AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Come here & follow me, please ? Δ Lucrezia.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
informations
POINTS : 31
CITATION : Je fais toujours ce que je veux.
MESSAGES : 45
FEAT : Kougami Shinya - Psycho Pass
CRÉDIT : Kimikosh.
DATE D'INSCRIPTION : 12/05/2014

FICHE PERSO
XP:
24/180  (24/180)
PV:
21/21  (21/21)
avatar


Jeu 19 Juin - 22:50



❝ COME ON DARLING
• feat. Himeko Lucrezia •



Tranquillité exigée depuis quelques jours à présent. Il n'est pas agréable pour une femme enceinte d'être à chaque fois entourée de boucans , ce n'est pas très sain pour l'enfant qu'elle porte en son sein et encore moins pour elle-même. C'est principalement pour être au calme qu'elle se retrouve ici, devant ce grand bâtiment qui semble attirer les touristes fans des grands bâtiments comme celui de ce palais impérial - d'ailleurs quel monument barbant. Cependant, l'endroit n'est pas si bondé que ça, donc c'est l'idéal pour une promenade en toute tranquillité.
Elle peut l'oublier.

Le Japon est tout aussi connu pour son agitation, mais aussi pour sa population plutôt très accueillante et qui semble avoir une facilité incroyable pour accoster les inconnu(e)s. Ce qui explique pourquoi elle se retient depuis cinq minutes de devenir profondément mauvaise envers un gars qui lui tape sur les nerfs pour son numéro. Elle lui dirait bien ; je suis enceinte, casse-toi, mais son ventre n'était pas encore assez rond pour faire office de preuves. Il risque seulement de prendre ça pour une quelconque provocation et devenir encore plus embêtant...

C'est dans ce genre de cas que son cerveau opte pour une idée plutôt loufoque, le genre de choses qu'on fait que très rarement sans aucune pudeur et aucune gêne. Elle se lève de son banc et attrape le premier bras qui a eu le malheur de passer à côté. Juste un bref coup d'oeil pour savoir si c'est un homme ou une femme et ...
    « Je te présente ma petite amie, elle doit m'accompagner pour mon échographie ~ » Dit-elle, tout sourire, toute confiante.« C'est elle que j'attendais depuis tout à l'heure ~ »
Elle agrippe ce bras comme on pourrait s'agripper à une bouée de sauvetage et prévoit les éventuelles réactions négatives de la part de l'étrangère - pas mal foutue d'ailleurs - mais son manque de sérieux fut rapidement envolée lorsque ses yeux ont enfin remarqué le détail qui marque.
    « ... Je veux tes cheveux. » Sans aucune hésitation elle en attrape une mèche et l'enroule autour de ses doigts. « Tu as vraiment une belle chevelure, princesse. »
La voilà soudainement attirée par cette nouvelle découverte. Des cheveux violets, rien que ça. Déjà qu'elle devrait être habituée aux cheveux roses de Saaya, la voilà en présence d'un autre genre de coloration.
Merveilleux.

L'enquiquineur ? Il commence à reculer de quelques pas. Se faire recaler par une lesbienne n'était pas dans ses plans, apparemment.

•••

code par Skank aka Achiavel sur Apple-Spring

_______

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
Invité
Invité

Ven 20 Juin - 0:50



LUCREZIA & EMIRI ▬ I'M SORRY ?




La princesse est de sortie, en ce bel après-midi.
Pas de commentaires sur le temps, cela est inutile.
Elle ne prête de toute façon que peu d’attention aux conditions météorologiques.
Même si elle préfère un temps ensoleillé, comme la majorité des gens.
Sauf au Japon bien évidemment…

