AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Amuses-moi! • Takataka & Blublue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
informations
POINTS : 76
CITATION : NO, THIS DOES NOT EXPAND THE DONG!
MESSAGES : 56
JUKEBOX : Un-Go - Fantasy
FEAT : Hashiri Nio - Akuma no Riddle
CRÉDIT : Myself
DATE D'INSCRIPTION : 31/10/2014

FICHE PERSO
XP:
56/178  (56/178)
PV:
20/20  (20/20)
avatar


Lun 3 Nov - 9:22

HEY REDHEAD!
Enfin un peu d'air. La journée s'était avérée difficile au bureau aujourd'hui. Les gangs sont de véritables fournisseurs de problèmes, surtout quand il s'agit de nettoyer leur cul après qu'ils en aient mis un peu trop partout avec leurs combats et autres concours pour savoir qui a la plus grosse. Il y a une raison pour laquelle cette jeune femme est mieux payée que son travail n'est sensé le faire : elle a tendance a accepter de vendre son silence en échange de quelques billets, et parfois même couvrir des traces en échange de bonnes relations. Peu importe le gang, et peu importe sa propre appartenance à Asgard : tout ce qui peut lui donner du blé et des enquêtes à faire la rend heureuse. Cependant aujourd'hui, les "clients" étaient particulièrement emmerdants : des Atlantins qui voulaient qu'on les aide à couvrir les traces de leur petit stock de coke en échange d'informations valables sur un meurtre que les policiers ont encore du mal à résoudre. Leur caractère de merde poussa cependant Eva à se réfugier ici pour évacuer son stress et son ennui en s'allumant une petite cigarette sur le toit du bâtiment. Elle adoptait une pose lasse, les deux coudes sur la rambarde et sa cigarette coincée entre ses lèvres. Elle pouvait voir de là une bonne partie de Shibuya : cette véritable fourmilière humaine remplie de gens qui marchent partout pour des raisons complètement différentes les uns des autres. Elle souhaiterait presque que quelqu'un vienne les percuter avec un camion histoire qu'elle ai de quoi enquêter un peu plutôt que servir de service-après-vente pour les petits cons. Quelle chance pour elle, cette fois, cette agaçante flic n'était pas là pour comparer leurs scores d'enquêtes résolues et autres babioles qui n'intéressent que les droguées du travail comme elles... comme quoi il y a des points positifs à tout.

Elle soupira, jeta sa cigarette par terre et l'écrasa sous sa semelle. Elle n'avait pas l'habitude de fumer; mais de temps en temps, une petite clope aide à évacuer le stress. Elle faisait bien sûr toujours attention à ce que ça ne finisse pas en addiction. Mais aujourd'hui la journée s'annonçait crevante de toutes manières : elle n'avait officiellement plus rien à faire. Pas d'enquête, pas d'autres petits merdeux à couvrir, et pas d'appel de la part du gang. Il ne lui restait plus qu'à quitter le travail et flanner un peu en ville pour se débarrasser de l'ennui qui lui collait plus à la peau que l'odeur du tabac. C'est avec cette idée en tête que la jeune femme quitta le building et s'en alla faire un peu de lèche-vitrine.

Les heures passèrent et se ressemblèrent : toujours autant de monde autour d'elle et toujours rien qui n'attire son regard en particulier. Elle souhaitait tout simplement que quelque chose se produise, n'importe-quoi... jusqu'à ce qu'elle n'arrive dans cette petite ruelle où un type aux cheveux rouges se cachait derrière un mur en fixant quelque chose. Un petit sourire se forma sur les lèvres d'Evangelyne qui se dit qu'il s'agissait certainement de l'attraction qu'elle espérait depuis ce matin. Les bras le long du corps, elle s'avança discrètement en direction du type suspect sans l'alerter de sa présence, et observa par dessus son épaule dans la même direction.

