystème – avant qu'un gamin ne tire sur ta tenue un peu trop fort, que le obi autour de ta taille ne se dénoue et te voilà avec le kimono grand ouvert. En soit, être à poil, c'est sans doute bien la dernière chose qui te dérange : bon dieu qu'est-ce que tu détestes les vêtements, c'est lourd et ça gratte, mais il semblerait que tout le monde ne soit pas du tout du même avis que toi, surtout les parents du gamin en question qui vous on SURPRIS pendant ce moment un peu embarrassant.
Mais bon ça va.
T'as fini par t'en sortir.

… devant le tribunal mais hey tu es toujours en liberté, pas de soucis à s'faire t'es pas un prédateur sexuel ENCORE MOINS PEDOPHILE même si cette fille de quatorze ans était vraiment très très ador- on s'est rencontrés au beau milieu d'un rêve ! (alors j'avais écris « au beau milieu d'un verre » je crois que j'ai besoin de boire). Attends, quoi ? Tu hausses un sourcil. Non je déconne pour toi c'est tout à fait NORMAL.
Cela veut donc dire que tu es un fantasme ? MERVEILLEUX. Tes joues deviennent subitement écrevisses tandis que tu affiches ton sourire le plus charmeur – et le plus chelou aussi, disons les choses clairement. Tu t'éclaircis la gorge avant de passer une main dans tes cheveux et de sortir le plus naturellement possible :

« Je sais, je sais : on me le dit souvent. »

Argh non, tu ne peux pas te retenir, ce type dégage trop d’innocence. Je. je. Je. Je. Je craque. Ni une ni deux, tu tends ton bras vers l'orchidée la plus proche et la met dans ta bouche style Don Juan – parce qu'une rose ça a des épines, TU NE TOMBERAS PAS DANS CE PIEGE.
Ta main se tend doucement vers lui – décidément tu ne comprendras jamais les « pas toucher » TU AS BESOIN DE TÂTER TOUT ET N'IMPORTE QUOI – et se dépose sur sa joue, la caressant.

« C'est pourtant bel et bien la vérité, je suis là, face à toi... Nous nous trouvons enfin, mon amour. Tu le serres contre toi d'une façon dramatiquement passionnelle. Je suis si heureux ! N'aie crainte : je te protégerai de tous tes vilains cauchemars ! »

Tu le lâches d'un coup – ou presque, tu gardes sa main dans la tienne, pas question de le laisser partir quitte à verrouiller toutes les sorties de cette boutique – (chang le malade mental). Ton genoux se pose à terre, tu as vraiment l'air d'un prince face à sa promise. Un tableau bien pathétique alors que tu lui tends l'orchid-....................
une rose.
Tu as confondu une rose avec une orchidée. ENCORE.
Tu lâches un couinement avant de lancer de rage la plante à terre, la main plaquée contre ta bouche en essayant de retirer maladroitement les épines plantées dans ta tirade précédente.

« CES PLANTES SONT LES FRUITS DU DEMON ! »

Non.
Non... non.. je n'ai pas dit ça quand même... Je...

Tu te lances à terre pour récupérer ta rose et de la frotter contre ta joue en te mettant à pleurer à chaudes larmes.

« PARDONNE MOI MA CHERIE JE- ! Je ne t'insulterai plus jamais, jamais, ja-mais, je suis tellement désolé, on devrait me flageller pour avoir osé te traiter de la force !! Je suis un si mauvais homme oh mon dieu, j'ai eu un élan de colère je te jure que ça ne recommencera plus !! »

Chang x une fleur.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
POINTS : 36
MESSAGES : 10
DATE D'INSCRIPTION : 24/11/2014
avatar


Dim 7 Déc - 0:51




MUSIQUEi used to say i don't know what i would do without you.

