AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Let you down [feat Satsuki Hasegawa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
informations
POINTS : 26
CITATION : Haïs moi.
MESSAGES : 35
CRÉDIT : http://allyalligator.com/
DATE D'INSCRIPTION : 31/07/2014

FICHE PERSO
XP:
16/176  (16/176)
PV:
14/14  (14/14)
avatar


Mar 26 Aoû - 17:19


LET YOU DOWN

AVEC — Satsuki HASEGAWA



Y a quand même des jours où rien n'a l'air de vouloir se passer. Où j'ai envie de rien faire surtout, j'ai la flemme, la fatigue, le je-sais-pas-quoi qui fait que j'ai même pas envie de bouger mon cul de mon appartement. D'ailleurs, c'est ce que j'ai fait, aujourd'hui. Je me suis levé tard, j'ai mangé un truc, regardé la tv en finissant mon pack de bière, j'ai frappé mon sac, j'ai fabriqué deux trois bombes. Et c'est tout, j'ai vu le soleil défiler à travers la vitre crasseuse et fissurée qui constitue le seul point sur l'extérieur dans mon chez moi. Et ça me convient grandement. En tout cas. J'ai pas bougé. Je me suis fais chier, mais j'avais pas envie de sortir. Pas envie de me battre, pas envie de m'habiller, pas envie d'insulter des gens partout. Il y a des moments où j'ai envie d'abandonner mon rôle et prendre du repos spirituel. Ça m'a fait du bien, cette journée. Je regarde le soleil qui s'approche du crépuscule. J'ai bien envie d'aller voir ça sur le toit, pour une fois. Je ne sais pas pourquoi, une envie soudaine de sentir le vent sur mes blessures. Dans mes cheveux, entre mes orteils, et tout. Je deviens poétique là, faut vraiment que je sorte prendre l'air, ça doit être le confinement. Je me lève. Je suis torse nu, avec un jean déchiré sombre, des pansements fluo jaunes et roses sur mes bras et dans mon cou. Mes cheveux en bataille bleus ne me dérangent absolument pas. Je suis bien là, avec mon sparadraps rose sur la joue, j'ai l'air bien. J'attrape mon paquet de clope, mon briquet et c'est tout. Pas besoin de plus. Je suis bien pieds nus, torse nu, c'est pratique. Et je ne fais qu'aller en haut de mon immeuble, c'est pas comme si j'allais croiser une putain de personne, chiante, pour m'emmerder. Personne n'y va, et pas à cette heure en tout cas. De toute manière, les habitants de cet endroit me connaissent assez pour savoir de pas se trouver dans mon chemin. Ils sont peut-être cons, mais ils ont l'instinct de survie, ces sous-races.

Bref. Je sors de mon taudis, je monte les escaliers, mains en poche. J'ai bonne mine, même si je suis livide. J'ai rien foutu de la journée comment je pourrais être fatigué. J'inspire, je ne m'essouffle pas malgré les volées de marche incessantes. Je ne connais pas la fatigue, je ne connais pas la douleur. Et mes jambes sont surtout les endroits les plus musclés de mon corps, pourtant pas mal musclé en fait. Mais pourquoi je pense à mon putain de corps. Je n'aime pas ce corps comme je ne m'aime pas moi-même. Y a rien de bon en moi, je le sais. Je plisse les yeux. Sors de ma tête, sujet de mes deux. ... ... ... Voilà, tu fais bien de dégager. Sinon je pourrais avoir envie de te refaire la mâchoire à coup d'objet métallique. Enfin voilà la porte. Pas trop tôt. Elle n'est pas fermée, évidement, pourquoi elle le serait. Le froid m'enserre aussitôt que je l'ouvre pour sortir. Ça fait du bien n'empêche. J'inspire, j'expire, j'inspire, j'expire. Le soleil rouge sang jette ses derniers rayons sur les immeubles miteux et c'est plutôt les lumières de la ville qui s'allume. Je ne m'émerveille pas, parce que je ne peux trouver ça beau, ben non. Je tire une latte et la fumée s'en va rejoindre les cieux. Je suis tranquille, je m'approche du bord, mes orteils s'y accrochent.

Je pourrais bien me laisser tomber, mais je ne le fais pas.
Je pourrais bien arrêter de lutter contre la vie. Mais je n'en ai pas envie.

