AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Just one day Δ Setsuna |END

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
informations
POINTS : 37
CITATION : Quand tu grandis, tes priorités aussi.
MESSAGES : 689
JUKEBOX : Get out alive - Three Days Grace
FEAT : NT.
CRÉDIT : Une fille qui me déteste.
DATE D'INSCRIPTION : 13/09/2013

FICHE PERSO
XP:
88/180  (88/180)
PV:
21/21  (21/21)
avatar


Mer 28 Mai - 21:38


FEAT. Ishikawa Setsuna
Codage fait par ©PAINDORE sur APPLE SPRING

Huit jours plus tard.
Cela fait seulement huit jours que sa route a recroisé celle de cette fillette qu'il a connu étant petit et le voilà désormais accompagné d'une jeune femme pour le jour de son anniversaire. S'ils étaient encore gamins, ça n'aurait pas posé de problèmes, mais ce n'est plus le cas. Cette miss est devenue une jeune mannequin qui pose dans certains magazines - oui il est tombé dessus sans réellement le vouloir - tandis que lui ... Eh bah rester dans l'ombre, ça l'aide bien. Malgré leurs différences et leurs caractères dominants, ils arrivent à se parler sans se disputer, une fois au repère. Des requêtes, des missions, des propositions pour le gang, mais pour les autres ces deux-là vont bientôt former un couple, dû au fait qu'ils ne se sont jamais calculés auparavant. Hors, ce n'est vraiment pas dans les options. Ce n'est pas une situation appropriée pour quelqu'un comme lui, mais d'un côté ; il s'en fiche.
Ou pas.

Il avait promis de passer au moins une après-midi avec elle, le vingt-huit mai. Le seul soucis, c'est que passer du temps libre dans une ville où vous avez une chance sur dix de tomber sur des gens qui vous connaît et qui souhaite soit vous interpeller pour un contrat, soit demander des comptes ; ce n'est pas facile, voir même impossible. Donc ... Pourquoi pas un voyage d'un jour ou deux en guise de cadeau ? Certes, ce n'est pas l'équivalent de ce qu'elle peut se payer, mais tant qu'ils sont éloignés des gangs...

Cependant, un problème subsiste ; c'est le fait que monsieur ne dévoile jamais son véritable nom. Donc pour le voyage et la réservation à l'hôtel, c'est sous une fausse identité. Voici donc Keiji et Atsuko Okura, tous les deux frère et soeur, du moins c'est ce qu'ils sont aux yeux de ceux qui verront leurs cartes d'identités. Comme la réceptionniste qui a longtemps hésité après avoir jeté un coup d'oeil à ce duo qui n'ont strictement rien en commun. Mis à part la couleur de cheveux.
« J'espère qu'on ne va pas s'taper un autre séisme. » Après tout, le dernier date d'hier, heureusement que ce n'était pas quelque chose qui a réussi à fissurer la ville.« Du coup, tu veux faire quoi, maintenant ? »
Déjà devant la fenêtre du balcon de leur chambre, torse nu, à son aise, la chaleur le rend plus joyeux qu'autre chose. Mais le désir de se retrouver sur une plage bondée n'était pas là, pas tout de suite du moins. Il fallait s'attendre à ce qu'il choisisse un hôtel avec une plage où il y a très peu de monde, se retrouver avec une foule dans les alentours n'est jamais là, ce n'est pas envisageable quand on est avez lui.
« J'ai eu peur qu'ils nous filent une chambre avec un lit deux places ... » Encore heureux que ce soit deux lits séparés, pouvoir s'allonger pénard sans que l'autre grogne comme un chihuahua, c'est vraiment le pied.« Mais au fait, je t'ai pas demandé ; t'aurais préféré être ma soeur ou ma femme ? »
Ceci est une question posée avec un ton le plus naturel au monde.
Break time

_______

One day I'll stop everything, but not today.

Spoiler:
 


Dernière édition par Kamui Hasegawa le Jeu 21 Aoû - 8:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
POINTS : 115
CITATION : Il ne faut jamais sous estimer le caractère prévisible de la bêtise humaine. ~ Snatch
MESSAGES : 579
JUKEBOX : Stupéflip Vite : Stupéflip/One for the money : Escape the Fate/Money : Mystery Skulls/Suicide Social : Orelsan/Breaking the Habit : Linkin Park/ Best of you : Foo Fighters/
FEAT : Artiste - Yuki Hayabusa(White Rabbit)
CRÉDIT : Leyna (moi)
DATE D'INSCRIPTION : 17/02/2014
LOCALISATION : En train de se bourrer la gueule dans Ikebukuro

FICHE PERSO
XP:
24/174  (24/174)
PV:
18/18  (18/18)
avatar


Dim 1 Juin - 1:59

Taste me, drink my soul. Show me all the things that I should'nt knownThe Pretty Reckless - You Make Me Wanna Die
It's Fucking Crazy


Ton lit solaire, un jour ça pourrait bien être ton cercueil, ce que tu dois, tu le dois. Et avant que t’ais le temps de débronzer, y va falloir que tu payes. ARNAQUE CRIME ET BOTANIQUE