Quand on y pense, c'que tu viens de dire ressemble carrément à une technique douteuse de séduction. En mode, hey mamzelle, j'suis pas un inconnu, on s'est rencontré dans tES REVES allez stp stp couche avec moi. Le souci, c'est que ce n'était ABSOLUMENT PAS ton intention. Toi, c'que tu voulais dire, c'est que... Ben, c'est exactement ce que t'as dit. Tu le connais, ce mec (quoi que tu l'imaginais un peu moins bruyant. plus petit. mieux habillé. comme quoi on peut jamais vraiment faire confiance à son subconscient) - qui eût cru que l'homme qui hante tes nuits depuis toujours puisse 1) exister 2) s'adonner à des pratiques sexuelles douteuses avec des cactus 3) être FLEURISTE ? Ô rage. Ô désespoir. Ô vieillesse ennemie, n'as-tu donc tant vécu que pour FINIR SOUS CETTE BRANCHE DE GUI ? Allez, nique tes morts Corneille, tu es la révélation littéraire du vingt et unième siècle qu'on se le dise oyé oyé.

Je sais, je sais : on me le dit souvent.
Voilà qu'il rougit, à présent (hey c'est vachement rigolo il est exactement de la même couleur que son kimono. pratique pour le camouflage ça), souriant comme une jeune vierge face au premier riche maréchal-ferrant qui lui conterait fleurette (conter fleurette à un fleuriste, c'est vraiment le comble. il faudra que tu penses à envoyer ce splendide jeu de mots à l'institution carambar). Tu arques sourcilleusement un sourcil afin de manifester ta perplexité ; il y a quelque chose de louche dans sa façon de te répondre. Comme...... oui......... c'est bien ça......  UN MENSONGE EHONTE !!! Attention fripouille ça ne PREND PAS AVEC MOI. Tu t'apprêtes à reprendre ta position de ninja débutant sur la défensive, en équilibre sur un pied tel le fier épervier du soleil levant, quand cet abruti incroyable séducteur s'empare d'une splendide rose rouge pour se la fourrer dans la bouche - & RECOMMENCE A TE CARESSER LA JOUE, ignorant superbement tes avertissements. Eh oh, on s'est peut-être croisé dans mes rêves mais on a pas gardé les cochons ensemble mON BON MONSIEUR. Par contre si vous voulez qu'on s'arrange ça j'ai un créneau de libre demain entre midi et l'heure du goûter. C'est pourtant bel et bien la vérité, je suis là, face à toi... Nous nous trouvons enfin, mon amour. Que. Hein. Tu écarquilles les yeux (un peu comme ça OwwwwO), paralysé dans son étreinte digne du plus romantique des blockbusters. Ce n'est PAS NORMAL. Même TOI tu en as conscience, et c'est bien la preuve que le souci est extrêmement sérieux. Je suis si heureux ! N'aie crainte : je te protégerai de tous tes vilains cauchemars !

................ Mais bon puisqu'il est heureux hein.
Quel monstre aurait le coeur ASSEZ DUR pour oser briser le sien, si pur, si iNNOCENT ??? Il parait tellement.... tellement... Ok d'accord le mot qui s'impose à ton esprit, c'est "chelou", mais c'est pas tout à fait l'adjectif que tu devrais utiliser si tu comptes vraiment plaider en sa faveur. Mettons... Ardent. Mystique. LYRIQUE. Ouais. Voilà. Comme un troubadour qui courtiserait sa belle à grand renfort de sérénades au banjo sous son balcon. Le souci, c'est qu'il n'a pas de banjo, et que tu n'as pas de balcon. Argh. Tant d'épreuves à traverser, SI PEU DE TEMPS. L'humain est décidément une créature bien futile. Ah tiens il est par terre mainten- OH MON DIEU. IL SAIGNE. IL SAIGNE. IL VA MOURIR. NON. C'EST IMPOSSIBLE. TU NE PEUX PAS LE PERDRE APRES VINGT-TROIS LONGUES ANNEES PASSEES A LE RECHERCHER (c'est faux. tu n'as absolument pas essayé.) A TRAVERS TOUT LE JAPON. CES PLANTES SONT LES FRUITS DU DEMON ! ajoute-t-il théâtralement en jetant la fleur à terre............ avant de plonger encore plus théâtralement à sa suite pour la frotter contre sa joue. Je suis un si mauvais homme oh mon dieu, j'ai eu un élan de colère je te jure que ça ne recommencera plus !! Il pleure. CET HOMME SI FIER ET GRANDIOSE EST EN TRAIN DE SANGLOTER A TES PIEDS. Que. Pourquoi. QUE FAIRE. TU NE SAIS PAS REAGIR A CE TYPE DE SITUATIONS. LES ECUREUILS N'ONT PAS D'ETATS D'AME. Tu n'ES PAS FAIT POUR COMMUNIQUER AVEC LE RESTE DE L'HUMANITE.

