AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Règle n°1; ne faire confiance à personne ► Taiga

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
informations
POINTS : 37
MESSAGES : 69
FEAT : Rize Kamishiro - Tokyo Ghoul
DATE D'INSCRIPTION : 16/06/2014

FICHE PERSO
XP:
32/178  (32/178)
PV:
20/20  (20/20)
avatar


Lun 24 Nov - 23:56


   

Aujourd'hui petite mission d'investigation. Ton visage n'était pas associé à celui d'Asgard, tu étais son ombre & celle de Chihiro. C'est pourquoi tu t'étais décidé de profiter de ce statut pour investiguer un peu & aujourd'hui tu avais une cible de premier choix : Taiga Yamazaki, le chef d'Eldorado en personne. Tu avais entendu mainte & une histoire à son sujet & avait déjà constaté qu'il avait posé pour la grande agence qu'était Paris Avenue. Voilà donc pour toi l’occasion rêvé de te renseigner sur lui ! Après tout, il était le légendaire invaincu des sessions de combats. Pour l'occasion tu t'étais arrangée pour te faire passer pour une petit journaliste qui débute & qui était curieuse de  savoir comment un homme tel que lui s'était retrouvé un jour mannequin & l'autre à la tête de l'un des plus vieux & gros gang de Tokyo. La vérité était que t'étais juste une petite fouineuse qui cherchait le point faible de cet homme.

Tu jettes tes cheveux en arrières d'un revers de la main, tire légèrement ta robe blanche pour prendre place sur une chaise dans un petit café tranquille, mais plutôt bien réputé. Il fallait que tu sois le maximum crédible que ce soit sur le lieux dans lequel tu avais proposé pour votre rencontre où même dans ta gestuelle. Tu es indéniablement arrivée avant lui, tu en profites donc pour commander pour deux. Tu profites de ton avances pour vérifié que tout est en place ; un carnet rouge pour prendre soit-disant des notes, de fausses questions pour lui faire baisser sa garde avant d'utiliser ton pouvoir pour obtenir les véritables renseignement qui t'intéresses & d'autre petit détails inutiles du genre.

Le serveur t'apporte les deux tasses de café que tu avais commandée. Tu regardes par delà la baie vitrée, ton invité n'était toujours pas a portée de vue. T'en profite alors pour doucement glisser de l'ecstasy dans le verre du rouge ; c'était drôle comme quoi ça ressemblait plus à des pastille pour la gorge qu'on filerait à des gosse qu'à de la drogue. Tu te remet alors rapidement en place & fait semblant de te concentrer sur ta boisson, tandis que ton invité semble arriver. Tu lui fait signe & te relève pour le saluer correctement. Tandis que tu lui tend la main, t'en profite pour te présenter.

- Bonjour ; vous êtes monsieur Yamazaki, n'est ce pas ? Merci d'avoir accepté mon invitation, je me présente Aïka Shinohara.

Tu lui fait un sourire discret, t'as toujours trompé tout le monde autour de toi, allez c'était pas aujourd'hui que t'allais échouer.
   

   
© Truth.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
POINTS : 111
MESSAGES : 1763
JUKEBOX : キミシダイ列車 - ONE OK ROCK
FEAT : Portgas D. Ace
DATE D'INSCRIPTION : 13/07/2013

FICHE PERSO
XP:
132/190  (132/190)
PV:
26/26  (26/26)
avatar


Jeu 27 Nov - 18:06



Tek ei tik. ton coeur mourra au 5ème coup de midi et 07 secondes.