Je me demande bien pourquoi, là, immobile, à moitié à poil, cigarette entre les lèvres, face au soleil.
Ouais je peux être poétique.
Connard.




(c) MEI SUR APPLE SPRING



_______
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
POINTS : 41
CITATION : isn't that scary to be ready to die at such a young age ?
MESSAGES : 335
JUKEBOX : Wanna Get Free- Shakaponk
FEAT : Jonah Matsuka- Terra E
CRÉDIT : Yo
DATE D'INSCRIPTION : 06/02/2014
LOCALISATION : te retourne surtout pas

FICHE PERSO
XP:
32/180  (32/180)
PV:
21/21  (21/21)
avatar


Mer 27 Aoû - 12:51



LET YOU DOWN
« La jeunesse ne vaut rien si elle manque de couleurs »

→ Satsuki Hasegawa
→ Kokiji Aru


Magnifique coucher de soleil qui s’expose à toi. Pour en profiter pleinement, et l’apprécier à sa juste valeur, rien de tel que de prendre un peu de hauteur. Et à Tokyo, ce n’est pas la hauteur qui manque. Point culminant : 634 mètres, Tokyo Sky Tree. Tu pourrais y aller, un coup de métro et t’y es. Mais t’as pas envie de prendre le train, pas envie de croiser des gens, pas envie d’entendre des gosses brailler, pas envie de te faire gâcher ton spectacle par des touristes. Et puis, quand on escalade aux façades des immeubles, tous les horizons sont ouverts. Suffit juste de trouver une tour un peu plus grande que les autres.
Tu lèves la tête en marchant, si bien que tu bouscules quelques promeneurs au passage. Et si l’un se plaint un peu trop, tu lui décoches un regard de petite frappe en lui assénant un nom d’oiseau. Tant pis si c’est toi qui est en tort. T’en as rien à foutre de tous ces badauds, tu vis ta vie comme tu l’entends. Si tu rentres pas le soir, personne ne inquiétera, personne ne t’engueulera. C’est ce que tu appelles la liberté.
Tu repères enfin un immeuble suffisant à tes yeux. Tu fais le tour, pour atteindre un coin moins fréquenté. Après un regard, tu t’élances à l’escalade de la façade. Enfin, escalade… En apesanteur, tout est plus facile, et tu te contentes juste d’attraper des rebords de fenêtre pour contrôler ta direction. Rien de bien méchant.
Arriver en haut, quelque peu essoufflé par l’utilisation de ton pouvoir, tu te dis que le jeu en vaut la chandelle. La vue est magnifique. Le ciel a pris une teinte orangée par-dessus les gratte-ciels tokyoïtes. Et la fumée de la clope du mec sur le rebord du toit s’élève doucement vers les cieux. Mirifique.
Tu souris comme l’imbécile heureux que tu es en traversant tout le toit pour te rapprochait de l’autre mec. Toujours en souriant, tu lui empoignes le t-shirt en le poussant vers le vide. Bien entendu, un mec de cette carrure là, ça pèse bien dans les quatre-vingt kilos. Bien entendu, avec tes soixante et quelques kilos, tu fais pas le poids. Bien entendu, avec une petite maîtrise de la pesanteur et donc du poids des objets, tout est plus facile.
Donc ce mec de quatre-vingt kilos devant toi, qui menace de tomber dans le vide à cause de toi, pèse à présent pas grand-chose. Par conséquent, tu le ramènes le plus facilement du monde vers l’intérieur du toit. T’allais pas le laisser tomber, nan mais oh. T’es juste un gros connard, pas un assassin.

Fais gaffe mec, t’aurais pu tomber hein ! dis-tu le plus sérieusement possible, comme si tu n’y étais pour rien et que tu l’avais juste secouru.

Quoi ? Enervé ? Le mec devant toi qui est à présent à tes pieds ? Mais t’en as fichtrement rien à foutre. Le ciel est beau, le soleil et beau, t’es de bonne humeur, et tu viens de faire une belle crasse, alors t’es content.



if i ever feel better

© Gabriel sur Gamble & Décadence.

