AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Frappez les trois coups [Tara][Taiga][Dris]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
informations
POINTS : 81
CITATION : 2
MESSAGES : 459
FEAT : Motochika Chosokabe - Sengoku Basara
CRÉDIT : Matt
DATE D'INSCRIPTION : 13/07/2013

FICHE PERSO
XP:
8/188  (8/188)
PV:
25/25  (25/25)
avatar


Jeu 12 Juin - 9:23



Let the curtain rise


La représentation était tout bonnement magnifique. Les acteurs encensés par la critique, le théâtre faisait salle comble chaque soir. Après tout, quoi de plus naturel lorsque l'on programmait Hamlet ? Toutes les nuits, le gratin de Tokyo sortait de l'endroit, souriant, riant, en tenue de soirée, avant de se disperser dans les allées alentours pour rentrer chez soi en voiture. Puis les artistes partaient, en catimini, et enfin les agents d'entretien. La représentation s'achevait à 23 heures, le théâtre était vide à 3h. Et il le restait jusqu'à 15 heures, heure à laquelle arrivait le personnel, qui préparait les sièges, qui remplissait les bars.

À l'horloge du couloir, premier balcon impair, en face de la porte menant aux places 21 à 29, indiquait 14h26.
Par des voies détournées, Aoguro était parvenu à laisser voler jusqu'aux oreilles de ce qui servait de leader à Eldorado que le chef de Tikal souhaitait le rencontrer, en début d'après-midi ce jour dans le grand théâtre. Forcer la porte des artistes ne devait pas être compliqué si Eldorado était encore l'ombre de ce qu'il avait été, aussi c'était assis calmement, un masque de fer sur le visage, dans d'amples vêtements noirs, qu'Aoguro attendait, aux côtés de Tara.
L'objet de ce petit rendez-vous était simple. Négocier le retour de cette femme aux affaires, à la tête d'Eldorado. Restait à savoir ce que désirait les rouges en échange.

Code par Mr.Rager. de Cocktail-Graph'



_______
Spoiler:
 

get rekt:
 

Merci ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
Invité
Invité

Jeu 12 Juin - 21:52



Suspended Heartbeat.


Longue est la litanie des heures qui s’écoulent alors que l’anticipation t’étripe le cœur, le faisant tambouriner contre ta cage thoracique douloureuse. Te refusant à mettre le dragon à la trappe, tu n’avais pas pris l’une des gélules miraculeuses qu’Aoguro avait concoctées pour t’empêcher de trépasser de la douleur lancinante que causait ta mutation. Alors, bien qu’en silence, tu souffrais.

Assise aux côtés du docteur, tu tentais de feindre le même flegme peint sur le visage de l’homme. En vain. Ton corps tendu laissant transparaitre une musculature rigide qui se dessinait sous ta peau pâle. Sauvage et nerveuse, tu semblais prête à bondir au moindre bruit. Le dragon ayant pris possession de tes cinq sens, veillait. Avec ta nervosité, tu avais réussi à l’agiter, le faisant si présent que tu étais proche de la transformation.

Et pourtant, tu n’avais rien à craindre, assise aux côtés d’un mutant aussi puissant qu’Aoguro. Mais ce n’était pas pour ta vie que tu avais peur, mais pour celles des mutants à venir. Si tu n’arrivais pas à convaincre Dris et Taiga, tu ne reviendrais jamais en tête des Eldorado et jamais tu ne pourrais aider à remettre de l’ordre dans ce qui était advenu de ton clan.

Instigatrice d’un mouvement à la recherche d’une justice qui n’existait pas, tu avais créé Eldorado dans le but d’unir des victimes et obtenir par tes propres moyens une équité à l’époque obsolète. Mais avant d’avoir pu proprement allier ton clan, tu les avais lâchement abandonné après avoir manqué de carboniser une gamine de quatorze ans.

