AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La vie est un cadeau ••• Taiga

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
informations
POINTS : 34
MESSAGES : 207
FEAT : Tharja ♔ Fire Emblem: Awakening
CRÉDIT : © Renji ♥
DATE D'INSCRIPTION : 20/01/2014

FICHE PERSO
XP:
72/200  (72/200)
PV:
31/31  (31/31)
avatar


Ven 20 Juin - 23:25


La vie est un cadeau ••• with Taiga Yamazaki

Goutte, goutte.
Un soupire s'échappe des lippes des jumelles Ashina, leurs pieds pataugent dans l'eau des égouts. Drôle d'endroit pour des demoiselles nobles n'est-ce pas ? Tout ça à cause d'une agression, encore une. Ce ne sera sans doute pas la dernière et pourtant elles ne cherchent pas d'ennuis, c'est les ennuis qui leurs tombes dessus. Cela les fatigue, cela les énerve. Leur vie est cool, un peu ennuyante mais relaxante, et parfois il y a des personnes comme ça, qui veulent embêter leur monde et c'est les jumelles qui sont prises pour cibles. On voit qu'elles sont riches après tout, il n'y a que de la marque sur elles, que ce soit dans les vêtements ou les accessoires de modes, donc forcément les personnes qui les agressent veulent de l'argent pour leur laisser la vie « sauve ». Ce ne sont que des foutaises, ils ont toujours une arme sur eux pour se débarrasser des victimes, ils souhaitent avoir de l'argent et après ils en profitent si la victime est faible, surtout si c'est une femme. C'est comme ça qu'il y a des viols d'ailleurs, mais depuis que le centre de recherche à exploser, la plus part de la population Tokyoïte a été touchée par les substances, y compris les jumelles de Paris Avenue. Elles n'utilisent pas souvent leur don, voir quasiment jamais. Elles n'aiment pas spécialement l'utilisé, elles trouvent ça un peu lâche en fait. Mais lorsqu'elles sont obligées d'y avoir recours, elles n'hésitent plus et utilisent leur meilleur ami, un des quatre éléments : l'eau.

Elles avaient réussit à emmener leurs agresseurs dans les égouts, par chance à l'endroit où elles se sont fait agresser, on pouvait facilement y accéder et c'est la première fois qu'elles y mettent les pieds. C'est humide, c'est leur élément. Il y a de l'eau partout, c'est parfait, tout bonnement parfait ! Comment elles les ont emmenées ici ? C'est simple, elles ont couru, couru de toute leurs forces et ces guignols les ont suivit. Ils ont voulu jouer au chat et à la souris, sauf qu'elles ne seront pas ce petit rongeur, elles seront toujours les félins, toujours. Qui a dit que les félins n'aimaient pas l'eau d'ailleurs ? Elles idolâtrent certes les chats en particulier, mais elles adorent absolument tous les félins, allant du plus petit au plus grand et on peut souvent voir nos amis les prédateurs nagés, pour tenter d'attraper leurs proies. Elles sont donc les prédateurs et les agresseurs leurs proies, c'est bien de changer les rôles de temps en temps non ? Il faut laisser les jeunes s'amuser un peu.

La brune grince légèrement des dents, ses poings se serrent doucement et ses sourcils se froncent légèrement. Alors qu'Inori utilise l'eau des égouts, pour ainsi créer une sphère d'eau assez imposante dans laquelle elle enferme les personnes et ainsi commence le spectacle qu'elles s'offrent. Elles inspirent une longue bouchée d'air frais, leurs paupières se ferment doucement alors que leurs poumons se remplissent d'air pur. Est-ce qu'elles devraient utiliser leur don pour éliminer leurs proies ? Les félins n'hésitent pas eux, lorsqu'ils veulent se nourrir ils pensent d'abord à chasser puis à tuer leur proie pour mieux la dévorer. Et si elles testaient un peu leurs puissances pour une fois, rien qu'une seule fois, elles sont un peu comme leur sœur aînée après tout, elles sont sadiques, un sadisme légèrement différent, mais tout de même. L'eau se soulève légèrement dans les égouts, elles joignent une de leur main ensemble, alors qu'elles ont libérer les personnes de la sphère d'eau où ils étaient secoués dans tous les sens. Elles se jettent un léger coup d'oeil, puis elles hochent toutes les deux leurs têtes alors qu'avec l'eau sale des égouts, elles la balancent sur les hommes qui sont propulser contre les murs.

