AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ce que j'aime comme couleur ? Je crois que ça se voit, non ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
informations
Invité
Invité

Dim 17 Aoû - 21:00


LE MAUVE C'EST L'AMOUR.
   
   
   

Je relève la tête du petit plan griffonné au crayon sur un bout de papier et contemple l'imposant siège social de la firme ultra populaire trônant, fier comme un paon, face à moi. Si j'ai correctement suivi les indications reçues, voici donc Color Street.
Cela fait un bon moment maintenant que maman m'embête pour que je m'occupe de ranger mon bazar et refaire la décoration de ma chambre. Cela n'a rien d'essentiel en soi, mais vu le temps que je passe dans cette pièce, ce n'est peut-être pas si mal si elle est en symbiose avec mon karma. Je respire profondément avant de passer d'un pas déterminé la porte du gratte-ciel.
Ohlala. Il y a du monde qui s'affaire, ça va et ça vient de partout, le moins que l'on puisse dire, c'est que c'est animé. Je me dirige aussitôt que mon regard le détecte vers ce que je suppose être le bureau d'accueil. L'hôtesse me remarque et détourne le regard de son écran d'ordinateur, elle me fixe d'un air hébété, sans doute dans l'expectative que je formule la raison de ma présence en ces lieux. Attendez, ce sont des paillettes qu'elle a sur la figure ou je rêve ? Je préfère ignorer ce petit détail et me concentre sur l'objectif premier de la journée.

-Bonjour, j'ai rendez-vous avec, hum, je sors une petite carte de visite portant le nom que je recherche, un certain monsieur Kakura...

Je pivote ensuite en direction d'un ascenseur de taille plus que correcte. Je ne sais pas si c'est parce que je me rends peu souvent à Minato, mais cet étalage d'espace me fait me sentir bien petite. C'est pendant que je suis trop occupée à réfléchir à différentes idées pour ma nouvelle chambre que le mécanisme grimpe les étages dans un silence parfait. Une chose est sûre, il me faut du mauve. Ce sera assortit au reste, comme cela. Perdue dans mes pensées, je n'entends même pas la porte discrète de ascenseur s'ouvrir, et me retrouve nez-à-nez avec un inconnu aux cheveux et yeux rouges. Je cligne des yeux deux fois, surprise.

-Pardon, je ne vous avais pas vu arriver.
CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA

Revenir en haut Aller en bas
informations
POINTS : 43
MESSAGES : 240
JUKEBOX : Hans Zimmer ♦ Man of Steel soundtrack
FEAT : Ittoki Otoya ~ Uta no Prince-sama
DATE D'INSCRIPTION : 03/08/2013
LOCALISATION : In the light ~

FICHE PERSO
XP:
64/184  (64/184)
PV:
23/23  (23/23)
avatar


Lun 18 Aoû - 12:50

A cool day

C’est un jour assez détendu... J’ai tellement médité le matin avant d’être parti au boulot, que je me suis senti tellement reposé aujourd’hui, que je faisais tout bien mais j’avais un peu deux de tension (comme d’habitude quoi). J’allais et venais entre les collègues qui avaient besoin de moi, et d’autres personnes qui me demandaient.

Soudainement, je me suis souvenu que j’avais un rendez-vous, donné il y a quelques jours avec une personne, sauf que c’est dans à peine deux heures, et j’avais encore le temps… Le temps de faire ce que j’ai à faire, c’est-à-dire terminer un dessin et aller chercher plusieurs types de feuilles pour des travaux. Une fois que j’eu tout terminé, il me restait à peine un quart d’heure, et j’eu l’idée d’aller me prendre un soda au hall, le temps d’attendre l’heure du rendez-vous. Mh, vaut mieux l’attendre dans le bureau ce serait mieux.

J’attendais patiemment, mais je vis qu’on avait besoin de moi à l’étage d’en bas, j’avançais à grands pas en direction de l’ascenseur, puis au retour je tombai nez-à-nez avec une fille qui était un peu plus petite que moi, cheveux mauves, et semble être bien jeune.

