AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sport en famille • Noriko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
informations
Invité
Invité

Sam 26 Juil - 0:51

family is always here for run with you
Une, deux, une, deux, une, deux. Tu cours comme si ta vie en dépendait. Attends, non : tu cours parce que ta vie en dépend RÉELLEMENT, regardant à peine où tu vas. Tout ce qui compte pour l'instant c'est de mettre le plus de distance possible entre Ryujin et toi. Le plus. De distance. Possible.

Tu halètes, ta boite à chaussures collée contre tes côtes grâce à la poigne de ton bras autour. Tu percutes deux-trois personnes légèrement, t'excusant à la va-vite à chaque fois. Tu es en panique. Tu ne réfléchis même plus. Pourquoi est-ce que t'as mit des talons ?? Ah oui, parce qu'à la base tu devais simplement faire du shopping. Juste. Du. Shopping. Putain ! La prochaine fois tu séduiras plutôt quelqu'un que tu ne connais pas parce que là, c'était vraiment très mal joué. Très très très mal joué même. Qu'est-ce que t'as mal à la tête ! Il a les os durs c'est dingue, pourtant ceux du nez ne devraient pas l'être autant, c'est pas légal ! A tous les coups tu vas avoir une bosse. Joie.

C'est quoi tout ces gens aussi hein ? C'est quoi tout ce monde bordel POURQUOI TOKYO ? En même temps il y aurait trois clampins dans la rue il te repèrerait tout de suite donc bon, on va éviter de se plaindre, d'accord ? Tu fronces des sourcils, cherchant mentalement un moyen de rentrer chez toi. Tu n'as pas vraiment l'habitude de parcourir les rues de la capitale dans un tel état en même temps : complètement angoissée, pas fringuée pour courir, un poil désorientée et un peu haletante également. Putain.

Et là en plus, le coup de grâce : quelqu'un qui sort de nulle part, comme ça, là, juste devant toi. C'était inévitable. Destin, karma, chakra, appelez ça comme vous voulez c'est de la merde ! Tu fonces tout droit sur une masse inconnue et la percute de plein fouet, vous faisant tomber toutes les deux au sol. Dans ta chute tu lâches ton précieux emballage et cries même un peu -juste un peu parce qu'après tu touches le sol et que ça fait mal. Quelques larmes montent à tes yeux mais tu fais tout pour les refouler, cherchant des yeux tes chaussures. Tes chaussuuuuures ?! Ah là ça y'est C'EST BON. Tu tournes ensuite le visage pour examiner la personne que tu viens de renverser : bon, une jeune fille. Elle a pas l'air d'être morte c'est déjà ça, mais toi si un peu. Enfin, tu n'as plus de souffle, cet incident te l'a complètement coupé. Alors... Alors...

Vite, tu la redresses un peu et l'entraîne avec toi dans le semblant de magasin le plus proche -ou plutôt de café ? Oui ça à l'air d'être un café. Soit. Tu vous diriges en la tenant par le bras vers la table la pluuuus au fond et la pluuus cachée du "monde extérieur", pose ta boite contre le mur sur la banquette que tu as choisie tienne, puis t'assois à côté en invitant -forçant un peu plutôt- la jeune fille de faire de même. Bien évidemment tout ça ne s'est pas fait dans le silence le plus complet : tout le long de ton... repli stratégique, tu lui as répété comme tu étais désolée, que tu lui demandais pardon, que tu ne savais pas comment la dédommager oh, ah, si, et si tu lui payais un chocolat chaud où une pâtisserie, oui ? Si allez vous alliez faire ça, tu es vraiment désolée encore, et de fil en aiguille : voilà. Ce n'est que maintenant que tu fais un peu plus attention à son visage et que, en la détaillant plus attentivement, son visage te dit quelque chose...