Le jour tant attendu, tant souhaité, le jour qui ne semblait pas avoir vraiment d'importance pour elle, mais qui pour une fois, lui paraissait unique. Les choses avaient évolués, changé pour elle. Setsuna devenait une autre personne, quelqu'un qu'elle n'aurait sans aucun doute jamais pensé devenir. Si elle était contente ? Pas vraiment. Les changements ne sont pas quelques choses dont elle se rend forcément compte, cela lui était parvenu à l'eprit, c'était frayé un chemin lentement. Ce n'est que ce jour là, dans ce train, que la demoiselle en prit soudainement conscience. Depuis combien de temps ne s'était elle pas levé un matin avec le sourire aux lèvres ? Des années. Elle le savais, le vivait plutôt bien. Le voyage dura quelques heures, qui ne lui semblèrent qu'être des minutes... Ce qu'elle craignait allait sans doute arriver, que ce moment qui serait sans aucun doute plein de bonheur ne dure pas assez. L'éternel insatisfaite est de retour. Le soleil tape alors que sa robe blanche virevolte au vent alors qu'elle descend du train. Cette brise dans ses cheveux, cette chaleur, des choses qu'elle n'oublierait pas, des trucs banales, mais qui se marquerait en elle, qui lui collerait à la peau tel un fer rouge. Les lunettes sur le nez, elle suit le jeune homme, sans rien dire. Une relation étrange c'était établit entre eux, certains les voyaient sans doute comme un couple, d'autres comme deux personnes qui ne pouvait pas s'empêcher de se chamailler, d'autres simplement comme de bons amis... Pour l'heure, Setsuna elle-même ne savait pas ce qu'il en était, une petite idée, mais qu'elle préféra évincé très vite de ses pensées, de sa mémoire.

Elle n'a même pas fait attention à la jeune femme qui venait de les accueillir à l'hôtel et encore moins quand Kamui présenta leur cartes d'identités. Elle ne pouvait que comprendre son mode de vie, cette façon de faire, parce qu'elle avait vu, elle avait comprit. Le mystère Kamui était toujours présent, sans vraiment l'être, c'était étrange et déconcertant. Ils montent dans leur chambre et le voilà qui va directement sur le balcon, alors que la demoiselle scrute chaque recoins de la chambre. L'endroit était sympathique, ce qui fut plus étrange, c'est qu'elle n'avait pas vraiment choisit la destination, il avait un peu prévu le truc, sur le tas peut-être. Ce n'était pas un détail sur lequel elle s'attarderait, tout ce qu'elle voulait, c'était passé du bon temps, oublié ses soucis, oublié sa peine, oublié son travail pourrit et surtout tenter de s'enivrer d'autre chose que de substances illicites... Car c'était certains qu'il ne la laisserait pas faire. Quoi qu'elle était doué pour prendre ce genre de conneries en cachette, mais prendrait elle le risque de tout gâcher ? Setsuna n'en savait encore rien. Pour l'heure, elle avait encore ce sourire enjôleur qui lui illuminait le visage. Il parle, il semble content qu'il y est bien deux lits séparés, étonnant d'ailleurs car ils dormaient ensemble quand ils étaient petits, parfois, pas tout le temps.

Ce souvenir la fit sourire, mais il était hors de question qu'elle passe sa journée à ressassé le passé, cette journée allait sans aucun doute définitivement tourner cette page, celle du passé. Ce qu'elle voulait faire ? C'était une bonne question, pour l'heure, elle ne savait pas trop. Elle enlève ses lunettes et les posent sur le lit avant de le rejoindre sur le balcon, alors qu'il lui demandait... Quelque chose d'assez surprenant, mais pas tant que ça. C'était Kamui, elle s'attendait à ce genre de... Bêtises de sa part. Préféré être sa sœur ou sa femme ? Qu'est-ce que cela changerait en soit ? Un mensonge était un mensonge. Elle n'était ni sa petite amie, ni sa femme et encore moins sa sœur, elle n'était qu'une connaissance et au mieux, une amie, même si elle avait encore du mal prétendre avoir ce titre. La jeune femme hocha les épaules comme réponse alors que ses bras viennent se posé contre la rambarde, écoutant la douce mélodie du vent et des vagues... C'est fou ce que cela pouvait être apaisant. Elle s'appuie sur son coude, posant son menton dans le creux de sa main alors que ses yeux vert continuèrent de scruter l'horizon.

Tu me poses vraiment la question ou tu te la poses à toi même ? Peut-être que toi, tu aurais eu une préférence ?

C'était forcé, elle était obligé d'entrer dans son jeu, pas forcément par envie de gagner, mais c'était dans son caractère... Oui, quoi que la demoiselle en dise, elle n'aimait pas perdre, surtout pas à ce jeu et encore moins avec lui. Elle s'étire, humant une bonne bouffée d'air frais avant de rentrer de nouveau à l'intérieur afin de retirer sa robe, elle portait déjà son maillot de bain sur elle et vu le temps, il était hors de question qu'elle n'aille pas se baigner. Attrapant dans son sac son paréo de plage et le nouant autour de sa taille, Setsuna fut prête pour sortir. La voilà qui lui attrape le bras et le tire vers elle.

Pour répondre à ta question précédente, une petite balade sur la plage me conviendrait. Cela te vas ?

Certes, c'était son anniversaire, mais elle ne le forcerait pas à faire quelque chose dont il n'aurait pas envie. Setsuna était sans doute beaucoup trop optimiste, parce qu'elle se demandait vraiment si lui aussi, durant cette journée, pourrait retrouver un vrai sourire... Elle espérait qu'il s'amuse, mais ce serait sans doute trop demander. Il n'était pas mauvais acteur, il pourrait au moins lui faire croire et peut-être se laisserait elle avoir, ou peut-être pas. La voilà qui passe son bras autour de celui du jeune homme, le regard pétillant et ce même sourire qui n'arrivait pas à quitter les traits de son visage alors qu'elle resserre son étreinte et le tire un peu plus.

