AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'habitacle du demain [▶Orihime]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
informations
POINTS : 29
CITATION : SIFFLE PAS TROP FORT, LES VITRES RISQUERAIENT DE SE GRAVER DANS TA TÊTE
MESSAGES : 26
JUKEBOX : https://www.youtube.com/watch?v=YTaauYDzjtw
FEAT : Clear Dmmd
CRÉDIT : @
DATE D'INSCRIPTION : 06/11/2014

FICHE PERSO
XP:
40/190  (40/190)
PV:
26/26  (26/26)
avatar


Ven 7 Nov - 21:09


En cette morne journée, il avait pris une pause. Une très longue pause. Aussi longue qu'elle avait pu l'être, il ne s'était pas senti aussi apaisé qu'il l'aurait aimé. Il avait regardé les gens marcher dans la rue, parce qu'il n'avait rien d'autre à faire. Il avait emprunté le journal de son voisin de table. Il avait lu. Il avait pris un bus dans un sens, puis dans l'autre, puis en avait pris un deuxième qui l'avait ramené dans les coins en ruine de cette ville de merde, pour ensuite espérer rentrer chez lui au calme dans les alentours de vingt heures. Cela avait été une bien moche journée, semblable à ses autres journées de congé. Mais ces moments de solitude, il les savourait aussi bien que le gamin qui n'avait pas eu de glace depuis deux ans.

Cette ville dénuée de son ancienne splendeur avait gagné en débilité. Les gens devenaient complètement fous, ça allait parfois jusqu'aux combats de coqs dans les rues. Par chance, et volontairement, il n'en faisait pas particulièrement partie. Donner clairement au monde ce qu'il voulait voir, c'est-à-dire un bon spectacle parsemé d'éclaboussures, n'était pas de son ressort.
D'ailleurs, si la chance tournait à son avantage d'habitude, voir l'ascenseur bloqué au cinquième étage relevait du destin. Puis, alors que les numéros se décidèrent enfin à frétiller sur le cadran, une ombre se posa à coté de lui. Il ne tourna la tête que de quelques centimètres pour reconnaître sa voisine de palier. Bien que le hasard ait fait qu'elle avait les cheveux bien plus blancs que lui, il ne lui causait pas. Elle non plus. Elle était silencieuse, elle l'emmerdait pas, contrairement à la voisine du dessus qui semblait faire l'amour à son canapé et utiliser sa télécommande pour une tout autre utilisation.

" L'ascenseur n'a pas l'air réactif ce soir. " C'était un signe qu'il valait mieux prendre les escaliers. Or, il était de l'avis général que monter sept étages n'était pas une bonne chose. Il tourna à nouveau son buste en direction de l'ascenseur qui se décida enfin à ouvrir ses portes. Bien qu'il lui manquât la galanterie, il entra tout de même en premier. Pas besoin de tenir la porte à la mystérieuse demoiselle qu'il avait pour voisine puisqu'elle avait l'air de bien se débrouiller toute seule. Ce n'était pas aujourd'hui qu'il rendrait service. Son métier actuel lui en imposait bien assez. On n'était plus à l'époque où on tenait la porte aux dames. Et il n'était pas le bon Dieu, qu'elle entre toute seule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

L'habitacle du demain [▶Orihime]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Demain sera toujours un autre jour.
» Nouvelles idées, énergie pour demain
» Demain, dès l'aube...
» Le scoop de demain de Paris Match !
» Rêver à Demain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gamble&Decadence :: TOKYO :: Shinjuku :: Résidences-