"- Je. Je. Je. Tu te laisses glisser à sa suite sur le parquet, posant solennellement une main sur son épaule. Vous savez je...... Il faut que je vous dise quelque chose de très important.......... Ton regard s'emplit de larmes (QwwwQ) quand tu le plonges dans le sien. Tu prends une profonde inspiration. Cette rose................. ELLE A TOUJOURS DES EPINES QUAND VOUS LA FROTTEZ CONTRE VOTRE VISAGE. VOUS ETES EN TRAIN DE VOUS OUVRIR LA JOUE MONSIEUR."


codage par Junnie sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
POINTS : 22
MESSAGES : 14
FEAT : koujaku - dmmd
DATE D'INSCRIPTION : 06/12/2014
avatar


Mar 16 Déc - 23:22




ma fleur de printemps

musique – S'il y a bien une chose qui te dégoûte et qui te fait paniquer, c'est bien la vue du sang. Cette phobie t'a toujours suivi, elle est née avec toi ; tu as toujours renié l'existence de ton propre sang dans tes propres veines. Tu te souviens encore de tes cours de sciences lorsque tu étais encore un collégien insouciant, pur, innocent - Quoi que ça n'a pas trop trop changé me direz-vous – lorsque le professeur a prononcé la phrase suivante avec enthousiasme « nous allons étudier le système sanguin !!! » la suite ? Aucune idée, tu t'es réveillé à l'infirmerie avec probablement un traumatisme crânien – visiblement la chute fut haute. Depuis ce jour... tout a changé...

Non j'déconne c'est juste pour faire genre t'es un héros de shonen qui part à la conquête de la vérité ou une connerie du genre. Mais la vérité vraie (leul) c'est qUE TU ES LOIN D'ETRE UN HEROS. Tu serais plutôt.. le meilleur ami du héros. Celui qu'on voit trois fois dans l'anime à tout casser et qu'on shippe occasionnellement avec le héros en question parce que c'est canon. Mais tout est canon avec toi VU QUE TU ES TOI-MÊME CANON. Paraît que Dieu a fait l'homme à son image, CE QUI VEUT DIRE QUE TU ES AU-DELA DE DIEU !!!! bref on se calme retournons à la scène principale de ce rp avant de sombrer dans de plus étranges délires.

VOUS ETES EN TRAIN DE VOUS OUVRIR LA JOUE MONSIEUR.
HahahahahhahahahahahahhahahahahhahaahaqUOI

« ............ KYAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !!! »

TU VAS MOURIR C'EST SÛR ET CERTAIN OH MON DIEU DU SANG PARTOUT TU AS SANS DOUTE TROUE UNE ARTERE OH SA MERE OH SA MERE OMGGGG tu te mets à courir partout dans la boutique en paniquant, abandonnant cette pauvre fleur derrière toi tandis que les larmes commencent à jaillir de tes yeux.