C'était pas un jour comme les autres. Aujourd'hui, il aurait pu glander ou rester au repaire. Il aurait pu ne rien faire, laisser le temps couler et se laisser mourir comme il avait l'habitude de faire. Mais non, aujourd'hui, Taiga devait bouger son cul pour quelqu'un. Il ne connaissait pas spécialement cette personne, c'était une pseudo journaliste qui s'intéressait à Taiga par rapport à Paris Avenue. Quel lien entre cette entreprise et lui ? Disons qu'il a déjà posé pour ce temple de la mode il y a de cela deux ans. Peut-être que cette femme allait lui parler d'autres choses, qui sait. Taiga n'en savait rien et il n'était pas plus curieux que ça. Au contraire, ça le faisait chier. Mais bon, il était parti. Il n'allait pas revenir chez lui et foutre un lapin à cette meuf. D'ailleurs, il se trouvait au point de rendez-vous. Chaudement habillé par un futur temps hivernal, il reconnaissait rapidement sa journaliste aux cheveux violets. Pas commun ? Oh que si, Tokyo est la ville du surnaturel. Il n'y a rien de choquant à voir des cheveux blancs ou multicolor. Enfin qu'importe, Taiga s'approchait d'elle avant de s'incliner devant la petite inconnue et de lui serrer la main. Deux verres se trouvaient sur la table, le jeune homme haussait d'un sourcil avant s'installer juste en face de la jeune femme.

Cette sensation, cette main. C'était quoi ?

L'Eldorado fixait sa propre main avec laquelle il avait saluer l'inconnue ... Après ça, il pointait ensuite les deux verres de son index.

▬ Enchanté. Oh et, vous n'auriez pas dû. Je n'ai pas spécialement soif. ▬

Et puis, pourquoi avoir déjà commandé des boissons à une personne qu'elle ne connaissait même pas ? Ou uniquement de vue. C'est un fait, cette fille n'inspirait pas confiance à Taiga. Elle était juste bizarre et Taiga n'acceptera rien venant de quelqu'un qu'il ne connait pas ou à peine. Mais que pouvait-il risquer avec cette inconnue ? Pas grand chose ... Pour l'instant. D'un petit sourire charmeur, le jeune homme s'installa confortablement sur sa chaise avant de fixer la demoiselle de ses yeux sombres.

▬ Alors, que puis-je faire pour vous et votre curiosité sans limite, Shinohara-san ?  ▬

Des questions à la con, comme d'habitude. Mais cette fille n'allait sûrement pas parler que du succès temporaire de Taiga concernant sa venue à Paris Avenue. Mais ça, c'était il y a deux ans. Pourquoi réagir maintenant ? Peut-être parce qu'il était devenu le chef d'Eldorado ? Il est vrai que garder l'anonymat en tant que chef, c'est assez compliqué. Mais Taiga s'en foutait, il cache tellement de chose, sa vie, ses secrets, ses emmerdes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taigao.tumblr.com/
informations
POINTS : 37
MESSAGES : 69
FEAT : Rize Kamishiro - Tokyo Ghoul
DATE D'INSCRIPTION : 16/06/2014

FICHE PERSO
XP:
32/178  (32/178)
PV:
20/20  (20/20)
avatar


Jeu 27 Nov - 21:28


   

Tsk. Décidément, tu t'étais un peu trop habitué à tromper les gens naïf & faible comme Akimitsu que t'en laisserais presque tes talents s'émousser. Il te salue correctement, mais tu sens sa suspicion. Il est vrai que l'excuse pour laquelle tu l'avais convoquée était quelque peu datant, du coup tu élabores mentalement un plan B, histoire de sauver la mise & les apparences. S'il venait à apprendre que t'étais définitivement pas une journaliste, mais une petite étudiante au compte d'Asgard tu donnais pas cher de ta peau. Enfin, pour le moment tout allait bien, sauf que monsieur en plus de ne pas avoir soif, ne dégainait pas de montrer une once de politesse en acceptant le verre que tu lui offrait. Pourquoi disait-il ? Parce que même sans avoir l'intention de droguer on se devait par respect d'offrir quelque chose à son invité. Le bon sens dépassait visiblement l'entendement de cet individu. Tant pis pour l'ectasy ; c'était qu'une précaution pour qu'il oubli ton visage, mais tant que tu n'éveillerais pas les soupçons ça devrait aller. Au moins, il semblait coopératif pour ce qui était de l'interview.