Mais qu’importe ! Pour elle, le soleil ce n’est pas un ennemi dont elle devrait impérativement se cacher au contraire ! Ses origines latines lui octroient cette formidable opportunité de rester séduisante suite à une certaine pigmentation de sa peau. Elle ne s’en plaindra aucunement et ne tentera aucun geste idiot pour se protéger. La demoiselle a beau aimer son pays natal, certaines tendances nippones ne lui plaisent absolument pas. Raison pour laquelle elle fait ce choix, car elle peut bien se le permettre après tout. Comme je le disais donc, Lucrezia profite de son temps libre pour trainer un peu en ville. Son choix se porte sur le quartier d’Akihabara. Une raison particulière à cette décision ? Non pas vraiment. Disons plutôt que parfois, elle aime être dépaysée et changer un peu d’air… même si passer de Shibuya à Akihabara n’est pas un bouleversement qui chamboule votre être ; bien au contraire. La foule est toujours dense, certes un peu moins, mais n’oublions pas que nous sommes dans une fourmilière humaine. Tokyo regorge d’une population incroyablement élevée pour de si petits espaces par endroits. Pour pouvoir respirer un peu, la belle emprunte toujours les coins les moins peuplés, histoire de pouvoir faire quelques pas sans s’interrompre à cause de la foule.

Mais une fois n’est pas coutume, la princesse va être confrontée à une situation aussi inédite que saugrenue. Voyez-vous… Tokyo regorge parfois de spécimens très étranges. Il arrive même que parfois, elle en croise deux en même temps. Deux énergumènes qui viennent perturber ses pensées ; qui l’interrompent dans la plénitude qu’elle trouve dans une bonne journée de marche, avec de la musique dans les oreilles et des rêves pleins la tête. Alors qu’elle gardait un rythme de marche plutôt soutenu, elle sentit soudainement quelque chose - quelqu’un - la retenir. Par réflexe, elle tourna machinalement la tête ; son regard se confronte alors à deux étranges individus. Un homme et une femme. Ces alors que les mots fusent… des mots qu'elle ne comprend pas du tout. On croirait un dialogue de film comique. Une demoiselle essayant de se justifier auprès de son… admirateur sans doute. Malgré sa musique dans les oreilles, le fait qu’elle ne soit pas trop forte lui permit d’entendre à peu près tout ce qu’avait dit celle qui l’avait agrippée. En temps normal, elle aurait dégagé son bras sèchement… mais la situation était tellement étrange, que sa réaction fut absente. Elle bugait complètement.
         
       
     
— Que ? Quoi ? Je ne comprends pas…

On l’a connue plus éloquente la petite Lucrezia.
Et c’est alors que le geste de trop eut raison de sa patience.
D’où elle se permet de toucher MES cheveux ?! Elle a beau être mignonne, on n’accoste pas les gens comme ça ! Et lui il va arrêter avec son regard libidineux ou comment ça se passe ?
La situation se corse, la tension est palpable.
Quand la belle s’énerve, il ne fait pas bon vent d’être dans les parages.
Mais elle va s’occuper de cette situation d’une manière pacifique et maligne.
Parce qu’heureusement… elle peut s’adapter aux situations rocambolesques ; parfois.
Pas toujours.
         
       
     
— Chevelure qui est également ma propriété ma chère. Je n’apprécie pas que vous essayiez de tripoter ce qui ne vous appartient pas, MADEMOISELLE. Et désolé de vous le dire… mais on ne remarque pas que vous êtes enceinte pour le moment. J’espère que vous ne tentez pas un coup de bluff… je n’aime pas les menteuses.

Espérons surtout que la princesse ne s’attire pas les foudres de la belle & de son acolyte un peu collant. Car parti comme c’est… il semble bien que la situation puisse vite dégénérer. Malheureusement, le comportement des gens est totalement imprévisible par moment ; surtout chez ceux qu’on ne connait pas. Mais bon… dans le pire des cas, Lucrezia peut se sortir indemne des situations vraiment dangereuses et normalement inextricables. Car mademoiselle possède ce don incroyable qui peut vraiment lui sauver la mise en cas de gros danger. Mais pour le moment, celui-ci n’est pas imminent. Le cas échéant, elle avisera… Comme elle le fait toujours.

Maintenant que va-t-il bien pouvoir se passer ?
La situation va-t-elle vraiment évoluée dans le mauvais sens du terme ?
Oh… voilà que la curiosité pique Lucrezia.
Je ne sais pas ce qu’elle a derrière la tête.
Mais sous cette chevelure violette se cache une malicieuse petite donzelle.
Voyons voir ce qu’il va se passer maintenant.