« NOOOOOOOON C'EST LA FIN JE CROIS QUE MON COEUR VA BIENTÔT S'ARRÊTER DE BATTRE JE N'AI PAS FAIT DE TESTAMENT QU'EST-CE QUE JE VAIS FAIRE POUR MES ENFANTS ET MA TENDRE EPOUSE MON DIEU ILS VONT FINIR A LA RUE ET JE-JE-JE. »

Tu te laisses tomber à terre, aux pieds de ton client – qui ne reviendra sans doute JAMAIS. Tu as attrapé le col de son vêtement pour l'abaisser jusqu'à toi, les pans de ton kimono s'échappant, laissant ton épaule tatouée à l'air – OUI tu l'as fait exprès, parce que si tu dois mourir, c'est avec CLASSE. Tu le regardes sensuellement, les yeux larmoyants et le visage presque serein.

allez hop musique maestro

« Je. Fais-moi un.............
…..........
…..................................



bouche-à-bouche.
»



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
POINTS : 36
MESSAGES : 10
DATE D'INSCRIPTION : 24/11/2014
avatar


Ven 2 Jan - 1:11




SEEYOUAGAIN
there's something in the air you can't deny
it's been fun but now i've got to go
life is way too short to take it slow


LE FLEURISTE DE TES REVES LES PLUS FOUS EST ACTUELLEMENT EN TRAIN DE SE VIDER DE SON SANG ENTRE TES BRAS (ou presque. en fait, tu as juste posé une main fraternelle sur son épaule. de toute évidence t'es pas particulièrement doué avec le contact humain. s'il avait été question d'un boa constrictor t'aurais réglé la question en un tour de bras. en fait les serpents ont pas de joue donc un accident aussi tragique ne serait tout simplement JAMAIS ARRIVE). INSPIRE EXPIRE FLEXION EH TOI LA GROSSE LA-BAS UN PEU DE NERFS non ça suffit rhyme je te jure tu n'es définitivement pas fait pour être coach sportif. quand t'étais collégien, ta moyenne en éducation physique plafonnait à trois, ponctuée d'un commentaire scandalisé de la part de tes professeur ("refuse catégoriquement de quitter le banc des remplacants !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! tant de mauvaise volonté de la part d'un enfant indique de sérieux problemes d'éducation merci de consulter au plus vite une assistance sociale"). Bon allez on se recentre, l'homme de ta vie (oui) (tu viens de le décider) est en train de rendre l'âme (mais rendre l'âme à qui ??? A QUI AS-TU VOLE CETTE AME CHANG ???? VA LA RENDRE TOUT DE SUITE ET AVEC TES EXCUSES SINON TU SERAS PRIVE DE DESSoui non ok). tu vas lUI SAUVER LA VIE tu es presque certain de savoir comment on fait après tout t'as fini Léa passion médecine en moins de deux heures la fois où tes parents t'ont accidentellement (???) enfermé dans la chambre de ta petite soeur alors que le patron de ton père venait dîner à la maison, et oublié jusqu'à ce que l'invité en question rentre paisiblement chez lui sans avoir eu la chance extraordinaire de te rencontrer.

1) brandir le joli stéthoscope rouge qui brille
2) appeler ta copine mandy pour t'extasier sur le nouvel interne
3) te refaire une beauté
4) profit