« Noriko ? »

Sérieusement ? Non, ce doit être une blague, Noriko c'est ta cousine que tu n'as pas vu depuis, fiouuuu, au moins tout ça d'années ! Impossible, tu dois te tromper. Impossible..?



Revenir en haut Aller en bas
informations
POINTS : 34
MESSAGES : 26
FEAT : Inori Yuzuriha ✘ Guilty Crown
CRÉDIT : © Ren !
DATE D'INSCRIPTION : 24/06/2014

FICHE PERSO
XP:
56/174  (56/174)
PV:
20/20  (20/20)
avatar


Ven 1 Aoû - 21:21


Sport en famille ••• with Keiko Ohkina

Tu te faufiles parmi les gens en soupirant légèrement, tu t'excuses parfois lorsque tu percutes des enfants, mais il y a trop de monde, parfois ça s'arrête d'un coup, puis ça bouge à nouveau. Mais, décidez-vous merde et poussez-vous bandes de.. ! De cons. Quoi que, bandes de tortues ce serait mieux, ils sont tous en train de piétiner, faut peut-être qu'ils avancent plus vite, parce que toi, tu es littéralement dans la merde. Tu ne t'énerves pas souvent, mais actuellement tu souhaiterais pousser une gueulante, afin que la population Tokyoïtes aillent plus rapidement dans les grandes allées comme celle-ci. Surtout que toi, tu avais voulu aller espionner le repère d'atlantide, mais ça c'est plutôt mal passé et pourtant t'es discrète de base ! Tu as dû t'enfuir comme tu le pouvais, ton pouvoir est assez pratique d'ailleurs, heureusement ! Une bourrasque de vent et hop, tu prends la poudre d'escampette ! Bon, au moins tu avais ta capuche sur la tête pour cacher ta jolie tignasse rose, du coup faudrait peut-être que tu la retires maintenant que tu es dans la foule, c'est beaucoup trop... suspect et surtout qu'il fait trop chaud. Tu retires alors ta veste en marchant, observant en même temps les allées où tu pourrais aller où il n'y a personne, parce que tu souhaites juste rejoindre le métro !

Bon, ils vont avancer, tu vas te faufiler, tiens y a un passage vas-y ! Tu te glisses entre deux personnes, et tu avances tranquillement, en tentant de retrouver une respiration plus calme et moins haletante. Fiou.. En plus les battements de ton cœur sont tellement fort à l'intérieur de ta poitrine, que tu as l'impression qu'elle va explosé. Il devrait vraiment se calmer, mais vraiment. Puis un soupire s'échappe d'entre tes lèvres, tu retires une des bretelles de ton sac de ton épaule, afin d'attraper la fermeture éclair pour l'ouvrir et glisser ta veste à l'intérieur après l'avoir entre autre plié. Au moins ta veste ne te gênera plus, heureusement que tu avais emmené un grand sac aujourd'hui. D'ailleurs il y a les quelques bijoux que tu as réussis à volé à quelques femmes ce matin dans le quartier où ça grouille de riches. Heureusement que tu avais crée une bourrasque de vent pour faire diversion et puis t'es discrète, personne ne t'a remarqué ! Au moins, tu as un bon petit butin que tu as su faire toute seule, faudra juste que tu demandes aux autres eldorado ce que vous faites des bijoux que vous volez, parce qu'en fait, t'en sais rien. Ce qui est un peu con.

Bon bon, le métro... Où est-il bon sang. Même si ton cœur bat moins vite et que ta respiration est redevenue normal, tu commences sérieusement à en avoir marre de tout ce monde. Et où il est ce PUTAIN DE MÉTRO, tu le trouves pas ! AH SI ! Le voilà ! Enfin ! Bon allez, tu te faufiles entre des personnes et tu.. te casses la figure sur le béton. BORDEL, c'est qui le con, ou la conne qui vient de te rentrer dedans ?! Tu n'as rien vu venir, tu viens de te retrouver par terre d'un coup en ayant laissé échapper un léger cris d'entre tes lippes. Heureusement tu n'as pas trop de bobo, tu es juste égratigné à la main gauche à cause du sol. Puis là quelqu'un vient de te marcher sur la main, ce qui te fait grimacer et tu laisses un cris de douleur s'échapper d'entre tes lippes. Tu te mords la lèvre inférieur en essayant de supporter la douleur, en ayant quelques larmes aux yeux...  Respire, doucement, ne dis rien, calme. La personne s'excuse, même si tu aimerais lui crier dessus sur le coup, laisse passer. Bien... Respire.