Ce que vit Evangelyne fut une scène qu'on a l'habitude de voir un peu partout à Tokyo ces derniers temps. Le genre de scène auquel on attribue le nom de "Passage à tabac" entre gangs. Une bande de rouges qui se mettent à tabasser un groupe de bleus à coup de barres métalliques et autres outils que les sbires de bas étages (en gros, ceux qui portent fièrement les couleurs de leur groupe) utilisent pour montrer qui a la plus grosse. Aucune idée de pourquoi ce type en face d'elle observait le spectacle, mais elle ne comptait pas non-plus agir, ou en tout cas, pas pour l'instant. Elle se contentait d'être la bonne spectatrice sans alerter ce type aux cheveux rouges qui semblait perplexe en regardant les bleus se faire passer à tabac par l'autre groupe du gang aux couleurs rouges qui les avaient carrément en surnombre. Est-ce qu'il faisait partie de l'un des deux groupes? ou bien étais-ce un journaliste cherchant un scoop? qui sait... au final, il fallait bien que quelqu'un les arrête; et c'est le travail d'Evangelyne que de faire quelque chose finalement. Elle soupira, haussa les épaules et fit demi-tour, toujours assez discrètement pour n'alerter personne... le passage à tabac continua jusqu'à ce qu'une barre de métal ne soit stoppée en pleine lancée par une silhouette qui venait tout juste d'apparaître derrière l'un de ces délinquants à capuche rouge.

Eva venait d'apparaître derrière ce type comme si elle avait toujours été là; stoppant l'assaut du délinquant avec une force anormale qui lui était procurée par la probabilité qu'elle ne soit pas si inoffensive qu'elle en a l'air.. son pouvoir permettant tellement de possibilités qu'il serait tout simplement criminel de ne pas l'utiliser. Bloqué par l'immense force que l'inspectrice de police exerçait sur la poigne du délinquant, celui-ci commença à montrer les dents, et le reste du groupe détourna le regard vers la jeune femme au costume qui affichait un sourire des plus innocents.

- Qu'est-ce que tu fous!? casses-toi de là avant que je te démon--
- Vous devriez être à l'école à cette heure-là.

Et le son d'une gifle retentis dans l'allée. La marque rougeâtre en forme de doigts sur la joue du type si sonné qu'il en avait lâché son arme et était tombé sur les fesses, brillait avec une certaine magnificence. La jeune femme tourna la tête à droite et à gauche pour observer la réaction des autres, qui semblaient graduellement de plus en plus enragés et prêts à lui bondir dessus... chose qu'elle attendait. Elle n'aurait aucun mal à tous leur mettre une trempe en abusant des probabilités. Cependant, rien de tout cela ne se produit : le type aux cheveux rouges venait de sortir de sa cachette et fonça vers Eva, attrapant son poignet et commençant à sortir de la ruelle aussi rapidement que possible... inutile de dire que le groupe se mis à les poursuivre.

Durant la course, Evangelyne aurait pu poser tout un tas de questions au type qui courait comme si sa vie en dépendait... mais elle ne le fit pas. Elle se contenta de courir également jusqu'à ce qu'ils ne les sèment finalement au milieu de la foule. C'est à ce moment là que la jeune femme retira sa main, poussa un long soupir et se tourna vers son "sauveur" avec une mine curieuse.

- Je suis agent de police tu sais, j'aurais très bien pu m'occuper d'eux. Pourquoi est-ce que tu les observait au juste? tu avais prévu de te jeter dans le mosh pit toi aussi?

Le type avait sûrement un paquet de raisons... autant les entendre avant de le coffrer pour obstruction à la justice.
Code by Pitou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
POINTS : 43
MESSAGES : 240
JUKEBOX : Hans Zimmer ♦ Man of Steel soundtrack
FEAT : Ittoki Otoya ~ Uta no Prince-sama
DATE D'INSCRIPTION : 03/08/2013
LOCALISATION : In the light ~

FICHE PERSO
XP:
64/184  (64/184)
PV:
23/23  (23/23)
avatar


Mar 4 Nov - 21:48

Hey... Police !


Tu n'as presque pas dormi cette nuit, et impossible de dormir finalement. Pourquoi ? Eh ben parce que tu fais des petits rêves qui ne durent que quelques minutes, et tu te réveilles sans te souvenir de tes rêves. Le plus difficile est de tenir éveillé sans t'endormir, surtout la nuit, et là, il est cinq heures du matin, seul dans ton appartement, et impossible de te recoucher, car tes yeux sont gros comme des balles de tennis. Bref, tu pris un petit déjeuner, puis t'habillant, tu partis ensuite prendre l'air frais matinal, afin de te réveiller après le café bien solide que tu viens de boire il y a quelques minutes… Pendant des heures et des heures, tu te baladais tranquillement dans les rues de Tokyo, il y avait peu de personnes qui allaient et venaient, mais il y en avait un peu plus vers le centre-ville, ne te posant pas de questions, tu traversa la masse d'habitants sans encombres, puis une fois sortit de ces gens qui pullulent, tu remarquas qu'il était environ 7 heures du matin, et tu devais aller chercher tes affaires chez toi avant que tu partes à Lux, dont ton boulot qui commence tout juste à 8 heures.