Tu reprends place sur ta chaise & détailles un peu plus le fameux chef d'Eldorado. Il n'avait décidément pas l'allure d'être à la tête de l'un des plus grand gang de Tokyo, mais comme toute le monde tu as appris à ne pas te fiers aux apparences. Tu ris légèrement ; Voyons, même la curiosité à ses limites.. Tu te fait d'un ton léger & l'invite d'un simple geste à prend place aussi. Tu mélanges ton chocolat viennois avant de reprendre la parole.

- Ce n'est pas très grave pour ce qui est de la boisson. Je me disais que vous auriez sûrement froid. Tu fais signes au serveur pour qu'il vienne le débarrasser de son verre, insister pour qu'il le boive ne serait que d'autant plus suspect. Quand tu vois sa tenue t'as carrément l'impression d'être en janvier & qu'il neige tandis que toi t'avais opté pour une robe. Enfin, t'avais pas particulièrement froid & dans le pire des cas t'attraperais un rhume. Tu prends ton petit carnet, tu sais pas trop par où commencer. Probablement par des questions qui n'éveillerait pas trop sa curiosité ou la suspicion, mais tu te dis qu'il n'est pas bête & à trop jouer sur la carte de sa collaboration avec Paris Avenue il découvrirait bien vite le poteau rose. Tu te mords légèrement la lèvre & prend une inspiration.

- Je dois d'abord vous avouez que si je vous ai appeler ce n'est pas simplement vis à vis de votre courte période de mannequina. Si je veux évoluer en tant que journaliste j'ai intérêt à présenter de quelque chose de nouveau & plutôt bon. Allez, va y que je te sors le plus gros mensonge de toute l'histoire de l'humanité, mais c'était certainement l'histoire la plus crédible de ton répertoire. J'ai entendu dire que vous faites parti d'un gang & je pense que c'est un sujet sur lequel on devrait s'attarder de nos jours. T'as presque l'air enthousiaste. Tu remercies tes années de théâtres & doucement tu utilises ton pouvoir pour accroître discrètement sa persuasion à ton histoire. Dieu merci, c'était l'une des chose les plus indétectable du monde. Je ne connais personne de ce monde là & je sais pas. Je me suis dit qu'un semblant d'interview serait la meilleur excuse possible pour approcher une personne en faisant parti. Tu fais alors semblant d'être gênée & rosi légèrement. Du moins ça me semblait d'être une meilleure idée que de suivre des gens avec un bandeau & de finir dans je-ne-sais-quel-repère. Tu détourne le regard & joue avec ta tasse. Puis vint le moment où tu t'inclines légèrement. Pardonnez-moi de vous importuner avec mes histoire. Je viens de la province & je cherche juste a savoir ce qui se passe dans cette ville afin de faire un bon article !

L'excuse du « on ne peut plus faire confiances aux médias aujourd'hui & je voudrais que ça change » était la meilleure carte entre tes mains. Maintenant, il restait plus qu'à espérer qu'il soit un peu plus coopératif avec ça qu'avec la politesse & les verres qu'on vous offre.
   

   
© Truth.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
POINTS : 111
MESSAGES : 1763
JUKEBOX : キミシダイ列車 - ONE OK ROCK
FEAT : Portgas D. Ace
DATE D'INSCRIPTION : 13/07/2013

FICHE PERSO
XP:
132/190  (132/190)
PV:
26/26  (26/26)
avatar


Sam 20 Déc - 17:18



Tek ei tik. ton coeur mourra au 5ème coup de midi et 07 secondes.