Aller, dépêche toi, autant profiter de cette journée, non ?

Et elle recommence à tirer un peu sur son bras tout en avançant. Ne pas penser, ne pas réfléchir, juste vivre l'instant présent et s'inquiéter de la suite plus tard.

Et encore merci de passer cette journée avec moi.

Avait-elle dit à voix basse, un peu honteuse et gênée. Attrapant ses lunettes de soleil et les posant directement sur sa tête, la jeune femme le regarda du coin de l'oeil. Elle ne savait vraiment pas comment allait tourner cette journée.

Codage by pandora. Image Tumblr.


_______
shut the fuck up
Une fille à genoux qui mord sa main ensanglantée. Et qui hurle. Qui hurle une plainte incohérente. Comme si le désespoir avait pris forme. La forme d’un cri. Elle crie la fin d’un rêve, elle crie la fin du monde. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cheshire-cat-is-dead.tumblr.com
informations
POINTS : 37
CITATION : Quand tu grandis, tes priorités aussi.
MESSAGES : 689
JUKEBOX : Get out alive - Three Days Grace
FEAT : NT.
CRÉDIT : Une fille qui me déteste.
DATE D'INSCRIPTION : 13/09/2013

FICHE PERSO
XP:
88/180  (88/180)
PV:
21/21  (21/21)
avatar


Dim 1 Juin - 3:09


FEAT. Ishikawa Setsuna
Codage fait par ©PAINDORE sur APPLE SPRING

Parfois, vous avez cette petite voix qui traîne dans votre esprit, tentant de vous rappeler une chose que vous ne devez pas faire. C'est un peu comme une sorte de sixième sens, une alarme personnelle et dieu seul savait pour quelle raison Kamui avait sa voix personnelle qui lui disait que ce voyage était une mauvaise idée. Qu'être éloigné des autres avec cette jeune femme à ses côtés, par conséquent être seuls ; c'est une mauvaise idée.  Pourquoi ? Parce qu'ils ne sont plus des enfants, parce que son esprit n'est plus aussi innocent qu'avant et par dessus-tout.
Setsuna a bien grandi.

Il avait complètement oublié le fait qu'elle n'est plus la gamine de son enfance - seigneur, faites qu'il ne pense pas au lap dan- trop tard. Avec le beau temps qui le rend étrangement joviale et cette fille dont les formes ne sont plus à douter. Ce n'est pas étonnant qu'elle pose pour des magazines, après ça. Fort heureusement, son regard était concentré sur la plage, sur les vagues ... C'est ça, continue de penser à autre chose.
« Peut-être que toi, tu aurais eu une préférence ? » Il n'a même pas tilté que cette phrase fut dite avec une touche de taquinerie.« Ça aurait été mieux que tu sois ma femme, je crois. »
...
Par mieux, il voulait dire crédible, mais comme d'habitude et à jamais, son insouciance et son franc-parlé lui font dire des choses qu'il pense, sans réellement réfléchir à la signification de ces mots, sauf pour s'en rendre compte genre deux minutes après, le visage légèrement cramoisie et avec la peur de vérifier si elle a entendu quoique ce soit. Qui sait, peut-être n'a-t-elle rien entendu. Du moins, espérons qu'elle n'ait rien entendu.
Pitié, faites qu'elle n'est rien entendu.

Vu qu'elle se déshabille sur le champ pour abandonner la robe blanche et se mettre en maillot de bain. Sortir ? Sur la plage ? Avec ces gens ? L'idée n'est pas attrayante, la foule le fout toujours en rogne. Même si de là où il est, il semble ne pas avoir grand monde.
« Aller, dépêche toi, autant profiter de cette journée, non ? » Le voilà en train de se faire tirer par le bras, non mais cocotte, calme-toi, la plage va pas disparaître dans l'heure.« Okay, okay, laisse-moi juste ... Déposer un truc. »
Doucement - pour le peu dont il en est capable - il se dégage de son étreinte - et de sa poitrine - pour pouvoir déposer ses effets personnels dans un tiroir de la table de chevet. Mais il ne faut pas oublier qu'ils sont dans un hôtel et qu'est-ce qu'on trouve, dans la majorité des hôtels de ce genre ?
« P'tain, ils sont vachement prévoyants. » Dit-il, d'un air surpris, tout en dévoilant les préservatifs à sa compagne de chambre.« Tiens, je me demande s'il y a ma taille ... M, je crois ? »
Et le plus ridicule dans l'histoire est que, bien évidemment , il vérifie les emballages pour avoir une réponse à sa question. Ce qui le faisait rire était le fait d'avoir une capote goût fraise. Il s'est toujours demandé pourquoi est-ce que ce genre d'inventions existes ? Comme si que ça allait changer quelque chose que cette protection ait un goût de fraise ou pas ...
Oh tiens, banane.
« Tiens, au cas où si tu tombes sur un coup d'un soir. » C'est sans aucune hésitation qu'il lui balance un préservatif. Après tout, tout peut arriver, hein ? « Ah, tant que j'y suis, interdiction de copuler dans cette chambre. Nous sommes là pour trois jours et trois nuits. »
Le tiroir est désormais fermé et sa chemise est à présent enfilée. Vérifier qu'il avait ses clefs et de l'argent au cas où si l'envie d'acheter de quoi se nourrir de manifeste durant la sortie.
« On y va ? »
Ce gars mérite des tartes, parfois.
Break time