Un bruit sourd. Les corps des hommes et l'eau claquent à l'unisson contre les parois des égouts, il y a des craquement d'os dû à la force de l'eau qui balance les corps un peu partout. Un d'entre eux tombe au sol, elles observent en clignant doucement des paupières, continuant de jouer avec l'eau. Un second corps ne semble plus bouger, l'eau le repose alors doucement sur le sol, alors qu'il reste une personne. Ils ont l'air de respirer encore, leur torse se soulève légèrement. Cela les embêterait de les tuer, elles ne sont pas des assassins après tout et puis elles font parties d'entreprises, ce serait plutôt mauvais pour elles, elles veulent garder leur métier après tout et elles ne veulent pas se faire attraper par les traqueurs. Elles ne doivent pas les tuer, surtout pas. Elles ne font que se défendre, oui se défendre. Elles n'abusent pas de leurs pouvoirs pour tuer, juste assommer pour la bonne cause. Elles soupirent légèrement, alors qu'elles créent une colonne d'eau qui propulse le corps du dernier homme vers une plaque d'égout. La force de l'eau expulsant cette dernière, ainsi que le corps de l'homme qui tombe violemment sur le bitume de la surface. Il se met à tousser et se relève rapidement en hurlant, prenant par la même occasion la poudre d'escampette. Un soupire s'échappe à nouveau de leurs lippes, alors qu'elles se lâchent la main, observant les deux corps des hommes encore en vie.

Sayori ∞ « Un peu trop fort... J'espère que personne ne s'est prit l'homme qui est sortit par la plaque d'égout. Tu penses qu'ils sont morts...? »

Inori secoue la tête, pointant de son index le corps des hommes, alors qu'elles s'approchent doucement d'eux, afin de s'accroupir à côté d'un corps, approchant son visage d'un des hommes, pour tenter de sentir le souffle de l'homme. Elle fronce légèrement les sourcils, alors qu'elle pose ses mains sur la cage thoracique de l'homme, appuyant doucement afin de lui faire recracher l'eau qu'il aurait pu avaler. Sayori affiche un léger sourire en voyant ce que fait sa soeur, allant vers le second homme qu'elle tire doucement pour le faire s'asseoir après avoir effectuer les premiers gestes de secours.

Inori ∞ « C'est quand même étrange notre pouvoir, il est assez effrayant à vrai dire... On ne le contrôle pas parfaitement après tout, il faut qu'on fasse attention, on aurait pu les tuer avec l'eau... » Elle baisse doucement la tête, alors qu'elle se redresse allant vers sa soeur, se mordant doucement la lèvre inférieur, alors qu'elle pose ses mains sur ses propres bras. « Sayo', ça me fait peur... Je n'ai pas envie de tuer qui que ce soit, mais on a failli le faire... On est pas Anasthasia qui a sûrement déjà eu du sang sur les mains... La vie est précieuse, c'est le plus gros trésor qu'il faut conserver. »

Elle tremble légèrement, alors que la brune la prend doucement dans ses bras, lui caressant les cheveux afin de la rassurer. Un sourire se dessinant sur les lippes de la brune, fermant ses yeux.

Sayori ∞ « Ne t'en fais pas, on apprendra à se contrôler. C'est pour ça qu'il faut éviter d'utiliser l'hydrokinésie. »

_______
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
POINTS : 111
MESSAGES : 1763
JUKEBOX : キミシダイ列車 - ONE OK ROCK
FEAT : Portgas D. Ace
DATE D'INSCRIPTION : 13/07/2013

