AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 i fink u freeky Δ mei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
informations
POINTS : 50
CITATION : j'étais bon et pour mon malheur éternel, j'ai voulu être grand
MESSAGES : 838
FEAT : karkat vantas - homestuck
CRÉDIT : matt
DATE D'INSCRIPTION : 09/07/2013

FICHE PERSO
XP:
24/172  (24/172)
PV:
18/18  (18/18)
avatar


Dim 9 Nov - 22:15


i fink u freeky
mei & oméga ★ Proses en #BC9BE1 ★ Codage par ©Paindore sur APPLE SPRING
MUSIQUE – « NE LA LAISSE PAAAAAS TOMBER ELLE EST SI FRAGILE. ETRE UNE FEMME LIBEREE TU SAIS C'EST PAS SI FACILE LALALALALAA  JE CHANTE DES TRUCS RANDOM EN FRANCAIS DANS LA DOUCHE DE GENS RICHES QUE JE CONNAIS PAS JE SUIS LE DIEU DU SQUATTAGE BIM BAM BOUUUUM. LALALALA. »

Oméga, 27 ans, SDF et squatteur professionnel.
Ca a jamais été ton truc de forcer l'entrée d'un appartement mais t'étais arrivé à un point où tu sentais LE METRO QUI PUE. T'sais, pas la petite odeur de pisse là, NON TU SENTAIS CARREMENT LA MORT, CA SHMOUKAIT MEME DANS LE PANTALON. Un vrai carnage. Fallait y faire quelque chose alors ouais, t'as tapé dans le luxe parce que ce soir tu vas te faire démonter chez ton petit-ami qui ne veut sans doute pas attraper une MST parce que TU NE PEUX PAS TE LAVER. T'as même pas osé regarder si l'eau était noire – à tous les coups elle était verte et bleue avec des reflets roses tellement ta peau devait avoir accumulée des couches et des couches de saleté chelou. Bref.
Maintenant tu sors – parce que la JOUEUSE A ENVIE DE VOMIR DU COUP GG MOI – de ton havre de paix et CA CAILLE. Ca caille, tu cours remettre tes fringues que tu as BIEN ENTENDU mis dans la machine à laver parce que OUI tu sais comment ça marche.
Attendez.
ATTENDEZ.

« .............. haaa mais ça ressemble à ça une machine à laver ! »

Tu restes fixé la machine. Wait.
Où tu as mis tes fringues.

« ................
oh non pAS CA..
 »

T'arrives dans la cuisine et, malheur, tu réalises que tu as confondu la machine à laver avec le lave-vaisselle. Oh non non. Ca tourne toujours ?! WTF JE FAIS COMMENT POUR ARRETER CA. Panique panique pas nique SI JE NIQUE AVEC HIROSE. NON ATTENDEZ C'EST PAS CA QUE JE VOULAIS DIRE FJKXNFJK. Tu donnes un coup de pied dans la machine à laver – qui n'en est pas une, du cOUP.

« NIQUE TA MERE. NIQUE TA MERE. NIQUE TON FABRICANT. ALLEZ PREND CA. OUVRE TOI BORDEL PUTAIN ON T'ARRETE COMMENT ARRRGH FAIS GAFFE OU JE CASSE UNE ASSIETTE DEVANT TOI ET TU VAS FINIR AU CHOMAGE TU M'ENTENDS ?!
AU CHOMAGE. OUAIS. TU SERAS UNE PETITE MACHINE DE MERDE AU MILIEU DE LA RUE ET JE TE PISSERAI DEDANS TOUS LES MAT-
ding, le gong final. ah tu vois quand tu veux salope. »

Tu ouvres la porte (??) et tu découvres tes fringues dans un sale état. ET SURTOUT TREMPES. AVEC LES PROPRIOS QUI VONT SANS DOUTE SE RAMENER BIENTOT.

« Yo maaaaaaan c'est quoi CA ?! »

Oméga, sa vie, son échec.
Tu regardes dehors, par la fenêtre, histoire de voir si t'as le temps d- OK Y A DES GENS QUI MONTENT DANS L'IMMEUBLE TU N'AS DECIDEMENT PAS LE TEMPS.
Tu prends une assiette et à défaut de ne pas pouvoir la casser tu la plaques entre tes jambes et TU FUIS. Tu fuis par la porte. Pas par la fenêtre, hein – ouais non faut pas déconner non plus t'es pas non plus si badass bien que tes aptitudes sont dignes de celles d'un dieu grec.


« Bon. Marmonnes-tu. Si je résume la situation je suis au milieu de Tokyo en plein mois de novembre avec une assiette contre le zgeg et DES MILLIONS DE PASSANTS SONT FACE A MOI SI JE SORS DE CETTE RUELLE JE SERAI FILME ET ON ME NOMMERA LE HARD GAY MINIATURE... »

Tu ne me laisses pas le choix, Bryan. (ouais non cherche pas ça sonnait bien, ça sonnait cowboy. Oméga était un cowboy dans une autre vie. Un cowboy nu. Sur un poney. BREF PARDON)

Une fille passe devant toi.
Non.
Ce n'est pas une fille.
C'est.
C'est.

« ........... LUKA MEGURINE. Ouais. Ouais. LUKA MEGURINE PSSSSSHT HEY T'AS PAS UN SLIP SUR TOI ? J'AI FROID. »

_______


« your existence is a chronic disease, a repitition of pain »


(c) Myuu.BANG!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

i fink u freeky Δ mei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Kijan batay la ap mennen.
» i fink you freaky and i like you a lot + cassandre peyras

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gamble&Decadence :: TOKYO :: Shibuya-