_______

One day I'll stop everything, but not today.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
POINTS : 115
CITATION : Il ne faut jamais sous estimer le caractère prévisible de la bêtise humaine. ~ Snatch
MESSAGES : 579
JUKEBOX : Stupéflip Vite : Stupéflip/One for the money : Escape the Fate/Money : Mystery Skulls/Suicide Social : Orelsan/Breaking the Habit : Linkin Park/ Best of you : Foo Fighters/
FEAT : Artiste - Yuki Hayabusa(White Rabbit)
CRÉDIT : Leyna (moi)
DATE D'INSCRIPTION : 17/02/2014
LOCALISATION : En train de se bourrer la gueule dans Ikebukuro

FICHE PERSO
XP:
24/174  (24/174)
PV:
18/18  (18/18)
avatar


Dim 1 Juin - 4:08

Taste me, drink my soul. Show me all the things that I should'nt knownThe Pretty Reckless - You Make Me Wanna Die
A Fucking Genius


Ton lit solaire, un jour ça pourrait bien être ton cercueil, ce que tu dois, tu le dois. Et avant que t’ais le temps de débronzer, y va falloir que tu payes. ARNAQUE CRIME ET BOTANIQUE


Habituée, elle était habituée à la connerie de Kamui, enfin, c'est ce qu'elle croyait. C'était un tel changement avec ce qu'il était avant et ce qu'il était maintenant, mais cela valait aussi pour elle. Setsuna avait tenté de ne pas faire attention quand celui-ci répliqua que cela aurait été mieux si la demoiselle avait été sa femme... Encore une fois, il avait parlé sans réfléchir, lâcher des choses pareils comme ça, d'un coup, de but en blanc. Elle fut tellement gênée que Setsuna cacha directement son visage derrière ses cheveux, afin qu'il ne voit pas, qu'il ne constate pas ce genre de détail. Il serait capable d'en jouer l'abrutis. Il était maintenant en train de ranger des choses dans un tiroir alors qu'elle fait le tour dans la chambre, continuant de regarder chaque détails, sans aucun doute pour ne pas avoir à réfléchir sur la situation, qu'elle avait du mal à comprendre et à suivre. La voix du jeune homme s'élève et il sort du tiroir sa trouvaille, il avait l'air fier de lui en plus. Un soupir alors que la jeune femme détourne encore le regard, le plantant sur les imprimés du papier peint. Sa salive se faisait rare et les battements de son cœur s'accélérait...

Pourquoi fallait il que ça revienne, ce genre de choses ? Bon, ils étaient dans un hôtel, normal qu'il y est des découvertes pareil et en soit, ce n'est pas vraiment ce qui la gênait... Mais qu'est-ce qui l'embarrassait alors ? Autant ne pas y penser, oublier. Secouant la tête, la jeune femme rattrape l'objet in-extremis que l'autre idiot venait de lui envoyer. La voilà qui arque un sourcil de stupeur, se demandant bien ce qu'il était en train de lui faire ? Un coup d'un soir ? Chose qui n'arriverait pas si elle n'était pas totalement défoncé, ce qui ne risquait pas d'arriver, en tout cas, pas avec lui dans les parages. Un soupir s'échappe de ses lèvres alors qu'elle jète le préservatif sur un meuble, ni faisant pas attention. Elle en était certaines, elle n'en aurait pas besoin. Et la voix de monsieur s'élève de nouveau alors qu'elle soupire de plus belle, commençant un peu à perdre patience. Interdiction de copuler ? Mais il allait arrêter de parler de ça ? Encore un haussement d'épaule alors qu'elle hoche la tête négativement plusieurs fois, un peu désabusé. Ce qu'elle stoppa directement de faire quand encore une fois, son naturel de provocatrice hautaine reprit le dessus. Un sourire naquis sur ses lèvres, un sourire narquois alors qu'il se dirige vers la sortie. D'un pas lent et avec nonchalance, elle passe le seuil de la porte, s'allumant une clope avec rapidité.

Au pire, si je veux tant que ça copuler, j'irais là ou mon partenaire m'emmènera. Ne t'en fais pas grand frère... Ou dois-je t'appeler chéri ? Non parce qu'avec ce que tu as dis tout à l'heure, je me pose encore la question.

Mensonge ? Aller savoir, elle n'en sait rien, ou elle fait comme si elle n'en savait rien. Setsuna recommence, elle ne peut s'en empêcher au final, c'est inouï à quel point ce mec pouvait la faire tourner en bourrique... Une nouvelle bouffé de sa cigarette alors qu'elle avance à travers les couloirs afin de sortir de l'hôtel. De l'air, ouais, elle avait besoin d'air. Sans trop savoir pourquoi, la demoiselle se demandait si elle avait encore un tant soit peu de contrôle sur la situation et surtout, si ces trois jours allait vraiment bien se passer... Vu le commencement, cela risquait d'être compliqué. Elle ne pourrait pas conserver son masque, ni jouer à ce jeu pendant soixante douze heure, impossible. Les voilà devant la porte de l'entrée de l'hôtel, le vent lui soufflant directement au visage. Ne pas se prendre la tête, continuer de sourire, de vivre sans faire attention. Il ne faisait que jouer, comme elle. Setsuna fait craquer sa nuque avec légèreté, se la massant après coup. Il fallait dire que les voyages n'étaient pas sa tasse de thé et qu'elle était un peu fatigué, mais juste un peu. La voilà qui se gratte de nouveau la tête, tout en se dirigeant vers la plage non loin, jetant son mégot de cigarette dans une poubelle. Elle enlève ses sandales, les prends dans sa main avant de marcher sur le sable chaud et fins. C'était apaisant, impensable.