« Pardon, je ne vous avais pas vu arriver. »

Je m’excusai à mon tour, et je remarquais que j’avais moins de mal à parler à une fille, sans doute parce qu’elle est bien plus jeune que moi, elle semblait être tellement absorbée par ma chevelure, et mes yeux. Bon faut reconnaître qu’elle m’intriguait avec ses cheveux aussi. Mauve quoi, c’est sympa comme couleur.

« Vous… Je vois que vous n’êtes pas d’ici, vous venez pour quoi ? »





                                 



_______

Merchi ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
Invité
Invité

Lun 18 Aoû - 15:20


LE MAUVE C'EST L'AMOUR.
   
   
   

Je regarde le jeune homme s'excuser, ce qui me permet de le détailler. Je remarque automatiquement la pile de dossiers et de papiers qu'il porte. Tiens c'est étrange, il m'a l'air bien jeune pour travailler ici. Ou si ça se trouve, il est stagiaire et se tape toute la paperasse, si tel est le cas, je le plains sincèrement.

- Vous… Je vois que vous n’êtes pas d’ici, vous venez pour quoi ?

Ah oui, c'est vrai. J'allais lui sourire très aimablement pour le remercier de se préoccuper de mon cas mais c'est à ce moment précis que la vilaine porte de l’ascenseur dans lequel je me trouve toujours choisit de se refermer... Sur les innocents dossiers que l'inconnu aux cheveux écarlates tenaient. Et Patatra, la pile s'effondre de toutes parts comme un navire percé de partout coule doucement sous la surface.

Sans perdre un instant, je me rue vers lui pour l'aider à ramasser ses affaires. Ramassant une feuille volante échappée du tas, je constate qu'il s'agit d'un croquis de maison. J'écarquille légèrement les yeux, c'est plutôt bien fait, enfin, je ne m'y connais pas en architecture mais ça en jette. Je rend le schéma à son propriétaire.

-Excusez-moi mais, est-ce que par hasard, vous sauriez où je peux trouver monsieur Kakura ? Je dois déjà être en retard pour mon rendez-vous.

L'inconnu s'écarte pour que je puisse enfin sortir de l'ascenseur. Et ben, il n'entre pas dedans, lui ? Je croyais qu'il voulait descendre... Ou monter qu'est-ce j'en sais. Il va où il veut, après tout. Bon moi, c'est pas le tout mais j'ai un bureau à localiser. Je pars donc tout droit, à l'instinct, à la recherche du Saint Graal Bureau. Ma quête s'annonce longue, encore heureux que toutes les portes de ce couloir sont joliment accompagnées de plaques pailletées avec le nom des gens qui doivent travailler derrière. Sinon, tu parles d'un labyrinthe, tout ces couloirs à perte de vue. C'est pas une entreprise, c'est un donjon qui doit renfermer un trésor inestimable et voilà pourquoi ils l'ont conçu comme une forteresse qui ne tomberait pas facilement aux mains des premiers assaillants venus.
CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA

Revenir en haut Aller en bas
informations
POINTS : 43
MESSAGES : 240
JUKEBOX : Hans Zimmer ♦ Man of Steel soundtrack
FEAT : Ittoki Otoya ~ Uta no Prince-sama
DATE D'INSCRIPTION : 03/08/2013
LOCALISATION : In the light ~

FICHE PERSO
XP:
64/184  (64/184)
PV:
23/23  (23/23)
avatar


Dim 24 Aoû - 18:56

Elle est juste passée devant moi...

À peine que la porte de l’ascenseur se referma, qu’elle prit mes dossiers et foutant tout en l’air je faillis hurler parce que ça foutait un bordel monstrueux dedans, heureusement que je n’ai pas crié sinon la porte de l’ascenseur aurait volée et la fille verrait que je suis un mutant. Bref, elle m’aidait à ranger tout ceci, puis elle vit un de mes travaux, et me rendit la feuille.