Tu avais laissé les Eldorado à leur propre sort. Aujourd’hui, le groupe n’était plus une famille mais un regroupement d’égoïstes en guerre avec d’autres clans et en proie à des pratiques qui laissaient à désirer. (Cannibale, je ne vise personne, KAMUI) Tu souhaitais les unir, leur rappeler leur grandeur, les féliciter tous d’avoir fait perdurer ce clan pendant si longtemps. Maternelle vis-à-vis des Eldorados, tu voulais le pousser plus loin encore vers la grandeur qu’il méritait. Et par dessus tout, tu soupirais à protéger ses membres de No Dawn et des traqueurs. Après six ans passés dans la prison pour mutants, tu exécrais l’idée de voir un autre Eldorado y être enfermé.

Ton ouïe draconienne te signala des bruits de pas non loin. Ils étaient là. La fragance de Taiga entremêlée à celle d’un inconnu vint chatouiller ton odorat aiguisé. Taiga. Malgré ta nervosité un fin sourire vint étirer tes lèvres écarlates. Tu avais connu l’Eldorado peu avant ton emprisonnement. Le petit impétueux qu’il était, avait bien vite eu raison de toi et avait gagné sa place dans ton cœur de chef et à tes côtés en tant que conseiller. Le jour de ton départ -ou plutôt de ta fuite- était un douloureux souvenir pour vous deux. Il avait tout fait pour t’empêcher de partir mais rien de ce qu’il n’avait put te dire ne t’avais fait changé d’avis. Après tout, tu avais toujours été implacable dans tes décisions.

Tu avais souvent pensé à Taiga pendant tes heures perdues, à No Dawn, expliquant ainsi pourquoi, une fois sortie, tu l’avais recherché. Tu avais fini par le trouver dans une ruelle d’Ikebukuro et tu avais pu renouer avec l’un des seuls membres d’Eldorado qui connaissait ton rôle au sein du groupe.

Les bruits de pas approchaient se calant presque au rythme effréné des battements de ton cœur. Tu retournais un regard anxieux vers l’impassible Aoguro. « Ils arrivent. » murmuras-tu d’une voix rendue rauque par la douleur dans ton thorax.



codage par Jyne sur apple-spring


Dernière édition par Tara Mukai le Lun 11 Aoû - 10:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
informations
POINTS : 111
MESSAGES : 1763
JUKEBOX : キミシダイ列車 - ONE OK ROCK
FEAT : Portgas D. Ace
DATE D'INSCRIPTION : 13/07/2013

FICHE PERSO
XP:
132/190  (132/190)
PV:
26/26  (26/26)
avatar


Lun 16 Juin - 21:35














Les temps change. Mh ? Sûrement. Le temps passe. Il ne sait pas quoi faire. Taiga revenait d'une mission assez spéciale et il a pu récolter une belle récompense. Une récompense qu'il garde précieusement depuis qu'il est entré chez les rouges. Une récompense qu'on appelle argent. Mais à l'heure qu'il est, ce n'était pas l'argent qui allait faire le bonheur de Taiga. Maintenant, il devait faire autre chose et c'est ce qu'il le rendait heureux. On lui avait demandé de venir à un endroit, et c'est ce qu'il faisait. Il vagabondait dans la rue jusqu'à arriver au Bunkarama. Pourquoi ce théâtre ? Bonne question. A l'heure qu'il est, le bâtiment devait être désert, mort et inanimé. Les portes sont fermés surtout. Fallait-il forcer l'entrée ? Hors de question, autant passer pas derrière le plus discrètement possible et c'est ce que Taiga faisait. Il ne lui fallait même pas quelques minutes pour atteindre son objectif : se retrouver à l'intérieur du théâtre. Maintenant, il fallait trouver le lieu du rendez-vous. Facile, ou pas, le bâtiment est immense. Les minutes passaient, Taiga se baladait discrètement sans se faire prendre par un quelconque personnel du style "motherfucker i'm here". Discrétion est la mère d'Eldorado. Le jeune homme continuait son péripétie jusqu'à trouver deux personnes sur un balcon. L'une était facilement reconnaissable, à tel point que Taiga était légèrement surprise.

