AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The future belongs to those who prepare for it today ♦ Baker

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
informations
POINTS : 164
MESSAGES : 252
FEAT : Azir
CRÉDIT : Haruuu
DATE D'INSCRIPTION : 25/01/2014
LOCALISATION : dans mon jacuzzi t'es dans la jalousie

FICHE PERSO
XP:
15/186  (15/186)
PV:
22/22  (22/22)
avatar


Dim 2 Nov - 12:58

Circle on the ground, comin' in mothafucka


Chez Lux, tout le monde a un garde du corps. Chaque membre important se voit protégé, tout les jours, par une personne plus capable que lui. Mais toi, les gardes du corps, c'est pas trop ton truc. Si quelqu'un venait à s'en prendre à toi, il se mettrait lui même dans des troubles tels que c'est généralement une bonne raison d'oublier un plan qui te viserait.

Toi, t'as un boulanger. Le plus important de tous, et probablement le plus talentueux de Tokyo. Parce qu'à chaque fois qu'il te fait goûter une de ses créations, tu pourrais tuer pour en avoir une autre part. Et ce qui tombe bien, c'est qu'aujourd'hui, il voulait te présenter un nouveau met. Du coup, voila quelques minutes que tu frétillais sur place, avant qu'on toque à la porte.

"Henry, mon cher, j'avais hâte de te voir! Tu sais que tes créations sont toujours divines ?"





Dernière édition par Hai Kuyumi le Lun 3 Nov - 12:48, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
POINTS : 14
MESSAGES : 11
JUKEBOX : Death From Above 1979 - Trainwerck 1979
FEAT : Panthéon
CRÉDIT : M.N.
DATE D'INSCRIPTION : 21/10/2014

FICHE PERSO
XP:
16/172  (16/172)
PV:
17/17  (17/17)
avatar


Dim 2 Nov - 13:47



The future belongs to those who prepare for it today
feat. hai kuyumi
Des pas confiants, un tablier autour du cou, une assiette posée comme un plateau, recouverte d'un torchon pour cacher la contenance. Et par dessus tout cela, une tête de coque. Ce terme n'est pas une insulte, loin de là. C'est plutôt une description réaliste de cette personne; toi. Henry Bagels. Le seul, l'unique, le petit français boulanger. Celui pour qui la mutation a plutôt bien aidé pour son métier, dans la passion. & quel métier. Avant, tu avais juste ta petite boutique bien à toi, où les gens venaient ou ne venaient pas. Maintenant, tu es au dessus de tout ça. Enfin, pas vraiment, mais les jeunes de nos jours diraient fortement quelque chose dans ce genre. Après tout, tu es passé du rend de boulanger français au rend de boulanger français travaillant pour l'organisation Lux et plus précisément sous les ordres de Hai. Ah, Hai; ce bon vieil ami à la tête de pigeon. Les radiations ne devaient pas l'aimer, lui. Pas comme toi et ton si fabuleux don. Ah, mais quel don tu as Henry. Le meilleur don du monde, pour sûr. Pas comme Hai. Hai et sa tête de pigeon. Toi et ta tête de toque. Les radiations devaient être jaloux de vos si beaux visages, il n'y a pas de doutes possible à ce sujet. Sauf que tu fus nettement plus chanceux que l’Évêque de Lux. D'ailleurs, tu ne savais plus trop comment tu avais fini par être ami avec lui, et ensuite travailler pour lui. Tu crois te souvenir assez facilement que c'était grâce à du pain. Tout tourne toujours autour du pain. Surtout les pigeons. Les pigeons tournent toujours autour d'un bon pain qu'une gamine fait tomber par terre et ne veut pas manger après; alors que le main se mange propre ou sale; froid ou chaud; pourri ou frai. Bon, peut-être pas cette dernière partie, mais l'idée est présente.

Pour en revenir à nos baguettes avant qu'elles ne soient trop cuites, il faut savoir que si ce bon vieux Henry marche d'un si bon pas, c'est parce qu'il fut expressément demandé par ce cher ami. Après tout, tu lui avais écris une si belle lettre (certes, ce n'était pas vraiment une lettre) pour lui faire par de ta nouvelle création ô combien délicieuse et qui serait parfaite pour ses goûts si distingués. Alors forcément, il t'avait convoqué pour que tu partages cette invention. Tu l'avais faites cuites exprès pour lui, avec tout l'amour du monde. Tu l'avais même recouvert de ce torchon afin qu'il n'attrape pas un rhume. Une baguette ayant un rhume est une très mauvaise baguette qu'il faut se dépêcher de soigner après.