FICHE PERSO
XP:
132/190  (132/190)
PV:
26/26  (26/26)
avatar


Dim 22 Juin - 14:38














Il ne pensait pas avoir des emmerdes aussi rapidement. Enfin, il ne faut pas s'étonner lorsqu'on bosse dans l'un des gangs les plus populaires de Tokyo (et parfois le plus détesté des autres gangs). Courir, courir encore et encore, juste pour sauver sa peau, sa simple petite vie que tout le monde aime chérir parce que la vie vaut la peine d'être vécu. Taiga n'a pas envie de mourir aujourd'hui, alors il allait tout faire pour rester vivant. Parfois, il faut voler pour survivre en plus de vivre. Et c'était la raison pour laquelle Taiga courrait à ne plus en finir. Folle poursuite entre le voleur et la victime. Une victime composée de plusieurs personnes très peu fréquentables. Quelle idée d'aller voler chez un gang qui venait de braquer une bijouterie pour ensuite les braquer, hein ? Oui, Taiga a fait son petit délinquant en volant des bijoux d'une valeur inestimable à un petit gang spécialisé dans les braquages de bijouterie. Malheureusement, ce groupe ne s'est pas allié avec Eldorado et cela crée des tensions entre eux. La preuve : Taiga court dans ces égoûts, tenant fermement un petit sac sous son bras gauche. Sa capuche couvrait entièrement son visage, ne souhaitant pas que ses poursuivants reconnaissent son visage. Alors Taiga courrait dans le tunnel des égouts, il prenait l'échelle plusieurs fois, il descendait pour remonter ensuite, il se perdait lui-même dans ce labyrinthe ou l'odeur qui régnait ici était écœurante.

Les hommes criaient des insultes, cela résonnait partout dans ces égouts. Les pas résonnaient aussi, la respiration aussi. Tout faisait du bruit. L'eau, les hurlements, la peur, tout. Alors Taiga court pour son fric, son cul et sa survis. Mais cependant, il ne s'attendait pas à revoir ces deux personnes dans ce lieu si insolite. En tournant dans une intersection, voilà qu'il venait de tomber nez-à-nez face à deux jeunes filles plutôt bien habillées. Déjà de un : qu'est-ce qu'elles foutaient là ? De deux : Qu'EST-CE QU'ELLES SONT EN TRAIN DE FAIRE ? C'est pas le moment de faire du sauvetage à la con. Taiga reculait doucement mais derrière lui se trouvait ses ravisseurs qui arrivaient petit à petit. Ok, il fallait faire un choix. Si Taiga passe son chemin, ces hommes vont finir par agresser ces deux jeunes filles qui ...

Qui ...
Que Taiga connait, bordel. C'est pas vrai, c'est pas les demoiselles qui étaient à  la recherche d'un mannequin la dernière fois et qui avait choisi l'Eldorado pour lui coltiner ce boulot ? Si. Mais si il dévoilait son visage maintenant, ça risquait de partir en dispute puisqu'il est parti tel un ninja de Paris Avenue. Non, pas tellement ninja, on l'a surtout kidnappé. Putain mais quelle merde. En plus il y avait plusieurs hommes à terre, qu'est-ce qu'elles avaient foutu ? C'était effrayant, là. Un soupir las s'échappait des lèvres de Taiga tandis qu'il s'approchait des demoiselles doucement, mettant ses bras en l'air pour leur montrer qu'il va pas leur faire de mal (et qu'il ne voit surtout pas l'intérêt de faire ça). Il tenait son sac de bijou dans sa main droite, il était décidé à garder son butin.

« Les filles, êtes-vous partantes pour une course poursuite ? »

Au moment où l'Eldorado avait terminer ses paroles, un homme venait d'apparaître à quelques vingtaines de mètres de Taiga, hurlant des injures mais surtout :

« LES MECS ! CE CONNARD EST JUSTE LA ! »

... Merde.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taigao.tumblr.com/
informations
POINTS : 34
MESSAGES : 207
FEAT : Tharja ♔ Fire Emblem: Awakening
CRÉDIT : © Renji ♥
DATE D'INSCRIPTION : 20/01/2014

FICHE PERSO
XP:
72/200  (72/200)
PV:
31/31  (31/31)
avatar


Mar 24 Juin - 15:59


La vie est un cadeau ••• with Taiga Yamazaki

Elles ne sont pas seules, et ça elles ne s'y attendaient pas. D'autres personnes couraient également dans ces égouts sombres, certainement pour des raisons différentes. Elles pouvaient l'entendre, il y a du bruit, des voix qui résonnent tout comme les pas dans l'eau, ils sont sûrement en train de courir. Non ils sont en train de courir, elles tournent leurs têtes vers d'où provient le bruit. Inori froisse entre ses doigts les vêtements de sa sœur, alors que la brune fronce les sourcils, se reculant légèrement étant prête à se défendre si la personne qui s'approche à grand pas du lieu où elles sont les attaquent. Inori porte son bras de son visage, cachant son nez dans le creux de son bras afin d'éviter de respirer l'odeur nauséabonde des égouts. Elles avaient déjà assez inhaler cette odeur écœurante qui donne la nausée, alors autant cacher un minimum les voix respiratoires, mais également cacher le bas de leur visage. La brune fit alors la même chose assez rapidement, observant du coin de l’œil les personnes qu'elles avaient réussit à assommer. Puis soudainement, elles se retrouvèrent nez-à-nez face à un.. homme capuchonné. Vu la taille qu'il fait, ça ne peut être qu'un homme. Les deux se mettent à cligner rapidement des yeux, se reculant également d'un pas, alors qu'elles enfilent leur capuche afin de cacher un minimum leur visage et leurs cheveux.