Au fait Kamui, je ne t'interdirais rien. Si tu veux copuler dans la chambre, tu peux. Je pourrais très bien trouvé de quoi m'occuper pendant ce temps.

Avait-elle dit avec un sourire en coin, défaisant le nœud de son paréo avant de s'avancer un peu plus sur la plage. Peu de gens, ce n'était pas plus mal. Elle aimait la foule sans l'aimer, parce que les gens sont cons, parce que l'être humain est vraiment débile... Parce qu'ils ne sont que des fourmis insignifiante. La jeune femme pose son paréo sur le sol et s'allongea alors sur ce dernier, les lunettes de soleil posé dorénavant devant ses yeux... Le soleil tape peut-être un peu trop pour un mois de Mai... M'enfin, avec le temps de merde qu'ils avaient eu et les séismes, il fallait mieux ne pas se plaindre.

Je me demande si tu vas réussir à me supporter pendant trois jours et trois nuits.

Le connaissant, il trouvera un moyen pour lui échapper, s'évaporer dans la nature pendant quelques temps. Enfin, elle n'en savait strictement rien en fait. Un nouveau soupir alors se baigne dans le soleil, c'était si bon, si bienfaisant. Elle aurait dû prendre des vacances ou un week end depuis bien longtemps... D'ailleurs, cela faisait quelques temps qu'elle n'avait pas pris de repos, n'était pas partis de son quartier pourris. La demoiselle pensa alors qu'elle aurait dû faire ça depuis bien longtemps et qu'elle le referait à l'avenir.

Dis Kamui.

La voilà qui se redresse, s'étire un peu tel un chat avant de le regarder une nouvelle fois en arquant un sourcil... Les yeux levés vers le ciel, la jeune femme fit des mouvements avec sa main, comme pour effacer quelques choses, pour rejeter une idée... Elle allait juste ravaler sa pensée et surtout sa question. Elle laissa un sourire s'échapper sur son visage, un sourire qui lui arracha une sensation étrange alors qu'elle glissa ses pieds dans le sable chaud.

Non, oublie. C'est pas important.

Ouais... En soit, ce n'était qu'un truc débile et sans importance.

Tu vas te baigné ? Ou je vais avoir le privilège de me couler toute seule et d'avoir l'air débile ? Et me sors pas que tu « adorerais » la deuxième hypothèse.

Changer de sujet, chercher quelque chose à faire... Putain cette situation embarrassante. Qu'est-ce qui lui avait prit de vouloir tout à coup fêter son anniversaire... ?

Codage by pandora. Image Tumblr.


_______
shut the fuck up
Une fille à genoux qui mord sa main ensanglantée. Et qui hurle. Qui hurle une plainte incohérente. Comme si le désespoir avait pris forme. La forme d’un cri. Elle crie la fin d’un rêve, elle crie la fin du monde. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cheshire-cat-is-dead.tumblr.com
informations
POINTS : 37
CITATION : Quand tu grandis, tes priorités aussi.
MESSAGES : 689
JUKEBOX : Get out alive - Three Days Grace
FEAT : NT.
CRÉDIT : Une fille qui me déteste.
DATE D'INSCRIPTION : 13/09/2013

FICHE PERSO
XP:
88/180  (88/180)
PV:
21/21  (21/21)
avatar


Dim 1 Juin - 4:38


FEAT. Ishikawa Setsuna
Codage fait par ©PAINDORE sur APPLE SPRING

Mission accomplie.
Quoi de mieux que de faire l'imbécile pour agacer la personne afin que le sujet soit complètement détourné et qu'elle soit suffisamment énervée pour ne pas poser de questions sur ce qu'il vient de dire ou alors, d'expliquer par où il voulait en venir. Les femmes sont connues pour trouver une signification en toutes choses, en toutes phrases. Il n'a pas envie de parler de ce genre de choses avec elle, surtout pas avec elle. Peut-être parce que la réponse ne risque pas d'être évidente ? Ou bien, a-t-il peur de quelque chose en particulier ? Il n'en sait rien, juste qu'un quelque chose le bloque dès qu'il ose envisager une quelconque possibilité de ressentir un peu de bonheur auprès de quelqu'un.
La culpabilité, sans doute.

Une pique ou deux, elle a finalement entendu sa phrase, mais son sale caractère ne lui autorise pas à baisser sa garde. Bien, il avait eu raison de compter là-dessus - même s'il aurait préféré qu'elle n'entende rien, en fait. Tant pis, ça ne change rien à ce qui a été prévu. Mademoiselle veut aller à la plage ? Bien, une serviette, de la crème et un sac pour ensuite quitter l'hôtel. Quitte à se retrouver avec du monde, autant faire comme tout le monde.