Tu prend rapidement ta main contre toi, la secouant doucement en soufflant ensuite dessus, puis la personne qui t'a bousculer il y a quelques minutes, vient te relever en s'excusant. De plus, elle ne te laisse même pas le temps de fouiller dans ton sac -pour savoir si t'as rien pour bander ta main- qu'elle t'embarque avec elle jusqu'à un café pour qu'elle te dédommage ! Enfin c'est ce que tu as compris parmi toutes les choses qu'elle t'a dit, parce qu'elle a parlé un peu trop vite pour toi, tu as saisis que la moitié mais tant pis... Passons.. Le pire de tout, c'est qu'au final, tu n'as même pas pu la regarder dans les yeux tellement que c'est passé vite. Par contre.. il y a quelque chose qui te chiffonne, qui te chiffonne même beaucoup ! Même si tu ne l'as pas regarder dans les yeux, les tiens sont scrutés sur le faciès de la demoiselle durant tout le trajet. Bon tu l'as vois que de profil, mais, elle te rappelle quelqu'un... Mais ça ne peut pas être elle, c'est juste une coïncidence, oui une coïncidence.

Finalement, vous arrivez au café assez rapidement, elle s'est assise sur la banquette tout au fond du café ET ELLE TE FORCE EN PLUS pour la rejoindre... Wooh, t'as vraiment pas l'habitude de ce genre de choses, ça te rappelle Keiko, elle est toujours vive ta chère cousine. Bien... Maintenant, tu respires,tu fermes tes yeux en inspirant une longue bouchée d'air frais. Parce que tu as juste l'impression d'avoir couru un marathon alors que vous avez simplement marché vite, et là.. tu viens d'entendre ton prénom... Tu clignes doucement des yeux, tournant trèèèèès lentement ta tête vers la demoiselle, parce que.. c'est elle qui a dit ton prénom non... ? Tu t'apprêtais à lui demander si vous vous connaissiez, mais tes yeux s'écarquillent en grand !

« Keiko ? »

Non... ? Si ? Tu soupires longuement, et tu t'affales sur ta chaise, en posant ta tête contre le mur en fermant les yeux alors que tu places ton bras sur ton visage, cachant tes yeux grâce à lui.

« Je me disais bien que de profil, tu me disais quelque chose... »

Tu retires ton bras de ton visage et tu te redresses légèrement en serrant ton sac contre toi après que tu l'aies enlevé de ton épaule. Tu inclines doucement ta tête sur le côté en l'observant longuement, allant doucement lui faire une pichenette sur le nez, en affichant un sourire. Puis ton regard se tourne vers la boite qui se trouve à côté, tu clignes doucement des paupières, redressant doucement la tête.

« Pourquoi ai-je l'impression que tu as fais une bêtise ? Ce n'est pas des chaussures dans ta boîte.. ? Tu avais l'air.. pressé. Par contre, t'as intérêt à m'acheter le chocolat chaud comme tu as dis sur le chemin, en plus une bonne femme m'a marcher sur la main avec des talons pire que les tiens... »


Dernière édition par Noriko M. Nagoshi le Ven 29 Aoû - 14:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
Invité
Invité