« Mukai-san ? »

C'était bien elle, la personne qu'il avait rencontré quelque jours plus tôt. Elle était accompagnée d'un autre homme. Qui est-il ? D'où vient-il ? Taiga n'a aucune information le concernant. Comment va se dérouler cette réunion et surtout ... A quoi rime tout ça ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taigao.tumblr.com/
informations
POINTS : 93
MESSAGES : 1725
FEAT : yogi.
DATE D'INSCRIPTION : 09/07/2013
LOCALISATION : je pensais oklm voulait dire " ok le monde " #oklmonde

FICHE PERSO
XP:
32/174  (32/174)
PV:
18/18  (18/18)
avatar


Dim 22 Juin - 15:09


frappez les trois coups
dris feat tara, aoguro, taiga.

 



Là ce n'est pas de la rigolade. Le chef des Tikal m'a donné rendez-vous au théâtre. Bon ok, à la moindre menaces et aux moindres gestes qui me semble étrange je l'assomme. Non bon je me calme ça doit être l'alcool qui commence à me monter à la tête. Il faut bien le Dridris décompresse de temps en temps hein. Franchement, deux personnes importantes d'un gang qui se rencontrent seul à seul... Ah non c'est vrai, il y a Taiga aussi. Mais je trouve ça plutôt étrange et je sais de quoi je parle. Ce que je pense surtout, c'est qu'il s'agira sûrement d'une sorte d'alliance, ou deal ou une connerie de ce genre, c'est ce qui me semble le plus probable. Je doute que ce soit pour boire du thé, soyons honnête. A moins qu'il nous fasse une annonce de malade ou part d'une information capitale. D'ailleurs maintenant que j'y pense, je ne l'ai jamais vu. Je ne rigole pas. On m'a déjà parlé de lui forcément, mais je n'ai aucune image sur sa tête. Il faut dire qu'il est assez mystérieux. J'espère juste que ce n'est pas un coloss agressif parce que je n'ai pas prévu les croquettes et la baballe pour l'amadouer hein.

Soyons sérieux. J'arrive donc enfin au théâtre. D'ailleurs, je me demande bien POURQUOI un théâtre. Peut-être qu'il travaille ici ou cache ses cadavres aux alentours... Humour, HUMOUR. Non bon, drôle de lieu de rendez-vous. Je ne sais pas s'il y a du monde ou comment il s'est arrangé pour entrer là de manière discrète mais... J'ai mal aux crânes quand je me pose trop de question, je vous jure. Bref, j'ai dû me perdre au moins pendant quinze minutes tellement c'était assez grand et que ça avait juste le don de me rendre nerveux. L'orientation et moi, nous ne sommes pas amis. Heureusement qu'avec le 2% de chance qu'il doit me rester dans ma vie, je réussis ENFIN à trouver cette saloperie de porte. La "salle" est plutôt vide, je dois facilement repérer cet homme. Effectivement, il était... masqué. Génial. Moi qui voulait avoir une photo définitive sur sa tête. Ce n'était pas gagné. Il y avait même avec une femme et Taiga venait visiblement à peine d'arrivé. Je me précipite donc vers eux et me courbe légèrement pour les saluer.

- Bonjour, me voilà. Donc c'est vous le chef des Tikal je suppose ? Et... c'est votre épouse, votre bras-droit ? Je m’assois tranquillement à mon tour, jette un rapide coup d'oeil à Taiga, puis à l'homme masqué. Alors, pourquoi vouloir nous voir moi et mon recruteur, Tuxedo Mask ?

Roh ça va un peu d'humour ne fait pas de mal. Rentrons dans le vif du sujet quand même.
@destiny.

_______
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
POINTS : 81
CITATION : 2
MESSAGES : 459
FEAT : Motochika Chosokabe - Sengoku Basara
CRÉDIT : Matt
DATE D'INSCRIPTION : 13/07/2013

FICHE PERSO
XP:
8/188  (8/188)
PV:
25/25  (25/25)
avatar


Mar 24 Juin - 14:56



Let the curtain rise


Depuis l'arrivée de Yamazaki, il était resté totalement immobile, si sa respiration, quand bien même masquée par d'amples vêtements ne l'avait pas trahi, on eut pu le méprendre pour une statue. Apparemment, il connaissait Tara. Aoguro ignorait la profondeur de sa loyauté à l'Heptagramme, mais il était certain que la partie se corsait. Pour l'heure, il ne pouvait qu'espérer supposer que Yamazaki n'avait pas plus d'amour pour les traqueurs que lui. Autrement, il condamnait actuellement Tara. Et pour l'heure, elle était à ses yeux une Tikal, une part de sa famille. "Ohana signifie famille. Et famille signifie que personne n'est abandonné.".
Il laissa le jeune brun s'asseoir, attendant patiemment l'arrivée du bras droit d'Eldorado. En retard.
Finalement, Cooper montra le bout de son nez. Doucement, brisant le silence laissé par l'humour ravageur de l'arrivant, il applaudit.