Tu arrives devant la porte, t'empressant de toquer à celle-ci, et tu l'ouvres immédiatement avant même qu'on ne t'y autorise. Tu as le droit pour ça après tout. La vue de ton ami te fait sourire, ou te ferait sourire si tu avais une bouche. D'ailleurs, comment fais-tu pour parler ? Très bonne question qui restera probablement un mystère de ta personne. Comme le fait que tu puisses sentir alors que tu n'as plus de nez. Mais ne cherchons pas à comprendre. Vous vous serrez virilement la main. Après tout, un oiseau et un bout de tissu ne peuvent qu'être virils. Tu entends dans sa voix toute l'impatience cachée du monde, il y a de quoi aussi. Alors tu ne la fais pas attendre plus longtemps. Fière de toi, tu as la tête haute et les épaules droites quand tu enlèves le torchon de la baguette. Tu baisses l'assiette afin qu'elle soit juste devant les yeux de ton patron. Si tu le pouvais, tu te mordrais les lèvres de joies. Quant à ton regard, il brille de fierté et d'amour pour ton travail. Comme un gosse qui finit enfin un puzzle. Tu commences ton discours de présentation, mimant ou montrant chaque attribut cité avec ta main disponible.

Δ Et celle-ci l'est encore plus ! Une mie moelleuse et fondante à la fois; une croûte croustillante et pétillante de saveur, ceci dû à de nombreuses graines nutritionnelles amoureusement placées dessus. L'odeur, comme tu as dû le sentir, n'en est que supérieure aux autres. De plus, il est, comme d'habitude, cuit à point. Un régale.

Ces derniers mots, tu les dis en français; parce que c'est tellement plus swag tu vois.


Dernière édition par Henry Bagels le Dim 2 Nov - 15:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
POINTS : 164
MESSAGES : 252
FEAT : Azir
CRÉDIT : Haruuu
DATE D'INSCRIPTION : 25/01/2014
LOCALISATION : dans mon jacuzzi t'es dans la jalousie

FICHE PERSO
XP:
15/186  (15/186)
PV:
22/22  (22/22)
avatar


Dim 2 Nov - 14:50

Circle on the ground, comin' in mothafucka


Comme prévu, lorsqu'il soulève le torchon, une délicieuse odeur vient chatouiller tes narines. Du pain chaud, bien cuit, qui ne demande que se faire attaquer par ton bec. Tes instincts primaux veulent prendre le dessus, et si tu le pouvais, tu sauterais sur la croûte pour la dévorer. Manque de bol, tu es quelqu'un de bien éduqué, et avant de t'attaquer à la baguette, tu te diriges vers ton bureau, en faisant signe à ton ami d'approcher.

"Je suppose que tu as passé beaucoup trop de temps pour préparer celle la. Tu mérites du repos, Henry. Viens donc t'asseoir avec moi. Nous allons déguster ça ensemble."

Après tout, pour une fois que tu ne dois ni défendre les intérêts de Lux, ni essayer de convaincre qui que ça soit. La baguette est sur le bureau, posée entre vous, et te voila le fessier posé sur ton siège de boss. Tu t'étires un peu avant de reprendre la parole.

"Parfois, je me demande ce que je pourrais faire sans toi. Allez, commence donc, coupe moi ce pain comme tu a l'habitude de le faire. Nous discuterons du reste pendant la dégustation."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
POINTS : 14
MESSAGES : 11
JUKEBOX : Death From Above 1979 - Trainwerck 1979
FEAT : Panthéon
CRÉDIT : M.N.
DATE D'INSCRIPTION : 21/10/2014