Elles restent sur leurs gardes toutes les deux, ayant les poings serrés mais lorsqu'il soulève les bras en l'air elles desserrent les poings. D'ailleurs, il a un drôle de sac dans une de ses mains qui a émit un drôle de son, comme si quelque chose était fragile. De l'argent ? Des bijoux ? Un des deux, mais cela ne les regarde pas même si au fond cela intéresse énormément la plus curieuse des deux, à savoir la brune.

« Les filles, êtes-vous partantes pour une course poursuite ? »

Les deux se mettent à clignoter rapidement des yeux, une course poursuite ? Pourquoi ? Il a volé quelque chose ? Cela en a tout l'air en tout cas, la brune incline alors la tête sur le côté.

Sayori ∞ «  Je te demande pardon ? »

Et le moment d'après, des injures se fit entendre un peu plus loin dans les égouts, les jumelles tournèrent rapidement la tête vers cette direction, les deux se mettant à écarquillés les yeux en voyant un homme courir dans leur direction. La brune attrapa alors le poignet de sa sœur, commençant à courir pour semer le grossier personnage qui est aux trousses du garçon mais également des leurs du coup.

Sayori ∞ « On est partante pour la course ! Alors cours ! »

Un retournement de situation plus ou moins étrange, les filles devenaient littéralement les complices de ce gars capuchonné alors qu'elles n'avaient pas prévu cela. Inori s'arrêta un instant, afin de créer une légère vague avec l'eau sale des égouts afin de repousser les hommes. Reprenant ensuite sa course afin d'échapper à ces gens. Fort heureusement, elles n'avaient pas mis de talons aujourd'hui, elles auraient été bien embêtés pour courir sinon et elles seraient tombées de nombreuses fois à courir dans les égouts où elles n'y voient presque rien. C'est limite ils sont en train de courir tous les trois à l'aveuglette, ce qui est fort désagréable en plus de l'odeur écœurante des égouts. Les paupières d'Inori se mit à clignotter rapidement, voyant au loin de la lumière après avoir tourner dans une intersection avec le jeune homme, pointant du doigt la bouche d'égout.

Inori ∞ « Là-bas ! On dirait qu'on peut sortir ! »

Serait-ce un coup de chance ?

_______
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
POINTS : 111
MESSAGES : 1763
JUKEBOX : キミシダイ列車 - ONE OK ROCK
FEAT : Portgas D. Ace
DATE D'INSCRIPTION : 13/07/2013

FICHE PERSO
XP:
132/190  (132/190)
PV:
26/26  (26/26)
avatar


Dim 29 Juin - 21:40














C'est cool de sauver sa peau. Vraiment. On court comme des tarés, on perd des calories, c'est bon pour le corps et pour le moral. Courir, c'est bien pour tout. Sauf que courir, c'est aussi bon pour la survie et là ... C'était très utile. A peine que les mecs débarquaient que Taiga prenait les jambes à son cou, les filles faisaient de même. Et voilà dans quoi il s'était embarqué l'Eldorado.

Mais la course n'allait peut-être pas durer plus longtemps que prévu. L'une des deux filles avait trouvé une sortie. Du moins, ça y ressemblait. Il ne fallait pas réfléchir dans ce genre de moment, bordel y'a des vies en jeu pour des putains de BIJOUX. Surtout à cause de TAIGA. Lui et les emmerdes ne forme d'une seule personne. Une lumière apparaissait devant eux ...
Sauf que ...
Ce n'était pas la sortie. Du moins, si, mais une grille bloquait l'issue. Donc en fait, le trio était quand même dans un sacré pétrin. Le groupe d'hommes s'approchait dangereusement, cela s'entendait par des bruits de pas et des beuglements à n'en plus finir. Taiga regardait partout : une sortie, il faut une PUTAIN de SORTIE. Haut, droite, gauche, b- .. Haut ? Et oui, en haut se trouvait un petit conduit, on pouvait y accéder grâce à une échelle collée au mur. Taiga pointait cette sortie du doigt avant de pousser légèrement les deux fillettes vers celle-ci.