Mais on dirait qu'elle n'a pas fini.
C'était une pique ou donnait-elle vraiment son autorisation ? Cocotte, as-tu conscience que sur ton épaule se trouve encore la marque de l'autre fois ? Pareil sur ton bras ? As-tu seulement conscience que tu dis ça à un mec qui se transforme sous une émotion forte ? Il sait, bien évidemment, que la copulation peut se faire. Mais à la seule et unique condition que cela ne soit que de la baise. Comme il y a quelques jours, avec cette prostituée. C'était juste de la baise, juste pour calmer ses ardeurs. Putain de périodes de chaleurs.
N'y pense pas, va.

Bref, mademoiselle semble être à court de conversations. Super, au moins ses cartouches se sont vites épuisées, le temps qu'ils arrivent ici. La serviette installée, le sac déposé et un bref regard en direction de la mer. L'eau salé ne lui donne pas envie, mais si c'est une solution pour qu'elle arrête de faire la gueule ...
« Arrête de réfléchir, tu dis des conneries. » Accroupi pour mieux porter sa camarade dans ses bras, juste par surprise, pour éviter qu'elle ne détalle comme un lapin.« On va y aller tous les deux, dans ce cas ~ »
Elle peut se débattre, elle peut l'insulter, elle peut exiger d'être déposée, tant qu'elle n'oublie pas que cet homme est du genre à n'en faire qu'à sa tête, tout va bien. Un pas, deux pas et ce n'est qu'un instant après que ses pieds se retrouvent en contact avec l'eau salé.
« Putain de sa mère que c'est froid. » Lui qui est chaud de nature, se prendre un coup de froid de la sorte, c'est du genre inattendu.« T'as pas peur de prendre la tasse j'espère, parce que ... »
Lentement, sourire narquois et avec un air ô combien mesquin, il effectue un plongeon en arrière - sans lâcher prise, s'il tombe, ce n'est jamais tout seul - le genre de choses qui se fait pour emmerder l'autre, en général.
Happy birthday Setsuna.

Break time

_______

One day I'll stop everything, but not today.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
POINTS : 115
CITATION : Il ne faut jamais sous estimer le caractère prévisible de la bêtise humaine. ~ Snatch
MESSAGES : 579
JUKEBOX : Stupéflip Vite : Stupéflip/One for the money : Escape the Fate/Money : Mystery Skulls/Suicide Social : Orelsan/Breaking the Habit : Linkin Park/ Best of you : Foo Fighters/
FEAT : Artiste - Yuki Hayabusa(White Rabbit)
CRÉDIT : Leyna (moi)
DATE D'INSCRIPTION : 17/02/2014
LOCALISATION : En train de se bourrer la gueule dans Ikebukuro

FICHE PERSO
XP:
24/174  (24/174)
PV:
18/18  (18/18)
avatar


Sam 28 Juin - 2:06

Taste me, drink my soul. Show me all the things that I should'nt knownThe Pretty Reckless - You Make Me Wanna Die
Thank You


Ton lit solaire, un jour ça pourrait bien être ton cercueil, ce que tu dois, tu le dois. Et avant que t’ais le temps de débronzer, y va falloir que tu payes. ARNAQUE CRIME ET BOTANIQUE


Arrête de réfléchir, tu dis des conneries. Ouais, il avait sans doute pas tort, elle disait des conneries et avait des pensées assez curieuse, quelque chose qui ne lui ressemblait pas. Setsuna n'allait plus y penser, en tout cas, elle allait essayer. Quoi ? What the fuck ? Pourquoi il la porte ? N'avait-il pas dit il n'y avait pas quelques jours, qu'elle "pesait" son poids ? On va y aller tous les deux, dans ce cas. Les yeux grands ouverts, elle tente vainement de descendre de là, en fait, elle n'y mettait pas vraiment du siens, si elle avait vraiment voulu descendre, Setsuna y serait arriver.

Arrête ! Lâche moi ! Je sais très bien que tu veux pas aller te baigner. Laisse moi descendre !

Elle savait mieux que quiconque qu'elle s'extasiait et s'excitait pour rien. Il n'allait pas la laisser s'échapper, il allait la balancer dans la flotte sans aucune retenue et Setsuna pouvait le savoir, elle devait être vachement froide... Non, non et non. Il faut qu'elle descende, mais intérieurement, cette situation l'amuse. Il n'aime pas la plage, elle le sent, sans trop savoir pourquoi. Peut-être une impression, ou une intuition. Ils s'approchent de l'eau et le vent se fait de plus en plus frais. Elle s'accroche de toute ses forces, pas question qu'il la balance dans la flotte, surtout au vue de sa tronche...

Putain de sa mère que c'est froid. Oh que oui c'était froid, elle pouvait le sentir, elle en était certaine... Enfin, son imagination pouvait le lui laisser présager... Non, elle refuse de se baigner au final, elle s'accroche encore plus. Non putain, ne me jette pas dans l'eau ! Ne me jette pas dans l'eau ! S'il allait l'écouter ? Bien sûr que non. Il n'en avait strictement rien à foutre. N'oublions pas que monsieur Kamui est un sacré connard. T'as pas peur de prendre la tasse j'espère, parce que ...