- Asseyez-vous à côté de votre ami, Cooper-dono. La réponse à votre question, vous l'avez vous-même formulée. Mon "épouse". Je ne me perdrai pas en métaphores sans fin pour vous faire comprendre. Je vous demande de faire de cette femme la reine d'Eldorado.

La pièce pouvait commencer, un véritable drame politico-romantique en perspective.

Code par Mr.Rager. de Cocktail-Graph'



_______
Spoiler:
 

get rekt:
 

Merci ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
Invité
Invité

Lun 11 Aoû - 10:55



Suspended Heartbeat.


Taiga. Nonobstant de ce qu’on t’avait murmuré sur lui, tu éprouvais une affection sans limite pour l’Eldorado qui avait rejoint les rangs de ton clan si longtemps auparavant. Avoir la possibilité de revoir son visage de tes propres yeux, d’entendre sa voix, t’emplissais d’un plaisir si fort que tu ne pouvais t’empêcher de sourire au moment même ou il pénétra ton champs de vision. Il fut bien vite rejoint par un homme que tu n’avais jamais vu auparavant. Un homme de haute carrure, au porté despotique, ses yeux semblaient transpercer tout ce qu’ils touchaient. Il inspirait le respect et dégageait l’autorité. C’était un homme qu’on voulait suivre. C’était un homme qui guidait. C’était le bras droit des Eldorado. Sans même qu’on te le dise, tu le savais, tu le sentais. Tu haussais cependant un sourcil, ton odorat draconien inhalant les effluves légers de l’alcool. Tiens. Il avait bu.

Tu n’avais pas le temps de parler que déjà l’inconnu parlait d’une voix assurée. Tu haussais un sourcil au qualificatif qu’il te donnait. « L’épouse d’Aoguro », voilà qui était bien incongru considérant la distance pudique entre vos deux corps. Vous transpiriez tous deux une autorité et une assurance seulement attribuée aux chefs, mais il était évident qu’aucun sentiments romantiques ne venaient troubler votre relation.  

C’était à Aoguro de répondre à l’inconnu qui avait entre temps glissé une petite blague qui eut pour but de te faire sourire. Tuxedo Mask, ça allait bien a Aoguro en effet. Tu enviais la relation qui semblait exister entre Taiga et l’inconnu. Elle te rappelait ta propre amitié avec le jeune brun qui avait longtemps été ton ami. Taiga aussi avait été ton recruteur et conseiller et tu avais adoré ton lien avec lui. Tu plantais ton regard sur le visage d’Aoguro quand il parla, tes iris s’étrécissant quelque peu alors qu’il ne prenait aucune diplomatie pour introduire le sujet de ton retour chez les Eldorado. Bien vite, pour éviter une mauvaise interprétation des mots d’Aoguro, tu prenais la parole, ta voix rendue rauque par la douleur que te causait ton pouvoir.