Lun 18 Aoû - 23:59

family is always here for run with you
Tu prononces son prénom et la vois lentement tourner son visage vers toi. Alors ? Oui, non ? Est-ce ta cousine ou une sombre inconnue ? Quelqu'un de ton sang ou une étrangère ? Réagis ! Elle écarquille les yeux & te répond par ton prénom. Stupéfiant. C'est ta cousine aux pères homos. Pas que tu ne la résumes qu'à ça hein mais ça fait tellement une paire d'années que vous ne vous êtes pas vues que c'est un peu un miracle que vous vous soyez reconnues -à moins que la dernière fois ne soit pas si éloignée, qui sait. Elle soupire ensuite -est-ce que ça sous-entends qu'elle n'est pas heureuse de te revoir ?- et s'affale sur sa chaise, en bonne ado. Enfin tu penses qu'elle a encore l'âge d'être une ado. Oui, non ? Son physique ne te dit pas le contraire en tout cas. Physique qu'elle cache, tu te demandes bien pourquoi. Est-ce que ça l'insupporte tant que ça que vous vous retrouviez ?! Bah d'accord.

Tu lèves les yeux au ciel en soupirant à ton tour, elle ne s'étant pas gêner pour le faire. Sous-entend-t-elle à présent qu'elle aurait préféré ne pas te reconnaitre ? Seigneur, faites que cette conversation prenne un meilleur tour parce qu'échapper à un relou pour tomber sur une blasée de la vie n'était vraiment pas dans tes projets du jour. Réellement. Elle gigote puis au final vient te faire une pichenette sur le nez en souriant.

« Hé ! »

Tu plisses l'endroit victime en posant tes doigts dessus pour le protéger. Qu'est-ce qu'il lui prend ?! Toujours aussi étrange (non en fait elle dit ça mais Keiko a pas vraiment une bonne mémoire donc bon voilà). Elle regarde maintenant ta boite. Hors de question qu'elle te la pique elle aussi, attention ! Tu l'écoutes et au final, ris.

« Maiiiis non j'ai pas fait de bêtises voyons ! On sait toutes les deux que c'est pas mon genre. »

Tu hausses négligemment les épaules. Dans le genre "allons-y, mettons les pieds dans le plat en sautant bien fort dans la semoule !", tu ne te débrouilles pas mal du tout. Tu soupires à nouveau en faisant un geste vague de la main.

« C'est une longue histoire. Mais oui t'inquiètes pas pour ton chocolat chaud hahaha ! Je t'offre même un gâteau tiens. Des talons pires que les miens hein ? Et pires que... Ceux-là, aussi ? »

Tu brandis l'une de tes nouvelles chaussures, tout sourire. Elles sont merveilleuses. Tu appelles ensuite un serveur -plutôt mignon dis donc- afin de passer commande pour ta cousine et toi-même. Une fois parti, tu reprends la chaussures que tu avais gracieusement passé à Noriko pour qu'elle l'admire plus amplement et la replace dans sa boite St-Graal.

« Tu faisais quoi ici dis-moi ? Ça fait un bail qu'on s'est pas vu ! Ça te va bien tes cheveux. »

Pas ton genre, tu préfères ton roux, mais c'est vrai que ça lui va bien. Fallait oser.


Revenir en haut Aller en bas
informations
POINTS : 34
MESSAGES : 26
FEAT : Inori Yuzuriha ✘ Guilty Crown
CRÉDIT : © Ren !
DATE D'INSCRIPTION : 24/06/2014