Revenir en haut Aller en bas
informations
POINTS : 31
CITATION : Je fais toujours ce que je veux.
MESSAGES : 45
FEAT : Kougami Shinya - Psycho Pass
CRÉDIT : Kimikosh.
DATE D'INSCRIPTION : 12/05/2014

FICHE PERSO
XP:
24/180  (24/180)
PV:
21/21  (21/21)
avatar


Sam 13 Sep - 17:09

Rely solely on yourself
FEAT. OCHIAI KOHAKU

« Que ? Quoi ? Je ne comprends pas… »
Prévoyons ses réactions, attendons la réponse tellement attendue de la part de cette jeune femme prise au hasard dans la rue. Allez Emiri, ce n'est pas bien difficile. Elle vient d'être mêlée à une histoire dont elle ne sait rien, comme peut-elle réagir ? De la manière la plus peureuse qui soit - et c'est compréhensible. Mais allez, le courage, ça s'apprend. Du moins, de nos jours, la comédie, ça s'apprends.
« Chevelure qui est également ma propriété ma chère [...] » Oups, elle est sur ses gardes. « [...] J’espère que vous ne tentez pas un coup de bluff, je n’aime pas les menteuses. »
À moins de l'éventrer pour voir la présence du mini fœtus dans son estomac, elle ne peut pas réellement prouver - du moins pas maintenant et pas sur elle - qu'elle est enceinte. Alors que faire ? Que faire, que faire ? C'est une situation facile à prévoir et l'autre abruti qui regarde les deux jeunes filles n'a pas l'air de suivre toute l'histoire - sauf que son regard ahuri est complètement focalisé sur elle, c'est mauvais signe.
Allez, réfléchit.

C'est donc avec des pas rapides qu'elle se retrouve devant elle, toute souriante, toute mignonne et toute silencieuse surtout. Mais voyons, quand on connait Emiri, c'est forcément pour quelque chose. Ou alors il faut s'attendre au pire, mais elle, elle n'en sait rien, n'est-ce pas ? Bien sûr que oui, elle ne la connait pas et d'ailleurs, elle ne va pas tarder à sa voir que ...

Cette fille fait ce qu'elle veut.
C'est pour ça qu'elle s'est approchée, qu'elle l'a attiré vers elle, qu'elle a cloué son bec avec ses lèvres. Voilà, c'est ça, c'est une parfaite comédie, un baiser parfait, de quoi montrer que cette fille - non - ces filles ne sont pas du tout accessible. Qu'elles préfèrent se fricoter entre elles plutôt qu'avec un homme. Alors ouste, dégage, pendant qu'elle force l'étrangère à accepter sa langue - oui la langue - ayant attrapé ses poignets pour l'empêcher de la stopper dans son élan. D'ici quelques secondes, ça sera fini.
Maintenant.
« Bon sang, quel pot de colle ... » Se lécher les lèvres comme si qu'elle venait de finir une friandise, sale gamine. « ... Sans rancune ? »
Et elle prévoit un geste violent de sa part, reculer, reculer et rester sur ses gardes. Elle ne va pas non plus jouer la vierge effarouchée, quand même ? Il fallait être coopérative, ma jolie.
« Mais tu vois, entre filles, faut s'entraider, quitte même à copuler. » ... « Si tu veux me détester, je m'appelle Emiri, enchantée.
Foutue sourire, foutue prestance, foutue assurance ... Foutue Emiri.
codage par Junnie sur apple-spring

_______

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Come here & follow me, please ? Δ Lucrezia.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» I'll follow you until you love me, Papa~paparazzi ! [Pv Sasuke]
» Follow me in Wonderland ~
» FOLLOW ME DEEP SEA BABY~ ft. keelan
» i follow you dark room honey -- mardi dix juillet, 16h42.
» I will Follow

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gamble&Decadence :: DOUBLE DIMENSION :: G&D BEFORE-