Mh. L'atmosphère qui régnait entre eux était bizarre. Taiga ne savait pas ce qui n'était pas normal, cette fille avait juste l'air normal, tout ce qu'il y a de plus banal ... Mais dans ce monde, Taiga avait appris à se méfier de tout. Alors cette jolie jeune fille ... Aussi. Mais pas trop. Peut-être qu'elle n'avait rien de spécial dans le fond. En fait, le jeune homme n'avait aucune affirmation, ce n'était que des hypothèses. Putain, ça servait à rien de se casser la tête au pire. Taiga haussait les épaules tandis que la demoiselle allait commencer son boulot.

Enfin boulot, c'est vite dit. La miss était en train de lui dire que ce n'était pas par rapport à Paris Avenue qu'elle allait questionner Taiga. Are you fucking kidding me ? Or what ? Ah non mais là, c'était la totale.  J'ai entendu dire que vous faites parti d'un gang ... Okay, Taiga, tu es juste dans la merde. Le jeune homme fronçait des sourcils tout en fixant la demoiselle. Il n'allait pas l'interrompre, il allait l'écouter du début jusqu'à la fin.

... Bon. Il pensait se faire discret en étant chef d'Eldoraodo. C'était mort là. On connaissait le nom de Taiga dans les rues de Tokyo, mais peu de personnes connaissaient son vrai visage. Car le jeune homme voulait continuer à vivre normalement d'un côté, tout en faisant des conneries de l'autre. C'est ce qui rendait sa vie palpitante dans le fond. Quoi que, la demoiselle ne lui a pas parlé de son titre de chef, ni de quel gang il venait mais cette fille savait que Taiga faisait parti d'un de ces gangs ... Ou bien, elle se foutait profondément de ma gueule. "Taiga serait encore un recruteur, ou on pense qu'il est devenu chef. Ah, on pense aussi d'autre chose sur son cas ..." Ouais, on racontait beaucoup de connerie sur le jeune homme. Mais là, le jeune homme voulait juste savoir comment elle avait su pour Taiga, pour ce gang. Peut-être via un autre gang ? Aucune idée. Toutes les possibilités sont infimes. L'eldorado se mettait à lâcher un soupir las avant de fermer les yeux quelques instants, le temps de dire ces mots.

▬ Je pourrai clairement vous dire d'aller vous faire voir car j'ai horreur de parler de mon cas. J'ignore comment vous avez réussi à me trouver et ça m'intéresserait pas mal de connaître les détails de cette histoire.  ▬

Salut bâtard que je suis, pourrais-je un jour parler normalement à une personne dans ma vie ? Peut-être, on peut évoluer dans la vie. Enfin le chef d'Eldorado n'allait pas rester sur ses paroles, il enchaîna par la suite en ouvrant ses yeux et posant son attention sur la jeune femme dont il avait  déjà oublié son nom (ou plutôt parce que j'ai la flemme de remonter le rp pour chercher SALUT).

▬ Je ne vois pas ce qu'on pourrait dire là dessus. Tout est dit par les médias. Tout est dit par tout le monde. Tout le monde sait que les gangs ont leur spécialité, leur violence, leur objectif ... Tu perds ton temps à faire cet article. ▬

Dans le fond, Taiga a toujours détesté les journalistes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taigao.tumblr.com/
informations
POINTS : 37
MESSAGES : 69
FEAT : Rize Kamishiro - Tokyo Ghoul
DATE D'INSCRIPTION : 16/06/2014

FICHE PERSO
XP:
32/178  (32/178)
PV:
20/20  (20/20)
avatar


Dim 11 Jan - 1:11


   