« Montez par là, les filles. »

Aller, qu'elles se dépêchent, SINON ILS ALLAIENT TOUS CREVER. L'une montait ces échelles, la deuxième suivait. Taiga montait le dernière pour accéder à un petit conduit. Oh, que c'est charmant, mais au moins ils avaient échappé à leur ravisseur ... Du moins, c'est ce que Taiga espère. En sortant du conduit, le trio se trouvait dans un autre tunnel. Ce sont toujours les égouts, cela devait être le niveau supérieur ? Qui sait. Cet endroit est un vrai labyrinthe. Taiga lâchait un soupir avant de retirer sa capuche, il avait chaud ce bouffon. Courir avec un sweat ... C'est tellement pas pratique. Au moins, il avait pu conserver son petit butin dans la grand poche de son vêtement. Cool.

« ... Bon, vous m'excuserez pour cette poursuite, hein. »

Disait-il en les fixant tranquillement. Wait, pourquoi elles tirent la tronche ? Peut-être ... Parce que t'as retiré ta capuche et que t'as dévoilà ta gueule ? Connard. Ah, pas faux. Merde. Taiga mettait ses mains dans les poches de son vêtement, il tenait fermement son paquet dans sa main droite. Bon ...

« ... Non, je ne suis pas la personne dont vous êtes en train de penser. Ce n'est qu'une illusion, faites pas attention. »

Et mon cul, c'est du poulet ? Stop le foutage de gueule. Elles vont le griller et l'engueuler à coup sûr.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taigao.tumblr.com/
informations
POINTS : 34
MESSAGES : 207
FEAT : Tharja ♔ Fire Emblem: Awakening
CRÉDIT : © Renji ♥
DATE D'INSCRIPTION : 20/01/2014

FICHE PERSO
XP:
72/200  (72/200)
PV:
31/31  (31/31)
avatar


Lun 28 Juil - 20:39


La vie est un cadeau ••• with Taiga Yamazaki

Le coup de chance n'en était pas un, merde alors ! Puis pourquoi il se fait poursuivre lui ? Elles ne seraient pas là en train de courir dans les égouts pour tenter d'échapper à des guignols qui hurlent des injures à tout bout de champ, heureusement qu'ils ne sont pas dehors, ils auraient été bien embêtés avec toute la foule qu'il y a à Tokyo. Enfin si elles n'avaient pas mis les pieds dans les égouts pour étourdir les gus d'avant, elles ne seraient pas en train de courir avec ce garçon.

Les jumelles tournent la tête de tous les côtés pour chercher une quelconque « issue de secours », oui parce que, ils sont un peu dans la mouise là, à cause de ce grand garçon qui.. QUI TROUVE UNE ISSUE ! Ou plutôt une échelle accroché au mur qui mène à un petit conduit. Attention, il ne faut pas être trop gros, ça risquerait de coincé au niveau des hanches sinon. Bon au moins les filles et le garçon sont aptes à passé dans ce conduit, heureusement pour eux. Elles se font légèrement poussé et sans plus attendre elles grimpent l'une après l'autre -avant le garçon, ouuh qu'il est fort aimable !- Elles se retrouvent alors dans ce merveilleux conduit, même si le terme merveilleux n'est pas à proprement parler, elles rampent et elles rampent. La brune étant la première, espérant ne pas tomber nez à nez avec un rat qui cavalerait dans ce conduit où ils sont tous les trois actuellement. Fort heureusement pour elle, aucun rat n'était passé et elle arriva à l'autre bout du conduit, descendant lentement mais tout de même rapidement l'échelle qui était également contre le mur, sautant ensuite à pied joint sur le sol, aidant sa sœur à descendre doucement.