« Excusez-moi mais, est-ce que par hasard, vous sauriez où je peux trouver monsieur Kakura ? Je dois déjà être en retard pour mon rendez-vous. »

J’allais lui répondre que c’était moi la personne qu’elle cherchait, et je dirais que c’est plutôt moi qui est en retard pour le coup. Sans remarquer, elle fut déjà sortie de l’ascenseur avant que je lui dise quoi que ce soit. Puis j’arrivai là où je voulais aller, déposant ainsi les dossiers à un collègue qui me les avait demandés, et il fallait que j’aille chercher la personne avec qui j’avais rendez-vous elle a dû se perdre quand elle est partie là-bas. J’ai enfin fini par la retrouver après un bon bout de temps elle attendait juste devant la porte de mon bureau, elle va être sans doute surprise que c’est moi qu’elle attendait.

« Désolé je voulais vous dire que c’était moi mais vous étiez tellement pressée que vous êtes partie tellement vite. Et je dirais que pour le coup, c’est moi qui suis en retard. »

Ouvrant la porte du bureau je lui faisais signe de venir, c’est ce qu’elle fit, puis je ‘installait sur mon siège tout comme elle.

« Bien, alors, que puis-je pour vous ? »





                                 



_______

Merchi ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
Invité
Invité

Mer 27 Aoû - 13:25


LE MAUVE C'EST L'AMOUR.
   
   
   

Après avoir déambulé plus que suffisamment par-delà les couloirs du building, j'atteins finalement la porte d'un bureau affublé de la plaque pailletée au nom que je cherchais. Je suis sur le point de frapper contre la dite porte pour avertir de ma présence lorsqu'une voix qui me semble familière attire mon attention. Je me tourne en effet avec une surprise contenue vers l'homme aux cheveux et aux yeux rouges que j'ai rencontré vers l’ascenseur. Il a l'air un peu essoufflé, il a dû me courir après, j'ai peut-être perdu quelque chose tout à l'heure et il voulait me rattraper pour me le rendre ? Quelle délicate attention.

Désolé je voulais vous dire que c’était moi mais vous étiez tellement pressée que vous êtes partie tellement vite. Et je dirais que pour le coup, c’est moi qui suis en retard.

Je penche la tête un instant avant de comprendre ce qu'il veut me dire en le voyant ouvrir la porte du bureau. Ah, je cherche depuis tout ce temps une personne qui était en face de moi, intéressant. Il entre dans la pièce et s'installe à son bureau avant de m'inviter à prendre place en face de lui.

Bien, alors, que puis-je pour vous ?

Ben, maman le lui a pas dit ? C'est elle qui a pris ce rendez-vous et elle a même pas expliqué pourquoi elle le prenait, je sais qu'elle est débordée, mais quand même...  Je souris au jeune homme.

Je veux que vous m'aidiez à redécorer ma chambre.
CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA


Revenir en haut Aller en bas
informations
POINTS : 43
MESSAGES : 240
JUKEBOX : Hans Zimmer ♦ Man of Steel soundtrack
FEAT : Ittoki Otoya ~ Uta no Prince-sama
DATE D'INSCRIPTION : 03/08/2013
LOCALISATION : In the light ~

FICHE PERSO
XP:
64/184  (64/184)
PV:
23/23  (23/23)
avatar


Lun 8 Sep - 19:53

Mauve is a good color

J’écoutais ce qu’elle avait à dire, c’était juste une demande de redécoration, ça me reviens que j’avais eu une demande, venant de sa mère. Plus je l’observais, plus je trouvais qu’il y avait quelque chose chez elle… Ses cheveux mauves, c’est comme si j’étais un peu comme elle… Bah c’est mon imagination, puis revenant dans la réalité, je me remis à sourire.