_______

☼ ♦ ❤☺ ♬ ♞ ✿ ☮  :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
POINTS : 26
CITATION : Haïs moi.
MESSAGES : 35
CRÉDIT : http://allyalligator.com/
DATE D'INSCRIPTION : 31/07/2014

FICHE PERSO
XP:
16/176  (16/176)
PV:
14/14  (14/14)
avatar


Mer 3 Sep - 11:43


Let you down

AVEC — Un probable futur cadavre



Oui, le soleil brûle loin, et après il se couche. Quelles réflexions profondes. Ça doit être ce paysage, il est abrutissant, répugnant. Pourquoi je le regarde encore ? Pour me vider l’esprit surement, juste pour ça. Tout ce qui est beau et pour moins laid. Tout ce qui est mignon est pour moi repoussant. Tout ce qui est apaisant est stressant. Tout ce qui est bien est mauvais. Le blanc est noir, le haut est le bas, la droite est la gauche. Et vive la vie. Ouais, je fais de l’ironie aussi. Je ne tiens pas à la vie, pas vraiment. Je sais que je ne mourrai pas de vieillesse, que tout se terminera trop vite, trop tôt. Mais je n’ai pas peur, je suis préparé à abandonner. Cependant, je ne suis pas pressé non, juste que quand ça arrivera, ça arrivera.

Un soupir s’échappe de mes lèvres charnues, je devrais rentrer, il n’y a pas plus de raison de regarder le soleil. Il fait presque noir, déjà. Je m’apprête à me retourner, mais ça ne se passe pas comme prévu. Quelque chose agrippe mon pantalon [Kojiki est torse nu, hein] et je me sens tomber en avant. Mon estomac se contracte, mais je me détends aussitôt. J’ai enfin récolté ce que j’ai semé, c’est ça, on est enfin venu me tuer ? Faire passer ça pour un suicide, celui d’un homme qui en avait assez, rongé par le remord ? Quelle stupidité. Mais je ne sais pas pourquoi, je me laisse aller, je ne cherche pas à me raccrocher, je ferme les yeux. Si ma vie doit se terminer ici, elle se terminera ici. Aucun regret, aucun vœux, aucun remord, justement. C’est tout ce qui va se passer. Adieu, le Kojiki Aru. Une mort à ma hauteur, et c’est le cas de le dire. Je sais que je ne manquerai à personne, je n’étais qu’un gros co… « Fais gaffe mec, t’aurais pu tomber hein ! » … Quoi ? Je ne comprends plus rien. Je suis de retour sur le toit, en équilibre, sain et sauf. Sans une égratignure, avec seulement de souvenir d’une chute et l’espérance d’une mort qui n’est pas arrivée. Je me mets en rogne. Qui est le putain de connard, d’enfoiré de mes deux couilles qui ne servent à rien qui a osé me faire croire que j’allais enfin quitter ce monde que je n’aime pas ? Je serre les poings, les muscles de mon dos, bel et bien visible, bien que plus beaucoup avec la pénombre naissante, se contractent. Je vais lui casser la gueule qi que ce soit. Je ne sais pas comment il a pu faire pour me ramener à ma place. Je ne veux pas le savoir. Je vais le jeter par-dessus ce putain d’immeuble et aller m’essuyer les pieds sur son cadavre en bas. Mes dents grincent, je suis toujours dos à lui. Il est surement content, ce fils de pute. Il est heureux d’avoir fait sa petite blague, de m’avoir « fichu une peur bleue » alors qu’en fait, il n’en est rien évidemment. Je vais vraiment lui faire ravaler son rire, ses paroles, son corps et sa naissance toute entière.


Moi qui voulais une putain de journée peinard ! Je vais tuer quelqu’un à la place de repartir me coucher après avoir avalé des nouilles préparées. Mais non. Mais non. Je me retourne rapidement pour aviser le futur cadavre. Un mec, les cheveux clairs les yeux comme les miens limite, on dirait. Je m’en fiche après, pourquoi je passerais mon temps à l’observer ? Je ne fais rien de tout cela. « Tomber ? Tu vas voir qui va tomber, connard. » Le ton est donné. C’est la guerre, une courte guerre qui s’annonce. Je m’élance vers lui, tentant d’attraper son haut. Je compte bien le faire valser, loin du bord, le lancer comme on lance un poids, dans la discipline sportive, voyez. Reste à voir si il n’a pas des ressources cachées.