Les deux reprennent leur respiration, leur cœur battant assez rapidement dans leur poitrine. C'est qu'il leur a fait du sport tout de même ! Inori recoiffe légèrement sa frange, alors que ses yeux s'écarquille en grand lorsque le jeune homme retire sa capuche... Elle attrape doucement la manche de sa sœur, tiraillant légèrement, indiquant alors d'un mouvement de tête l'inconnu. Enfin, pas si inconnu que ça ! C'est le jeune homme de la dernière fois ! La dernière fois qui remonte à quelques mois déjà, c'était lorsqu'elles avaient besoin d'un mannequin en urgence et qu'il leur avait faussé compagnie après qu'un drôle d'homme les avait abordés alors qu'il les avait apparemment confondu. C'était très bizarre comme situation à ce moment là d'ailleurs.. au point que c'en soit très louche.

Elles soupirent légèrement, la blanche secoue doucement la tête en fermant les yeux, alors que Sayori s'approche de lui de quelques pas. Se mettant ensuite sur la pointe des pieds pour attraper du bout des doigts les joues du jeune homme, les tiraillant légèrement sans lui faire trop de mal. Ses sourcils se froncent alors, le lâchant assez rapidement en reposant ses talons au sol alors qu'elle croise ses bras sur sa poitrine.

Sayori ∞ « Oh que si, tu es bel bien la personne à laquelle on est en train de penser. T'es le beau garçon de la dernière fois qui nous a fausser compagnie ! Heureusement qu'on a trouver un autre garçon avec un aussi joli faciès... Même si la dernière fois on aurait plus dit que l'homme qui nous a aborder avait fait exprès en fait.. pour que tu t'en ailles.. ? »

Vers la fin de sa phrase, elle avait approché une main près de son propre visage, ayant prit entre son pouce et son index son menton, l'air songeuse. Elle se mit à soupirer, haussant doucement les épaules, tournant ensuite la tête vers sa sœur qui les observait tous les deux.

Inori ∞ « C'est vrai que c'était assez étrange la situation de la dernière fois, enfin bon... Il faudrait peut-être trouver une sortie au lieu de papoter ici, non ? Surtout que tes poursuivants sont toujours à nos trousses... Tu leur a volé quelque chose ou quoi ? Puis vu le son qui émet de ton sac dans ta main, je suppose que c'est quelque chose de précieux... »

Et tu dis de trouver une sortie au lieu de papoter ici, ben voyons, tu papotes aussi ! Sayori se met alors derrière toi petite Inori, se mettant à te pousser. Et vous recommencez à marcher, cherchant à nouveau une sortie, Sayori tournant sa tête vers le garçon en clignant des yeux.

Sayori ∞ « Papoter et chercher une sortie en même temps c'est bien aussi. Au fait euh.. désolé je ne connais pas ton prénom.. Mais, je voulais te demander ; est-ce que tu connais une japonaise dont le prénom est imprononçable pour des japonais ? Elle a les cheveux blond et elle faisait partie d'Atlantide. Enfin, à part si elle y est encore... »

Pour pas changer, vous revenez souvent sur le même sujet, sur celui de votre chère demi-sœur, Anasthasia.

_______
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
POINTS : 111
MESSAGES : 1763
JUKEBOX : キミシダイ列車 - ONE OK ROCK
FEAT : Portgas D. Ace
DATE D'INSCRIPTION : 13/07/2013

FICHE PERSO
XP:
132/190  (132/190)
PV:
26/26  (26/26)
avatar


Mer 6 Aoû - 19:20














Owh, l'une des jumelles s'avance vers Taiga. C'est mauvais signe ça. Un très mauvais signe. Sérieusement, c'est même la mort. Et. Aïe. Okay, ce n'était pas la mort qui l'attendait mais bel et bien un tirage de joue extrême. On ne lui avait pas encore fait ce coup là. D'habitude c'était sa mère qui lui faisait ça (même à cet âge là, voyons). Bon, il ne pouvait plus se cacher au final, il se faisait engueuler sévère. Mais Taiga y pouvait rien, il n'avait aucune excuse : il ne pouvait surtout pas en donner. No Dawn, garde le silence et tu auras la vie sauve. La demoiselle aux cheveux foncés avait l'air songeuse. Pourquoi ? L'autre fille aux cheveux blancs (?) se questionnait comme sa soeur, mais elle préférait sortir d'ici plutôt que de continuer la conversation dans ces lugubres égoûts, c'est pour cette raison que le trio commençait son chemin vers ... Nul part. Mais la demoiselle tenait à taper discut' avec Taiga. Bon, puisqu'il en est ainsi.