« Oh… Il suffira juste de savoir quel genre de couleur vous voulez, et quels type de décoration, en rajoutant en plus le mobilier à changer, et tout… »

Je la regardais doucement,  puis je pris une feuille dans la main, un crayon dans l’autre, écoutant ce qu’elle avait à dire, et je notais au fur et à mesure, oula, effectivement il y a pas mal de choses à changer, je dû changer de feuille, et me mettre à dessiner ce qu’elle voulait, effectivement ça fait pas mal de changement. Je lui montra ensuite un catalogue, qu’elle prit dans ses mains.

« Bien, avez-vous une idée par rapport à l’ameublement ? Parce que vous pouvez choisir un style qui vous conviendrait dans ce catalogue ou alors, vous pouvez choisir le meuble que vous voulez et y faire un changement. »

Lui répondis-je avec un sourire.





                                 



_______

Merchi ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
Invité
Invité

Mar 9 Sep - 9:51


LE MAUVE C'EST L'AMOUR.
 
 
 

Le jeune monsieur me regarde et si je n'étais pas moi-même aussi douée pour dévisager sans fin autrui, je pourrais presque croire qu'il me fixe aussi. Enfin, rien d'anormal puisque encore une fois, cela m'arrive tous les jours.

Oh… Il suffira juste de savoir quel genre de couleur vous voulez, et quels type de décoration, en rajoutant en plus le mobilier à changer, et tout…

Et maman qui ne m'a même pas donné un plafond précis en terme de budget à respecter, ça promet. Je vais essayer de dire tout ce que j'aimerais apporter comme modification de long en large et après, si le devis est trop lourd, je reverrai l'ordre des priorités au moment propice.

Alors, j'aimerais bien repeindre la chambre parce que la peinture est vieille et la couleur pas top-top. Pour le style général, j'aimerais bien quelque chose de moderne avec des rangements qui ne prennent pas trop de place, peut-être en misant sur des rangements muraux ? En termes de couleurs, je vois bien du mauve pour les murs, parce que c'est la couleur principale que j'aimerais faire ressortir. J'aimerais bien que l'on essaie d'aménager l'espace général de ma chambre pour en tirer le meilleur parti : un lit en mezzanine avec un coin en dessous serait une bonne idée, je pense.

J'enchaîne les remarques et il note tout ce que je raconte. Il change de feuille et continue de griffonner assez rapidement sur le papier. Il s'arrête un instant pour me tendre un gros catalogue que j'ouvre, curieuse de voir ce qu'il a en réserve.

Bien, avez-vous une idée par rapport à l’ameublement ? Parce que vous pouvez choisir un style qui vous conviendrait dans ce catalogue ou alors, vous pouvez choisir le meuble que vous voulez et y faire un changement.

Il me sourit et je feuillette les pages appropriées du catalogue. Il y a quelques petites choses qui correspondrait à mon image approximative. Je vois toutes sortes de consoles et de tables basses, même des canapés assez petits pour être justement glissés en-dessous d'une mezzanine. Je consulte les différentes rubriques sans vraiment me focaliser sur leurs prix. Bref, ils ont pas mal de choix, même s'ils ne sont pas Suédois.   

Je me disais qu'avec des murs pastels, des meubles clairs seraient sans doute plus harmonieux que des meubles foncés, en bois peint ou en plastique blanc.
CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA

Revenir en haut Aller en bas
informations
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Ce que j'aime comme couleur ? Je crois que ça se voit, non ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Si T'as Pas D'amis Prend Un Curly, Si t'en a Trop Prend un Fusil et Si T'as Rien de Tout ça... Fais Comme moi et Suicide Toi ! 8D
» Hannah Marin || Validée.
» Moi et tous mes produits dérivés Bob l'éponge...
» (oskar) je t'aime comme j'aime les tomates ... j'ai jamais aimé les tomates.
» Plan de Thunder Bay ∞ Ou "la carte du maraudeur" comme j'aime à l'appeler

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gamble&Decadence :: DOUBLE DIMENSION :: G&D BEFORE-