Des heures plus tard, dans le bureau, tu croulais sous la paperasse, et supportant le bruit infernal de la photocopieuse qui est dans la salle à côté, tu ne sais pas qui est en train d’imprimer comme dans une imprimerie, mais ça te fait sévèrement chier, et tu risques de craquer si tu ne fais rien. Traversant la porte, tu tombas sur des gamins qui faisaient n’importe quoi avec la photocopieuse, tiens c’est sans doute des gosses sauvés de la pauvreté, mais en fait non, c’est plutôt un gars qui s’est endormi dessus… Ah j’te jure…  Tu le poussas un peu sur le siège qui est juste à côté, puis tu vis l’heure, fallait que tu sortes, tu avais envie de prendre l’air, c’est ce que tu fis ensuite.

Une fois à l’extérieur, tu te lanças dans les rues, et tu eu l’envie d’aller dans les tréfonds de Tokyo, régler des comptes, mais surtout, de trouver un certain type de mutant, qui pourrait t’aider contre tes insomnies, et surtout, à te souvenir de tes rêves, ça va être dur… Bref, tu te mis à la recherches de quelques règlements de comptes afin d’aller latter des gueules à ceux qui méritent tu vois. Tu joues trop les héros, que ce soit de nuit ou de jour, tu te prends pour un de ces personnages de comics que tu lis, mais tout ce que tu veux, c’est aider les autres, sauver, tu en as besoin, mais par contre tu ne demandes rien du tout en échange. Bref, tu revins à la réalité, et tu te concentres sur ce que tu es en train de faire…  Tu vois juste au coin de la rue, une bagarre entre deux gangs. Oula, ils sont trop, mais tu veux être le spectateur de ce moment, et tu restes alors caché derrière un mur, les regardant simplement du coin de l’œil. Ouille, les bleus contre les rouges, et là ça fait mal….

Tu les voyais se foutre sur la gueule pendant un moment, puis tu vis quelqu’un apparaître… Non, voilà que quelqu’un d’autre intervient, et tu voulais savoir quel gang prenait le dessus mais là… Visiblement, c’est une jeune femme fort bien habillée, et oh god… Ils sont plusieurs, elle va en faire tomber quelques-uns mais d’autres vont vite tomber sur elle… Vite, anticipe et fais quelque chose parce que chaque millième de secondes est important pour toi… N’enclenche pas ton pouvoir sinon on te verrait… Alors tu courus en direction d’elle, l’empoignant par le poignet, et l’emmenant avec toi, tu commenças ensuite la course avec un groupe qui se mit à te poursuivre, toi et elle, et tu eu l’idée de te fondre dans la foule avec elle afin de les semer, tu es fort lorsqu’il s’agit de te cacher lors de tes « sorties ». Retirant sa main, elle te fixa étrangement.

« Je suis agent de police tu sais, j'aurais très bien pu m'occuper d'eux. Pourquoi est-ce que tu les observait au juste? tu avais prévu de te jeter dans le mosh pit toi aussi? »

Mh, ça va être difficile de lui répondre, mais bon, tu respectes les autorités de la ville, et en aucun cas tu ne dois pas énerver cet agent, sinon tu auras les flics sur ton dos, tu préfères rester alors, le citoyen fidèle et respectueux. Autant lui répondre.

« Euh… Pardon, je ne savais pas que vous étiez un agent… J’ai trop suivi mes pulsions héroïques lorsque je suis passé entre vous et les gangs, et euh non, je me contentais juste d’observer quel groupe était à la tête c’est tout… »

Tu as bien dis la vérité, mais tu as passé sous silence que tu voulais latter des gueules.


_______

Merchi ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Amuses-moi! • Takataka & Blublue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Apéro dinatoire : Petits fours, Verrines, amuses gueules ...
» Amuses moi si tu veux survivre...
» Amuses moi si tu veux survivre... [Quête solo]
» amuses gueules
» L I Z Z I E Δ Tu t'amuses sans moi?! Pas possible! [End]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gamble&Decadence :: TOKYO :: Shibuya-