« Leur voler quelque chose ? Qui sait. »

Comme si Taiga allait leur dévoiler tout son plan. Elles peuvent rêver, elles ne vont rien savoir sur la réelle nature du jeune homme, sur ses capacités à mentir et sur sa vie de sale délinquant. Cependant, cette blondinet avait quand même vu juste. Mais ce n'est pas une raison pour tout dévoiler maintenant. Il n'y avait rien à dire. Taiga gardait le silence tout en prenant le chemin de la sortie ... Enfin, d'abord trouver la sortie pour suivre le chemin de la sortie, c'est plus logique.

Et là, l'autre jumelle cause. Putain mais merde, chocolat et vanille, Taiga va les appeler comme ça. Il posait son regard sur chocolat lorsqu'elle l'interrogea sur la connaissance d'une blonde aux allures d'étrangères. Clignant plusieurs fois des yeux, Taiga leva ses yeux sur le "plafond" des égouts avant de lâcher un petit soupir las.

« Anasthasia Rainsworth . J'ai appris il y a peu de temps par quelqu'un qu'elle avait quitté son gang pour en rejoindre un autre. A savoir lequel, j'en ai aucune idée et ça sera le cadet de mes soucis. »

En bref, Taiga s'en fichait pas mal. Il tournait sa tête en direction des demoiselles avant de faire un petit salut de la main. Un geste sympathique et un peu décalé, va-t-on dire.

« Sinon , appelez moi Taiga. Et vous ? Parce que soit j'ai oublié votre nom, soit vous ne me les avez jamais donné. »

Et tu t'excuses même pas pour la dernière fois ? Jamais. Parce qu'il n'était pas responsable de ce qu'il lui arrivait. Alors à quoi bon s'excuser ? Et puisque le mal est fait, ça ne servait à rien de penser à ça. Le chemin continuait tout droit, l'odeur était dégueulasse, cela donnait de mauvais souvenirs à Taiga. Celui de la dernière session de combat. Et dire qu'une bête énorme se trouvait juste ici ... C'est effrayant. Arrivé au bout d'un mini carrefour, il fallait choisir une direction : tout droit, à droite ou à gauche. Il y avait du choix.

« Je dois vous avouez que je ne suis pas doué en matière d'orientation. Encore moins dans ces égouts là. Une idée peut-être ? »

Ou bien on se sépare, ceci est l'idée la plus débile.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taigao.tumblr.com/
informations
POINTS : 34
MESSAGES : 207
FEAT : Tharja ♔ Fire Emblem: Awakening
CRÉDIT : © Renji ♥
DATE D'INSCRIPTION : 20/01/2014

FICHE PERSO
XP:
72/200  (72/200)
PV:
31/31  (31/31)
avatar


Lun 25 Aoû - 21:11





BITCHES BE COOL.

« Feat Taiga ohoho. Je sais pas quoi mettre en citation, ça viendra. Avec le temps. Et cette fiche tue, truc de fou. ;w; »





HRP - Zicmu
Je pense que la fin est juste WTF... Mais bon ahah. Désolé de l'attente Taiga ! ♥ J'espère que ça t'ira, tu me diras sur skype héhé.







THAT'S WHY HER HAIR IS SO BIG

Il la connaît, il connaît votre demi-sœur et au fond, vous auriez préférer qu'il ne la connaisse pas. COMMENT CA ELLE A CHANGÉ DE GANG POUR UN AUTRE ?! C'est quoi cette histoire ?! Surtout que vous connaissez très bien la cause du pourquoi et du comment qu'elle a quitté Atlantide, tout simplement dû à vous. Parce que vous lui avez dit de quitter son gang pour qu'elle se rachète et aussi pour qu'elle arrête de faire mumuse à taper sur les autres, dans des combats complètement absurdes qui pourraient la mettre en danger. Et vous apprenez qu'elle est dans un autre gang?! Mais elle se fout de qui la blondasse ? Cela vous énerve, au plus haut point, c'est impardonnable.