FICHE PERSO
XP:
16/172  (16/172)
PV:
17/17  (17/17)
avatar


Dim 2 Nov - 16:41



The future belongs to those who prepare for it today
feat. hai kuyumi
Ces quelques compliments flattèrent grandement ton égo de cuisinier. Si le pitron (mélange de patron et pigeon) était content, c'était parfait. On ne refuse rien au grand manitou, surtout quelqu'un comme lui. C'est pour cette raison que tu acceptas avec joie sa proposition à déguster ce pain. Bien entendu, il en aura plus que toi, car tu en as déjà mangé une baguette il y a de cela un jour; et que de plus les pigeons sont prioritaires sur les humains. Il s’assoit à son bureau et tu fais de même; bien entendu pas du même côté, après tout, tu es un peu de l'autre côté de la pièce qu'est Hai. Il est évêque, tu es boulanger. Ce n'est pas le même rang, loin de là. Alors non, tu n'allais pas t'asseoir à côté de lui et faire comme si vous étiez les meilleurs amis du monde. Après tout, vous étiez amis, mais peut-être pas à ce point là. Qui sait; en fait même la narratrice n'en a aucune idée.

Retournons donc au sujet initial; ayant prévu sa demande, toi, Henry Bagels, tu avais prévu le coup. C'est ainsi que tu sortis un couteau à pain de ton si beau tablier et de sa si belle poche. Plein de fierté, tu pris délicatement entre tes doigts l'extrémité de la baguette, afin qu'elle ne bouge pas lorsque la lame rencontra la croûte, déchirant ainsi la mie, laissant quelques miettes dans l'assiette.

Δ Le secret d'une bonne coupe, si je puis me le permettre, est de ne pas couper la baguette droite. Il faut la couper en biais, ainsi le pain reste frai et croustillant, comme lorsqu'il sort du four. De plus, si on le congèle après, il sera beaucoup plus agréable à la texture lorsqu'on le ressortira. Mais je présume que tu le savais déjà.

Oui, il devait le savoir; tu l'avais déjà probablement dis. Tu dis tellement de chose sur la farine, les coupes, et autres. Tu dis tellement de choses que tu oublies ce que tu as dis. Mais ta passion est toujours là; tu ne te lasses pas. Jamais.

Δ Je serais grandement honoré si vous désireriez prendre la plus grosse partie de cette baguette. Elle vous revient de droit après.

Tu jongles entre vouvoiement et tutoiement. Entre ami et professionnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
POINTS : 164
MESSAGES : 252
FEAT : Azir
CRÉDIT : Haruuu
DATE D'INSCRIPTION : 25/01/2014
LOCALISATION : dans mon jacuzzi t'es dans la jalousie

FICHE PERSO
XP:
15/186  (15/186)
PV:
22/22  (22/22)
avatar


Dim 2 Nov - 17:54

Circle on the ground, comin' in mothafucka


Tu peux sentir dans ta tête chaque seconde qui te sépare du moment ou ce pain arrivera au fond de ta gorge. Et lorsqu'il approche le couteau de la délicieuse miche, tu es à quelques hésitations de sauter dessus pour attaquer. Mais puisque tu restes un homme, tu gardes ton calme et lorsque le pain est coupé, tu te sers. Tu y donne quelques coups de becs, réguliers, avant d'avaler la mie que tu a pu récupérer. Et comme prévu, c'est un délice. Comme si on venait caresser l'intérieur de ta gorge, comme une chaleur qui vient combler quelque chose en toi.

"Je t'ai déjà dis de me tutoyer, Henry. De plus, tu t'es encore surpassé, cette fois. Il est délicieux. J'ai vraiment beaucoup de chance de t'avoir à mes côtés. Tu es bien meilleur que tout les gardes du corps que j'ai jamais eu."

Et ça, pour une bonne raison, il n'est pas la pour te garder, mais pour te nourrir. Et dieu sait que tu as rarement aussi bien mangé depuis que ta mutation est arrivée.

"Quoi de neuf dans ta vie, Henry? Tu prends assez de temps pour t'occuper de toi, pas vrai?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

The future belongs to those who prepare for it today ♦ Baker

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» kimitori, la future mangaka
» Scratch Built - Future Wars
» Haiti must decide Haiti's future
» Top50 des meilleurs prospects 2008-2009 selon Hockey Future!!
» P'tite question d'une future élève (;

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gamble&Decadence :: TOKYO :: Shinjuku :: LUX-