« Je ne suis pas son épouse. Mais je dois la vie au Chef Tikal, qui m’a sauvée de moi-même. Je m’appelle Tara Mukai, je suis la créatrice d’Eldorado. Taiga était mon plus proche conseiller alors que j’étais encore à la tête du clan. Mais… à cause de mon pouvoir qui a failli tuer une eldorado, j’ai du quitter mon clan pour apprendre a me contrôler… Mais à la place, les traqueurs ont réussi à m’attraper. J’ai été libérée grâce à… quelqu’un qui, je ne sais pas pourquoi, souhaitait ma sortie. Et je pense sincèrement que c’est pour revenir à Eldorado. » Tu leur expliquais tout alors que tes mots vibraient de vérité. Ils méritaient tous deux de savoir qui tu étais vraiment. « Je ne demande pas à revenir en tête du gang, comprenez moi, mais j’ai toujours regretté d’avoir abandonné les membres de mon clan, même si c’était pour les protéger. Eldorado a été ma famille, et nous étions tous reliés dans un but commun. Nous nous battions ensemble, avec les mêmes valeurs. Nous n’étions qu’une seule entité, même si nous étions nombreux. Et malgré le fait que vous ayez fait un travail remarquable pour faire perdurer Eldorado, j’aimerais revenir en son sein pour vous aider à les allier à nouveau. Nous faisons face en ce moment a beaucoup de dangers, entre traqueurs, entreprises, Atlantide et Shangri-La, et j’aimerais vous aider à faire face à tout cela. J’ai guidé les Eldorado un jour, je les ai menés à la grandeur, à la puissance et j’aimerais à vos côtés en faire de même et vous aidez à faire face à ces menaces. Je n’ai jamais oublié Eldorado, je me suis promis de revenir et de me battre pour mon clan et c’est ce que je fais aujourd’hui, en vous demandant à tous deux de me reprendre, de m’accepter, de vous aider, tout en vous remerciant du plus profond de mon cœur d’avoir fait perdurer ce clan. »

Alors que tu avais parlé, tu n’avais pas quitté leurs yeux, tes iris dorés brillant de détermination, les regardant avec une assurance dévolue. Ta voix n’avait pas failli, elle était restée assurée et humble mais surtout empli d’une vérité sans limite. Et maintenant, tu attendais avec nervosité leur verdict, le dragon en toi contemplant les deux Eldorado.




codage par Jyne sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas
informations
POINTS : 111
MESSAGES : 1763
JUKEBOX : キミシダイ列車 - ONE OK ROCK
FEAT : Portgas D. Ace
DATE D'INSCRIPTION : 13/07/2013

FICHE PERSO
XP:
132/190  (132/190)
PV:
26/26  (26/26)
avatar


Lun 11 Aoû - 19:43














Pourquoi cette réunion soudaine ? La réponse allait très vite arriver. Déjà, choisir un théâtre comme lieu de rendez-vous ... C'est pas commun. Mais au moins, personne ne pourra les gêner durant leur discussion. Une discussion qui s'avérait importante. Et Taiga écoutait chacun des paroles de Tara. Cette femme qu'il n'avait pas vu depuis longtemps. Un choque, l'eldorado ne se remet toujours pas de cette rencontre. Bon déjà, la conversation commence, et voilà qu'on parlait du chef de Tikal ... Quoi ?

« Le chef des Tikal ... Wait. Stop. Le chef ? Lui ? C'est le chef ? C'est du sérieux ? Le chef ? Parce qu'il y a un chef chez Tikal ? »

Trop de questions tue la question. Et puis Tara enchaîna. Elle évoquait son départ de chez Eldorado, et Taiga ne se retenait pas pour faire une grimace. Ce souvenir ne lui faisait pas du bien. Eldorado avait failli chuter à cause du départ de la chef des rouges. Maintenant, tout va pour le mieux. Du moins, c'est ce qu'on aimerait croire. La conversation durait encore de longues minutes et elle se termina calmement. Personne ne l'avait interrompu, tous les hommes présents s'étaient tus pour l'écouter. Ils avaient bien fait ? Peut-être. Taiga  posait son regard sur celui de Dris, puis Tara. Il prenait un air sérieux avant de mettre ses mains dans ses poches.

« Eldorado ne recherche pas vraiment la guerre. Ce qu'on désire le plus, c'est l'argent et notre survis. Celle d'une personne assassinée par la crise. Les autres ... Je m'en branle pas mal ... Sauf si ils venaient à s'attaquer à l'un de nos membres. »

Bla bla bla, et sinon, quoi d'autre ? Est-ce qu'ils allaient accepter le retour de Tara dans la bande ou pas ? Mais comment dire ... Taiga avait du mal à tenir tête face à Tara. Elle savait se montrer dure, autoritaire. C'est une bonne femme charismatique. Normalement, le jeune homme l'aurait refusé à coup sûr dans le gang étant donné qu'elle l'avait abandonné, mais il n'était pas le seul à prendre cette décision.