Un simple « tch » se fit entendre de la part de Sayori, ses sourcils se froncent et elle se met à grincer légèrement des dents sous la colère qui monte en elle. D'où elle se permet de quitter un gang pour aller dans un autre cette blonde... D'où ?! C'est vrai ça, d'où ? En plus vous lui avez offert la possibilité de faire ses débuts dans le mannequinat et c'est comme ça qu'elle vous remercie.. ? Cela t'énerve Sayori, tu aimerais hurler un bon coup, mais tu te retiens, du coup sans faire exprès, tu te retrouves à serrer les épaules de ta pauvre sœur jumelle qui n'a pas mériter cela, au point d'y planter tes ongles. Mais elle te fit retrouver tes esprits en posant les paumes de ses mains sur les tiennes, afin que tu te calmes. Tu clignes rapidement des yeux, n'ayant absolument pas entendu ce qu'à dit le garçon à ta sœur et toi, heureusement qu'Inori a tout entendu de ce qu'a dit ce dénommé Taiga.

Inori ∞ « On ne s'était pas présenté, mais enchantez Taiga. Je suis Inori, en ce qui concerne ma sœur jumelle, qui d'ailleurs m'écrase les épaules au fait que tu as parler de Rainsworth... C'est Sayori. »

Elle avait tourné sa tête vers sa sœur lors de sa phrase pour présenter Sayori à Taiga, ce qui avait aussitôt fait réagir la brune qui libéra les épaules d'Inori, s'excusant au passage. La blanche se doutait bien que Sayori avait pris la mouche dû à ce qu'avait dit Taiga concernant Anasthasia, mais peut-être qu'il ne fallait pas dire tout de suite que c'est leur sœur ? C'est trop tôt, oui beaucoup trop tôt. D'ailleurs, est-ce que vous aimez vraiment cette jeune femme ? C'est à se le demander.

Enfin bon, actuellement ce n'est ni l'endroit ni le bon moment de pensez à la blonde. Vous êtes toujours dans ces fichus égouts qui vous donne la nausée, dû à l'odeur répugnante que cet endroit dégage. Vous cachez votre nez derrière les quelques tissus que vous portez, alors que vos pas vous ont guidés à un carrefour. Bon quel chemin prendre.. Vous l'ignorez. Mais mister Taiga vous demande si vous avez une idée, car il n'est pas doué en matière d'orientation.. Ben voyons... Y a pas de plan dans ces égouts à la con non ?! Non. Ils auraient pu en mettre, au lieu de coller des affiches partout dans les rues, c'est vrai quoi, y a personne qui a eu cette brillante idée de coller des pancartes dans les égouts pour retrouver la sortie ? Ben non, et puis tout le monde ne se ballade pas dans les égouts.
Bon une idée, une idée... Sayori n'a pas le sens de l'orientation donc vaux mieux pas lui demander, elle attrape même le bras de sa sœur en la secouant légèrement.

Sayori ∞ « T'as une idée Ino'.. ? On va pas crécher dans les égouts... »

Et elle la secoue, encore et encore, même si la blanche reste sceptique un petit moment, tournant ensuite la tête vers sa sœur en fronçant les sourcils avec un air de dégoût sur le visage.

Inori ∞ « Arrête de me secouer, j'ai déjà envie de vomir avec cette odeur horrible, je risque de craquer.. Sinon.. L'idée la plus folle serait de se séparer, mais déjà je ne peux pas quitter Sayori et puis ne vaux mieux pas tomber sur les fou furieux de tout à l'heure... Du coup on reste groupé et on va.. à gauche ! Il doit bien y avoir des sorties un peu partout... Ça te va Taiga ? »

Dit-elle en tournant la tête vers le brun en clignant des paupières. Cependant, Sayori se mit à cligner rapidement des yeux, serrant légèrement les cuisses en ayant quelques couleurs qui commencent à lui montés aux joues. Alors qu'elle attrape soudainement le poignet de Taiga et d'Inori, tournant du coup à gauche en se mettant à courir.

Sayori ∞« Je veux une sortiiiiiie ! J'ai envie de faire pipiiiiii... ! »

Besoin pressant ? Oui. Très pressant, même si ça perd tout crédibilité dans le rp... (Pardon Taiga.. XD)

IT'S FULL OF SECRETS

_______
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

La vie est un cadeau ••• Taiga

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une cadeau empoisonné.
» Brumy, t'es sadique alors le voilà ton cadeau, car t'es méchante !
» Cadeau pour Takeshi
» Cadeau par millier \o/ ~ c'est pas noël mais presque x)
» Quand l'originalité d'un cadeau fait le bonheur de celui qui le fait

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gamble&Decadence :: DOUBLE DIMENSION :: G&D BEFORE-