ouais voilà c'est totalement comme ça qu'on gère une urgence dans l'univers des 5-12 ans. premier souci : tu n'AS PAS DE MATERIEL voilà bravo hein ça t'apprendra à sortir de chez toi sans emporter une trousse de premiers soins FELICITATIONS RHYME j'espère que tu es FIER DE TOI maintenant va dans un coin réfléchir à ce que tu as f- oh mon dieu il hurle. genre pas un cri viril de chasseur aborigène qui s'apprête à abattre une bête sauvage, plutôt un couinement suraigu d'héroïne de shojo manga dont on vient involontairement (???) de dégrafer le soutien-gorge. ça fait super mal aux oreilles et ça inflige un certain malus de charisme que n'importe qui de NORMAL aurait certainement pris en compte (donc, en vertu de cette appellation, pas toi). et le voilà qui court à travers la pièce (courir avec un kimono qui risque de se défaire d'un instant à l'autre, ça laisse peu de place à l'imagination. heureusement, tu es un esprit sain dans un porcin) (non attends) (corps sain) (on oublie ça), un torrent de larmes jaillissant brutalement de ses yeux comme autant de geysers (j'viens d'imaginer chang en cachalot me demande pas pourquoi mais ça me fait plutot marrer) (pauline vient de me demander pourquoi je rigolais) ("j'imaginais le personnage de matt en baleine" "...... pourquoi") (je lis la peur dans son regard). QU'EST-CE QUE JE VAIS FAIRE POUR MES ENFANTS ET MA TENDRE EPOUSE MON DIEU ILS VONT FINIR A LA RUE ET JE-JE-JE.

................................. oh
C'est une TRAGEDIE. UNE TRAGEDIE AVEC UN TRES GRAND T COMME DANS TAPIOCA. IL A UNE FEMME. L'AMOUR DE TOUTE UNE VIE. HETEROSEXUEL. HETEROSEXUEL !!!!!!!! HETEROSEXUEL SEXUELLEMENT ACTIF QUI PLUS EST DES ENFANTS OH MON DIEU DES ENFANTS OU SONT-ILS CACHES (peut-être sous son kimono...... y'aurait suffisamment de tissu pour y loger toute une troupe de saltimbanques là-dessous m'est avis). Hétérosexuel. Il est hétérosexuel......................... hétérosexuel......... h é t é r o s e x u e l..................... cOMMENT OSE-T-IL tu devrais le laisser aGONISER pour la pe- oh tiens hey le revoilà.

Je. Fais-moi un............. bouche-à-bouche.

Arrêt sur image.
On récapitule : maintenant, l'hétérosexuel de l'extrême est à demi-nu, une main sensuellement agrippée au col de ton sweatshirt (sexy), en train de te supplier de. de. non. NON TU NE PEUX DECEMMENT PAS Y SONGER tu es une âme aussi pure que la neige une aube d'hiver tu es tellement blanc qu'on pourrait projeter des documentaires sur ton front tu es tu es tu es........ pUCEAU (sans blague). Tu n'as JAMAIS EMBRASSE PERSONNE (ou du moins rien d'humain. ok. ça c'est vachement inquiétant rhyme what are you doing) et tu n'as PAS DU TOUT L'OCCASION DE COMMENCER AVEC UN HETEROSEXUEL EN CONCUBINAGE. tu es quelqu'un de bien to- oh, en fait non, pas tant que ça.

"- Je............ Mais.......... Et votre femme........... Si elle le découvrait........ Tu places stratégiquement ta paume contre l'épaule dénudée de ton vis-à-vis, en proie à des sentiments aussi confus que contradictions. Céder aux injonctions d'un mourant ? Préserver les vestiges de ton innocence ? T'allonger par terre et simuler un coma cérébral complet (un bon plan) ? Je..... Je............. Bon ok."

Tu approches précautionneusement ton visage (terrifié) du sien (ensanglanté et humide). ET C'EST PARTI : tu plaques tes lèvres contre les siennes, abaissant les paupières comme une princesse disney parce qu'on va pas s'mentir t'aurais été carrément bien dans le rôle de Pocahontas. eeeeeet BIM te voilà officiellement SUPER GAY. bienvenue dans la famille Rhyme !!!"


codage par Junnie sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

i'm walking on sunshine Δ rhyme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Walking On Sunshine [Frayler Azer Valon]
» << Let the sunshine in >> { PV Aroz }
» Let the Sunshine in! [pv Olychounette]
» Ains't no sunshine when she's gone (31/05, 17h29)
» Good morning, sunshine. [Hiro Shima]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gamble&Decadence :: TOKYO :: Shibuya-