Enfoiré. Ce fut le seul mot qu'elle put gueuler avant qu'ils ne tombent tout les deux dans cette flotte geler. Cette enflure ne l'avait pas lâché et l'avait emmener carrément avec lui.. Si elle avait bue la tasse ? Juste un peu, l'eau était tellement froide que quand elle refit surface, elle prit une énorme bouffé d'oxygène, tentant de s'habituer à la température ambiante. Putain de bordel de merde qu'elle répéta en boucle. Dire que Setsuna s'était attendue à ce qu'il refuse, qu'il l'envoi bouler, mais NON ! Il venait de l'accompagner faire trempette. Prendre sa revanche. Elle lui saute sur le dos, tentant vainement de le couler ou de l'emporter en arrière, mais c'était peine perdue, c'était un véritable poids plume comparé à lui.

Je te déteeeeeeeeste Kamui ! Je te hais du plus profond de mon corps, mon coeur, tout ! Tu vas payer, crois moi tu vas VRAIMENT me le payer !

Elle reste perchée sur son dos, regardant les alentours après s'être vainement énervée pour rien. Elle n'arriverait pas à se venger, de toute façon, l'eau n'était pas son élément, carrément pas. Son coeur s'accélère un peu alors qu'elle réalise que la chaleur du jeune homme arrive à l'atteindre même dans l'eau. L'étonnement pouvait se lire sur son visage alors qu'elle laissa s'échapper un sourire narquois sur le coin de ses lèvres.

Bon, ben je vais faire le Koala et rester percher ici. Au moins j'ai pas froid comme ça.

Le ciel est bleu, le soleil lui tape sur le dos et sur la tête et elle ne peut pas mentir, elle se sent bien, vraiment bien. C'est à se demander depuis combien de temps elle n'avait pas ressentit ça. La jeune femme posa une de ses mains sur les cheveux de Kamui avant de les ébouriffer et de lâcher encore une fois avec un sourire sur le visage.

J'ai l'impression d'être redevenue une gamine ! Merci encore en tout cas. Je sens que je vais pas m'ennuyer et BIEN te faire TOURNER en BOURRIQUE !

Ouais, remercie le, il arrive à te faire oublier tes conneries, tes ennuies et apaise un peu ton chagrin. Profite Setsuna, Profite. Elle le relâche, se penchant en arrière, laissant de nouveau les rayons du soleil lui éblouir la vue et la peau avant de lâcher sur un ton étrange.

Tu sais Kamui, parfois je te comprends pas. Je me rend compte que je sais pas grand chose sur toi... Et je pense que c'est voulu. Bien sûr, je peux le comprendre. Pourtant il y a des questions que je veux te poser, mais je ne sais pas comment les formuler. Elle s'aspergea le visage d'eau et lui en envoya un peu dessus au passage avec un sourire un peu plus mélancolique sur le visage. Mais j'espère en tout cas que tu ne t'es pas forcé à venir aujourd'hui...

Elle laissa s'échapper un nouveau sourire alors qu'elle commença à barboter, mais sans plus... Oui, elle n'avait rien dit, oui elle avait garder ce secret pour elle... Non, Setsuna ne savait pas nager...

Codage by pandora. Image Tumblr.
En cours de correction.

_______
shut the fuck up
Une fille à genoux qui mord sa main ensanglantée. Et qui hurle. Qui hurle une plainte incohérente. Comme si le désespoir avait pris forme. La forme d’un cri. Elle crie la fin d’un rêve, elle crie la fin du monde. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cheshire-cat-is-dead.tumblr.com
informations
POINTS : 37
CITATION : Quand tu grandis, tes priorités aussi.
MESSAGES : 689
JUKEBOX : Get out alive - Three Days Grace
FEAT : NT.
CRÉDIT : Une fille qui me déteste.
DATE D'INSCRIPTION : 13/09/2013

FICHE PERSO
XP:
88/180  (88/180)
PV:
21/21  (21/21)
avatar


Sam 28 Juin - 16:24


FEAT. Ishikawa Setsuna
Codage fait par ©PAINDORE sur APPLE SPRING

« Je te déteeeeeeeeste Kamui ! Je te hais du plus profond de mon corps, mon coeur, tout ! Tu vas payer, crois moi tu vas VRAIMENT me le payer ! » Eh bah; elle s'excite sévère la macaque.« Bon, ben je vais faire le Koala et rester percher ici. Au moins j'ai pas froid comme ça. »
Si son plan était d'user de sa poitrine pour le faire perdre ses moyens à la seconde même où il est enfin revenu à la surface : c'est une réussite complète. Bien qu'il ne soit pas du genre à faire une fixette là-dessus, nier le fait que ce genre de contact est particulièrement agréable serait faire preuve d'une mauvaise foi considérable. Encore heureux qu'elle ne lui pose pas la question - bien qu'elle doit tout de même s'en douter, non ? C'est bien elle qui lui a craché son bonnet sans aucune hésitation.

Mais le besoin de se retrouver sous l'eau le démangeait depuis quelques temps. Non, pas un bain, non pas une douche. L'eau froide et salée, quelque chose qui lui fout une claque phénoménale pour garder ses esprits sur terre. Non, il ne se passera rien avec cette fille - qui s'agrippe à lui avec sa paire avantageuse - et non, il n'est pas ce genre de personne. Du moins, il s'en persuade. Ce qui est important pour les humains ne l'est pas pour les mutants.
That's all.
« J'ai l'impression d'être redevenue une gamine ! Merci encore en tout cas. Je sens que je vais pas m'ennuyer [...] » Manquerait plus qu'il soit chiant.« [...] et BIEN te faire TOURNER en BOURRIQUE ! »
...
C'était d'une incrédibilité tellement énorme qu'il a dû s'étouffer sévèrement pour ne pas rigoler d'une telle absurdité. Depuis le début de leur retrouvaille, c'est lui qui la rend folle - l'opposé risque de ne jamais arriver, en fait. Elle est mignonne d'espérer, mais justement ; elle ne peut qu'espérer et ça risque de continuer jusqu'à ce qu'il décide d'inverser les rôles.
Jamais en clair.