(c) MEI SUR APPLE SPRING



_______
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
POINTS : 310
MESSAGES : 2249
DATE D'INSCRIPTION : 07/07/2013

FICHE PERSO
XP:
1/1  (1/1)
PV:
1/1  (1/1)
avatar

Mer 3 Sep - 11:43

Le membre 'Kojiki Aru' a effectué l'action suivante : Jeu de cartes

'Attaque normale' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
POINTS : 41
CITATION : isn't that scary to be ready to die at such a young age ?
MESSAGES : 335
JUKEBOX : Wanna Get Free- Shakaponk
FEAT : Jonah Matsuka- Terra E
CRÉDIT : Yo
DATE D'INSCRIPTION : 06/02/2014
LOCALISATION : te retourne surtout pas

FICHE PERSO
XP:
32/180  (32/180)
PV:
21/21  (21/21)
avatar


Mer 3 Sep - 13:37

Satsuki Hasegawa a écrit:


LET YOU DOWN
« La jeunesse ne vaut rien si elle manque de couleurs »

→ Satsuki Hasegawa
→ Kokiji Aru


Il a pas l'air content. Mais alors pas du tout du tout. Et toi, en voyant son regard haineux, tu comprends que t'es pas tomber sur la bonne personne. Ou que t'aurais du le laisser tomber. Nan. On a dit que tu n'étais pas un assassin. Tu captes enfin, que, pousser des gens du haut d'un immeuble et les ramener sains et saufs, c'est pas une si bonne idée que ça. Ou alors faut le faire avec des personnes plus petites que toi. Pas sur un mec dans la force de l'âge qui fait un tête de plus que toi et donc la masse musculeuse est plus élevé que la masse graisseuse.

Chose que tu ressens encore une fois très bien, lorsqu'il agrippe ton t-shirt. Il n'a aucun mal à te propulser en arrière. Tu accuses le coup, et tombe comme un sac par terre, à presque deux mètres de l'homme. Tu t'y étais pas préparer. Enfin si, tu savais qu'il allait répliquer. Mais un coup de poing aurait suffit. Pas un jeté de corps. Tu tombes rudement sur le dos, t'écorchant le flanc en dérapant. Cependant, tu te relèves vite, prêt à parer son prochain coup.

Tu pourrais parler, faire le beau, comme dans les films. Trouver quelques choses à la fois classe et humoristique à dire. Cependant tu te tais. Tu te concentres sur le mec en face de toi. Il a l'air bien plus sérieux que toi. Il bouge, fonce vers toi. Tu attends sans bouger. Lorsqu'il est assez près pour vous touchez, tu recommences ton manège, et allège son poids en lui envoyant ton poing dans sa figure.

Si tu arrives à le toucher, il devrait voler au moins aussi loin que toi. Sinon, il sera gagnant pour un bond de cosmonaute comme sur la lune si il saute, ou des gestes plus rapides si il frappe.



if i ever feel better

© Gabriel sur Gamble & Décadence.

_______

☼ ♦ ❤☺ ♬ ♞ ✿ ☮  :
 


Dernière édition par Satsuki Hasegawa le Mer 3 Sep - 13:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
POINTS : 310
MESSAGES : 2249
DATE D'INSCRIPTION : 07/07/2013

FICHE PERSO
XP:
1/1  (1/1)
PV:
1/1  (1/1)
avatar

Mer 3 Sep - 13:37

Le membre 'Satsuki Hasegawa' a effectué l'action suivante : Jeu de cartes

'Attaque normale' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
POINTS : 26
CITATION : Haïs moi.
MESSAGES : 35
CRÉDIT : http://allyalligator.com/
DATE D'INSCRIPTION : 31/07/2014