« Rien ne nous dit que tu y resteras. Peut-être que tu vas quitter notre groupe encore une fois. Qui sait. Sérieusement, t'en penses quoi toi ? »

Toi toi toi, ouais toi, le bras-droit là. Ouais toi qui a l'air un peu à l'ouest. Quoi ? Mais oui, waoh, c'est l'ancien chef d'Eldorado, réveille toi Dris. Taiga passait une main sur son visage avant de lâcher un soupir, désespéré par la situation.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taigao.tumblr.com/
informations
POINTS : 93
MESSAGES : 1725
FEAT : yogi.
DATE D'INSCRIPTION : 09/07/2013
LOCALISATION : je pensais oklm voulait dire " ok le monde " #oklmonde

FICHE PERSO
XP:
32/174  (32/174)
PV:
18/18  (18/18)
avatar


Mar 12 Aoû - 13:35


frappez les trois coups
dris feat tara, aoguro, taiga.

 



Je prends place à côté de mon collègue Eldorado. Ok alors Tuxedo Mask me demande. de faire. de cette femme. la reine d'Eldorado ? Et les raisons ? Pourquoi ? C'est qui ? La jeune femme prit alors la parole : elle allait sans doute nous apporter les réponses. Attendez c'est... Tara Mukai ? L'homme étrange qui était venu me voir à mon lieu de traval au White Zone m'avait parlé d'elle. Oh, je vois. Je vois nettement mieux de qui il s'agit. J'avais refusé de signer un contrat de je-ne-sais-quoi tant que je ne l'aurai pas vu de moi-même. Je savais que j'allais la rencontrer un jour ou l'autre, et la voilà. Ça tombait bien. Cela dit, le fait qu'il y est le chef de Tikal me braquait légèrement. Même mon visage le montrait, car mon regard se posait immédiatement sur lui d'un air perplexe. Il lui a sauvé la vie si j'ai bien compris ? Alors ça c'était sûrement et purement stratégique. Rien de plus. Je n'ai aucune confiance aux autres : ils ne pensent certainement pas tous de la même manière que moi et s'il pouvait profiter d'une bonne action pour ensuite mettre un couteau dans le dos, ils le feraient. Surtout un putain de chef. Enfin pour l'instant il n'a rien demandé et rien dit de plus à ce sujet.

J'écoute alors attentivement le discours de la jeune femme. Je savais qu'elle était la créatrice d'Eldorado et qu'elle voulait reprendre son rôle. Mais... quitter le gang pour apprendre à se contrôler ? On peut régner et apprendre en même temps. On n'abandonne pas comme ça. La suite était plutôt convaincante à entendre. Les paroles étaient différente de ce que l'on pouvait généralement entendre de la part des chefs. Elle semblait plus vouloir aider, soutenir, et compagnie plutôt que nous amener à une victoire personnelle. Etre meilleur et premier gang ne m'intéresse plus. Vraiment plus. C'est stupide, sans intérêt. Nous sommes qui nous sommes. Y'a pas de compétition, ce n'est pas un jeu, faudrait redescendre sur terre parfois... j'y crois, j'y crois. D'ailleurs Taiga confirmait un peu ce que je pensais, on ne cherche pas la guerre. On ne se bat pas pour se battre, pour être en tête, pour être les plus puissant. Notre unique but et l'argent et la survie. C'est tout. La vraie menace actuelle sont les traqueurs, dans ce cas là oui, on aura besoin de puissance, d'aide et compagnie. D'ailleurs on n'entend pas grand chose en ce moment, ça en devenait terrifiant. Je sens le regard de Taiga vers moi et demande mon avis. Je croise les bras et pose mon dos sur le dossier.