Il hausse les épaules, vaguement intéresser par ce que tu pouvais bien lui raconter visiblement. Ennuyé d'être ici & avoir affaire à une pseudo-journaliste un peu trop fouineuse ; Tu pouvais comprendre. Tu passes alors soit-disant aux aveux, mais ce n'était qu'un tissu de mensonge pour essayer de le mettre un peu plus en confiance, le résultat lui ne fut pas aussi probant que tu l'espérait. Il soupire. Je pourrai clairement vous dire d'aller vous faire voir. Effectivement, il pouvait, mais de toute évidence il valait mieux pour lui & pour toi qu'il ne le fasse pas. J'ignore comment vous avez réussi à me trouver et ça m'intéresserait pas mal de connaître les détails de cette histoire. Tu esquisses un sourire, finalement tu ne t'étais pas aussi raté que tu le croyais puisque visiblement tu avais réussi à attiser sa curiosité. De toute évidence, tu n'allais pas lui révélé que tu faisais parti d'Asgard c'était hors-de-question ; mais ce n'était pas si compliqué que ça de trouver une excuse sur comment tu avais réussi à remonter jusqu'à lui.

Je ne vois pas ce qu'on pourrait dire là dessus. Tout est dit par les médias. Tout est dit par tout le monde. Tout le monde sait que les gangs ont leur spécialité, leur violence, leur objectif ... Tu perds ton temps à faire cet article. L'argument d'un article l'avait décidément peu réussi. Mh, il allait falloir que tu trouves un autre moyen de le convaincre sans trop te dévoilé mais tout en gardant ta couverture. Tu joues avec ta tasse tout en réfléchissant ; décidément il était beaucoup plus méfiant que tu n'aurais pu l'imaginer. Tu pousses légèrement un soupire, passe une main dans tes cheveux histoire de les remettre en place & fixe alors ton interlocuteur. T'arrête de jouer aux innocentes filles gêné puisque face à ce type ça servait à rien. Tu te mets à ton aise, passant une jambe sur l'autre, prenant appuis sur la table.

- Vous savez, votre nom est bien plus connu que vous ne le pensez ; Taiga Yamazaki. Celui qui est apparu sur les vidéo lors de la guerre entre Eldorado & Atlantide. Ce n'est un secret pour personne, depuis la création d'Asgard l'image n'a jamais autant circulé. Tu te penches légèrement en avant. Avec un peu de volonté il n'est pas si difficile de retrouver quelqu'un. Annonces-tu dans un presque fièrement, cependant ton sourire ne tarde pas à se faner & tu t'éloignes à nouveau. Sauf pour ce que je cherche réellement, quelle ironie.

Tu montres un peu plus ton vrai visage, bien que vous soyez encore bien loin du compte ; toutefois c'était probablement la seule manière de pouvoir échanger avec cet homme.

- Je vais me permettre de te tutoyer si ça ne te dérange pas ; quoique même si c'était le cas je le ferais en fait. Reprends-tu en te montrant bien présomptueuse. Effectivement, tu as raison. Aujourd'hui ce n'est pas difficile de savoir tout ce qu'on veut sur le gang, les médias ne fond que parler d'eux. Mes articles sont une chose ; mais ils ne vous concerne nullement de loin ou de près. Il y a une chose que je veux savoir, que je cherche & je ne la trouverais jamais de cette manière là. Tu ne laisses alors aucune hésitation transparaître dans tes paroles. Tes desseins ce jouait maintenant ou c'en était fini pour toi. Je te propose alors une chose, Taiga. Laisse moi me tenir aux côtés d'Eldorado ; je ne demande pas de porter vos couleur, juste d'assister à votre ascension ou à votre chute. Cela n'aura probablement aucun intérêt pour toi actuellement, mais je t'assure que quand le moment viendra tu pourrais regretter de ne pas accepter en attendant je m'assurerais que tu saches ce qui aurait échappé aux yeux du monde entier.

Les dés étaient désormais lancé & c'était tout ou rien.
   

   
© Truth.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Règle n°1; ne faire confiance à personne ► Taiga

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une gentille personne pour me faire un bel avatar
» FAIRE SA DEMANDE ☩ personne ne viendra te mordre, juré
» cherche personne pour faire évoluer mon machopeur
» A quand l'arrestation de Lucifer en personne?
» [TUTO] Faire des socles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gamble&Decadence :: TOKYO :: Shibuya-