FICHE PERSO
XP:
16/176  (16/176)
PV:
14/14  (14/14)
avatar


Mer 3 Sep - 15:01


Hello boy

AVEC — UN MEC PAS BADASS



Manifestement, il n'a absolument aucune ressource. Je l'attrape sans mal, je le soulève, il n'est pas très lourd, après tout. Il décolle, je prends de l'élan, mes pieds sont écartés, j'utilise aussi la force de mes jambes. Mes muscles se contractent, se tendent. De toute ma force, ma rage, ma frustration de devoir endosser mon rôle aussi vite, je le lance, il s'envole presque littéralement. Sa chute se termine quelques mètres plus loin. Un sourire carnassier s'affiche sur mes lèvres, large, fou, avide de sang. Je suis galvanisé par le début du combat. « Ha ha ha ha! » J'aime combattre, j'aime sentir mes articulations craquer en esquivant les coups, la tête tourner sous l'effort trop intense. Je ne compte pas m'arrêter là. Je bondis sur lui, à toute vitesse, prêt à refrapper. Il ne semble pas vouloir répliquer. Après tout pourquoi pas. Il est petit, peu musclé, à mon avis pas taillé pour le combat de rue. Je vais le faire tomber. Je compte le faire tomber, l'écraser, le broyer, entendre ses os se réduirent en miette. Ma course me mêne à la zone d'attaque, là où tous deux, on peut donner les coups. Mais je sais qu'il n'en rendra pas. Bien sur que non, il a peur, peur de mon sourire trop grand, trop amusé par un tel évènement. Ca me fait du bien, nous sommes seuls, on a personne pour nous déranger, pas de spectateurs, pas de flics, personne.

Mais, quelque chose cloche, d'un seul coup. Une fraction de secondes. Il y a un problème. Au début, je sais pas trop quoi, mais je sens qu'il y a de l'eau dans ma bière. Je réfléchis, à toute vitesse. Et je commence à comprendre. J'ai l'air de ne pas me poser sur le sol. Pourquoi? Je ne sais pas. Mais je n'ai pas le temps, pas le droit de me poser la question. Car il y a quelque chose de bien plus important qui se profile devant moi. Son poing. Je n'ai pas le droit à l'erreur. Je me sens bien, comme plus léger, moins entravé par les kilo de muscles qui me caractérisent. Et j'esquive, agilement, bien plus agilement que prévu. Je me courbe en arrière en rejetant la tignasse bleue dans la même direction. Le coup de poing se retrouve dans le vide. Mon sourire s'élargit, si c'est possible. Il a répliqué! J'adore ça, je l'aime bien c'mec. On va pouvoir s'amuser. Et j'ai toujours l'impression que plus rien ne m'entrave. Je me redresse d'un coup sec, armant mon genou sur le côté, pliant l'autre jambe. Il va gouter à la puissance de mes jambes. Les membres les plus puissants, mon arme de guerre. Je vise clairement son foie, son estomac, n'importe quoi. Ouais, mon mouvement est peut-être un peu prévisible, mais je me sens plus rapide, je ne sais pas pourquoi.

Je compte bien en profiter. Tout sourire, je m'apprête à le pousser toujours plus près du bord. Jusqu'à la chute. Y a intérêt en tout cas.
Haha. C'est amusant.




(c) MEI SUR APPLE SPRING



_______


Dernière édition par Kojiki Aru le Mer 3 Sep - 15:02, édité 1 fois (Raison : J'ai oublié le titre et le feat :c)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
POINTS : 310
MESSAGES : 2249
DATE D'INSCRIPTION : 07/07/2013

FICHE PERSO
XP:
1/1  (1/1)
PV:
1/1  (1/1)
avatar

Mer 3 Sep - 15:01

Le membre 'Kojiki Aru' a effectué l'action suivante : Jeu de cartes

'Attaque normale' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
POINTS : 41
CITATION : isn't that scary to be ready to die at such a young age ?
MESSAGES : 335
JUKEBOX : Wanna Get Free- Shakaponk
FEAT : Jonah Matsuka- Terra E
CRÉDIT : Yo
DATE D'INSCRIPTION : 06/02/2014
LOCALISATION : te retourne surtout pas

FICHE PERSO
XP:
32/180  (32/180)
PV:
21/21  (21/21)
avatar


Mer 3 Sep - 16:11



LET YOU DOWN
« La jeunesse ne vaut rien si elle manque de couleurs »

→ Satsuki Hasegawa
→ Kokiji Aru


T'as mal. Les coups fleurissent les uns après les autres. C'est plus un jeu, tu jours plus Satsuki. T'as le mauvais partenaire pour ça. C'est un adversaire maintenant. Un adversaire mortel, qui n'a qu'une envie. Tu le ressens au fond de toi. Un mélange d'adrénaline et de terreur. Il veut te tuer. Tu pourrais fermer les yeux, et te laisser faire.