FICHE PERSO
XP:
56/174  (56/174)
PV:
20/20  (20/20)
avatar


Ven 29 Aoû - 15:51


Sport en famille ••• with Keiko Ohkina

Tu plisses légèrement les yeux en fronçant les sourcils lorsque tu l'a suspectes d'avoir fait une bêtise, mais tu es plutôt assez mal placé pour lui faire des reproches, surtout que tu as fais quelque chose qui n'est pas dans tes habitudes, mais ça le deviendra. Tu l'écoutes attentivement, puis tu inclines légèrement ta tête sur le côté en affichant un sourire sur ton faciès de poupée. Quel est mignonne ta chère cousine, elle va t'offrir un chocolat chaud et un gâteau ! Tant que c'est pas toi qui paye, ça te va et puis tu serais obligé de fouiller dans ton sac qui est remplit de toutes sortes choses ! De très jolies choses d'ailleurs, surtout si on parle des magnifiques bijoux qui s'y trouve au fond. Puis là tu écarquilles les yeux ! Voilà qu'elle brandit une paire de magnifiques talons sous le bout du nez. Wooh. Juste wooh.

Tu prend une chaussure dans tes mains afin de la regarder plus attentivement, ils sont vraiment pire que ceux de la femme qui t'a marché sur la main tout à l'heure, mais.. Comment elles font pour marcher avec des échasses pareil, tu mets des talons aussi mais pas aussi haut ! Elles vont finir par se tordre la cheville avec des pompes pareil. Enfin bon, tu lui redonnes assez rapidement sa précieuse chaussure afin qu'elle l'a range, d'ailleurs tu n'as même pas eu le temps de tourner la tête vers le serveur tellement tu étais littéralement émerveillés par les chaussures de ta cousine.

« Je ne sais pas comment tu fais pour marcher avec ça, je me tordrais la cheville personnellement... Enfin, je met des talons, mais pas avec un talon si grand. » Tu fais une petite pause, alors que tu te redresses doucement, te rapprochant de la table en posant tes coudes dessus -en faisant par la même occasion attention à ton sac qui est toujours sur toi-. Puis tu joins tes mains, mêlant tes doigts les uns aux autres, alors que tu poses ton menton dessus. « Sinon, ce que je faisais ici.. Je cherchais le métro avant que tu me rentres dedans ! Mais heureusement que c'est toi, car oui ça fait un bail qu'on ne s'est pas vu haha ! »

Tu ris légèrement, puis tu te redresses, retirant ta tête de sur tes mains afin de glisser l'une d'elle dans ta chevelure rosée et tu te met à jouer avec l'une de tes mèches, la regardant attentivement avant d'afficher un sourire que tu adresses à ta cousine.

«Et merci pour mes cheveux, j'avais un peu hésité pour la couleur, je voulais me faire bleu ou violet au début, puis j'ai opté pour le rose, mais c'est peut-être un peu bizarre, non ? Je trouve que ça va plutôt bien avec ma paire de lentilles rouges.»

C'est vrai que le rose c'est un peu bizarre, ça fait trop « gamine », trop « joyeuse ». Pas que tu n'es pas heureuse de ta petite vie ! Tu es très contente de la vie que tu mènes au près de tes pères, même si parfois tu aimerais que votre vie soit un peu plus comblé. Puis tu lâches ta mèche de cheveux, le serveur arrivant avec votre commande, il pose ton chocolat chaud avec un gâteau : un muffin ! Ainsi que la commande de Keiko. Tu remercies rapidement, puis tu attrapes ta tasse, alors que finalement ton regard se repose sur elle en clignant doucement des paupières.

« Et toi alors ? Pourquoi tu avais l'air pressé ? Raconte un peu à ta chère cousine que tu n'as vu depuis si longtemps ! Et qu'est-ce que tu deviens d'ailleurs ? En tout cas je vois que tu as opté pour ton roux, c'est joli, on dirait une irlandaise avec des traits japonais ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Sport en famille • Noriko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quel sport faite vous?
» DAN X BICHON MALE 2 ANS (SANS FAMILLE 89)
» Dragons et tyranides…Même famille ? (réservé) [Caîn et Koskyo]
» Deux nouveaux amis de la même famille (PV avec nuage de feu)(fini)
» Si le centre est stable, alors la famille est soudée — Ngugi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gamble&Decadence :: DOUBLE DIMENSION :: G&D BEFORE-