- Je suis d'accord avec ce que dit Taiga. On se bat uniquement s'il y a besoin, notre but n'est pas de foutre le bordel pour montrer qu'on est les meilleurs et faire peur, ça on s'en fout. Enfin, je suppose que vous pensez certainement pareille bien que vous n'ayez pas dit mot pour mot ce genre de choses, mais la puissance & compagnie est utile lorsque nous sommes réellement en danger. Et je ne parle pas de combats. Puis nous avons d'autres d'atou-*hic*...excusez-moi. Je marque une pose en me grattant la barbe. Je m'étire légèrement histoire d'être plus détendu. Vos paroles sont... *hic* convaincantes, pleines de motivations et tiennent la route, j'aime ça haha. Je vois qu'Eldorado vous tiens à coeur et que bien que vous l'ayez quitté, vous avez eu le culot de revenir contrairement à certains chefs que nous avions pu avoir. Rien que pour ça je vous respecte, hahaha ! Mon rire résonnerait presque dans la salle et *hic* BORDEL. Étrangement, vous m'inspirez vraiment confiance et je suis certain de ne pas me tromper. Les membres seraient certain heureux de vous voir, enfin, si vous leur expliquer rapidement votre disparation parce qu'ils pourraient hair n'importe quel "patron" à l'heure actuelle. Comprenez, c'est assez difficile. Nous avions eu des chefs qui jouent à cache cache et puis plus rien. Comme cette place est maudite, nous avions un peu peur que cela recommence, et ce, peu importe vos raison-*hic* Arf j'ai mal putain... Bon, alors, êtes-vous réellement prête pour vous remettre dans le bain après tant d'années, d'assumer votre rôle, de prendre de grosses responsabilités ?

Je me tourne vers Taiga. Je ne sais pas vraiment ce qu'il en pense. Il semble être autant pour que contre mais rien n'est encore décisif. Je pense même qu'il serait bien qu'elle nous rejoigne toute seule dans le gang avant de l'élire. Peu après, je me racle la gorge et observe le chef des Tikals. Enfin, je le fixe carrément. Comment si je cherchais à voir à travers son masque.

- Et vous, si vous êtes là c'est que vous attendez sûrement quelque chose, je me trompe ?

Il est complètement chel-*hic* chelou je vous dis pourquoi tu ne montres pas ta tête hein hein t'es supect si ça se trouve t'es même pas vivant putain ok stop j'ai trop bu NON QUAND JE BOIS JE PARLE TROP SÉRIEUSEMENT PARFOIS je me fais peur en plus le hoquet C'EST GÉNIAL.

@destiny.

_______
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
POINTS : 81
CITATION : 2
MESSAGES : 459
FEAT : Motochika Chosokabe - Sengoku Basara
CRÉDIT : Matt
DATE D'INSCRIPTION : 13/07/2013

FICHE PERSO
XP:
8/188  (8/188)
PV:
25/25  (25/25)
avatar


Lun 18 Aoû - 16:48



Let the curtain rise


Ce qu'il attendait ? Pas grand-chose en fait. En temps que chef de Tikal, il semblait évidement à quelqu'un d'extérieur au gang qu'il n'allait pas amener à ses rivaux un chef, sans rien exiger. Et pourtant. Sleepy lui avait demandé d'aider Tara, c'était la seule chose qu'il lui fallait pour le faire sans rien demander en retour. Ils étaient comme ça à Tikal. Et puis en temps qu'homme... Qui ne voudrait pas aider la femme avec qui il vivait, la femme avec qui il partageait son repas ? Non vraiment, il ne voulait rien, si ce n'est le bonheur de la femme.

- Je veux uniquement ce que je vous ai dit. Mettre cette femme sur le trône rouge. Je lui ai montré Tikal, le sens de ce nom pour nous, et je sais qu'elle s'en souviendra. Lorsque vous aurez fait de Tara la chef d'Eldorado, je me présentrai à elle pour lui proposer une alliance entre nos deux familles, mais pas avant. C'est à vous de me dire ce que vous souhaitez, en échange. En acceptant Tara, vous acceptez tout de même quelqu'un qu'un gang rival vous envoie.

Code par Mr.Rager. de Cocktail-Graph'



_______
Spoiler:
 

get rekt:
 

Merci ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Frappez les trois coups [Tara][Taiga][Dris]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les trois coups d'etat, le "manje ranje de lespwa" pour le deuxie
» Les Trois Mousquetaires
» Pour en finir avec les coups d'État en Haiti...
» La Geste des Trois Amants
» Et un, et deux, et trois ! C'est l'histoire du pirate de l'îleuuuuuuuuuuuh ♫

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gamble&Decadence :: DOUBLE DIMENSION :: G&D BEFORE-