Mais il n'en ai rien. Tu vas mourir, certes, mais pas maintenant. Tu t'es mis tout seul dans ce sacré bordel, t'en sortiras tout seul. Comme tu t'y attendais, lorsque tu utilises ton pouvoir, ses coups sont plus rapides, il est plus agile. C'était le risque si tu échouais. Et tu as échoué. Ressaisis toi mec. Bats-toi.

Il veut te faire tomber dans le vide, il veut te tuer. Mais c'est pas en te balançant dans le vide qu'il va y arriver ce gros malin. Tu sens le rebords qui écorche tes mollets. T'es trop près du vide. Un dernier coup, et tu tombes à ton tour.

Et tu t'envoles. Tu ne vas pas lui faire se plaisir. Tu ne vas pas tomber d'un immeuble. Pas toi qui a escalader ce même immeuble à main nues. Tu restes un temps dans les airs, en apesanteur, comme un spationaute. Tu te réjouis de sa tête ahurie. Tu as toujours adoré surprendre les gens, de quelques manières qu'elles soient.

Tu profites de l'effet de surprise. Tu fais quelques mouvements pour te retrouver juste au dessus de ton ennemi, et tombes dessus. Ton poids naturel ne suffisant pas, tu te rajoutes quelques bonnes dizaines de kilos. Les pieds droits vers ses côtes, tu tombes tel un marteau piqueur.

Et avant qu'il ne puisse se relever, tu réutilises ton contrôle de la pesanteur. Tu ne sais faire presque que ça. Ton adversaire est lourd, c'est un avantage pour toi en ce moment. Plus il est lourd, moi tu dois fournir d'effort supplémentaires plus l'alourdir encore plus. Lourd, lourd, lourd. Jusqu'à ce que son propre poids l'entrave dans ses mouvements. Jusqu'à ce qu'il ne puisse plus lever une jambe. Jusqu'à ce qu'il ne puis plus bouger du tout et restes sur le sol, attiré par le centre de la Terre. Son corps, trop lourd, cherche inlassablement à se rapprocher du noyau de la planète.

Et tu en profites. A ton tour, les coups, de poings, de pieds, dans les côtes, les flancs, le dos. Tu voies trouble. Tu vas pas tenir longtemps. Ce pouvoir là est trop fort pour toi. Tu retiens ton souffle. Il pompe toute ton énergie. Tu ignores ton cœur furibond. Finalement, en un bond en apesanteur, tu t'éloignes de lui, à bout de souffle.

Tu secoues la tête. Ta vision est trouble, tu sens un pouls désordonné battre dans tes tempes. T'as un goût de sang dans ta bouche. Putain, il est fort. T'as vision noircie, tu secoues la tête pour échapper au bourdonnement dans tes oreilles. Tu gardes un œil sur lui. De la poussière volette autour de son corps. Peut être que tu en as trop fait, que tu étais trop lourd.

Mais ton répit ne fut que de quelques instants, quelques secondes. Il se relève. T'en croit pas tes yeux. Putain il est fort. Tu souffles un bon coup et inspire. Allez, on réessaie. Juste avec ton poing. Ton poing de vingt kilos.

Faut que ça fonctionne cette fois ci.



if i ever feel better

© Gabriel sur Gamble & Décadence.

_______

☼ ♦ ❤☺ ♬ ♞ ✿ ☮  :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
POINTS : 310
MESSAGES : 2249
DATE D'INSCRIPTION : 07/07/2013

FICHE PERSO
XP:
1/1  (1/1)
PV:
1/1  (1/1)
avatar

Mer 3 Sep - 16:11

Le membre 'Satsuki Hasegawa' a effectué l'action suivante : Jeu de cartes

'Attaque normale' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Let you down [feat Satsuki Hasegawa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» De nouveau...[PV Satsuki ]
» Satsuki... Suki? Misoka... Muri...
» Premier repas ( Satsuki et Médusa ^^ )
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» Just the same //feat Matt'//

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gamble&Decadence :: DOUBLE DIMENSION :: G&D BEFORE-