La voilà en train de reprendre une expression sérieuse. Bon dieu, elle veut pas arrêter deux secondes ? D'accord, on a le droit d'avoir des hauts et des bas, mais ce tempérament est digne d'une vraie montagne russe - elle zigzag constamment entre la positivité et la négativité. C'est une femme, après tout.
« Mais j'espère en tout cas que tu ne t'es pas forcé à venir aujourd'hui... » ... Okay, là, elle est clairement emmerdante.« Si c'est pour dire des trucs comme ça, la ferme. »
Des mots prononcés sans aucune hésitation, peut-être est-ce un peu cruel ? Non, elle mérite vraiment des claques. C'est son anniversaire et elle ose encore penser comme ça en sa compagnie ? Mais quelle indignation, sérieusement. Cette fois encore, nous aurons la preuve que la femme sans l'homme n'irait pas bien loin.
Vice-versa, maybe ?

Le voilà proche d'elle, suffisamment assez pour agripper farouchement ses hanches afin de la bloquer contre son torse, avant de prendre une bonne bouffer d'air et sceller ses lèvres avec les siennes, le tout en basculant en arrière pour retourner sous l'eau en sa compagnie. Espérant réellement que cette baignade lui retourne le cerveau pour qu'elle puisse penser autrement. En plus de ce baiser forcé, mais néanmoins voulu.

Cela va de soi qu'il en profite un peu. Quitte à lui faire perdre la tête, autant faire les choses comme il faut. Va-t-elle être paniquée ? Ou plutôt offusquée ? Peu importe, tant qu'elle arrête d'avoir ce genre de pensées. Elle est à Eldorado bordel, garder une meilleure image de soi est essentiel si on veut rester parmi-eux. C'est bien la modestie, mais vante un peu, bordel. Sincèrement, de préférence.

Si ce baiser fut effectué, c'est aussi pour partager son oxygène. Cependant, toucher sa langue fait partie du transfert ? Bonne question. Un enfoiré profite toujours, comme on dit.

Break time

_______

One day I'll stop everything, but not today.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
POINTS : 115
CITATION : Il ne faut jamais sous estimer le caractère prévisible de la bêtise humaine. ~ Snatch
MESSAGES : 579
JUKEBOX : Stupéflip Vite : Stupéflip/One for the money : Escape the Fate/Money : Mystery Skulls/Suicide Social : Orelsan/Breaking the Habit : Linkin Park/ Best of you : Foo Fighters/
FEAT : Artiste - Yuki Hayabusa(White Rabbit)
CRÉDIT : Leyna (moi)
DATE D'INSCRIPTION : 17/02/2014
LOCALISATION : En train de se bourrer la gueule dans Ikebukuro

FICHE PERSO
XP:
24/174  (24/174)
PV:
18/18  (18/18)
avatar


Dim 29 Juin - 1:50

Taste me, drink my soul. Show me all the things that I should'nt knownThe Pretty Reckless - You Make Me Wanna Die
It's Killing Me


Ton lit solaire, un jour ça pourrait bien être ton cercueil, ce que tu dois, tu le dois. Et avant que t’ais le temps de débronzer, y va falloir que tu payes. ARNAQUE CRIME ET BOTANIQUE


Si c'est pour dire des trucs comme ça, la ferme.

Oui, c'était une experte dans ce domaine, dire des putains de conneries aussi grande qu'elle. Setsuna savait pertinemment qu'il n'apprécierait pas et c'était forcément douté à une telle réaction, elle aussi, à sa place, aurait été blasé voir énerver. Rien de plus normal. L'intonation de la voix du jeune homme la fit pourtant frissonné, si bien qu'elle ferma les yeux et serra les dents, tout en fixant de nouveau les remous que provoquait les vagues. Si quelqu'un gâchait l'atmosphère ce n'était pas Kamui, mais elle. Toujours à se poser des questions sans queux ni tête, toujours à chercher la petite bête, toujours à culpabiliser et à penser à des futilités. Elle qui s'était jurer de ne penser à rien, de profiter, voilà que la demoiselle se mettait à regretter. Pourtant, la suite, jamais Setsuna n'aurait put la prévoir et surtout pas venant de lui.

Ses mains viennent empoigner avec force les hanches de la demoiselle alors qu'elle se retrouve littéralement collé à lui. Sensation carrément bizarre, mais pas forcément désagréable, enfin, elle ne pourrait pas s'avouer le contraire, elle devait se persuader que c'était horriblement désagréable. La stupeur venait de lui soustraire ses reflex, impossible pour elle de s'éloigner, de se dégager de cette étreinte étrange. Leur regards se croisent furtivement avant qu'il ne prenne une énorme bouffé d'oxygène, putain, il prépare un mauvais coup, barre toi Setsuna, barre toi. Trop tard. Leur lèvres se mêlent avant qu'il ne l'emporte avec lui, la faisant tomber sous cette eau limpide. Si elle avait peur ? Oui, totalement. Pourtant, la panique l'empêcha de bouger. L'incompréhension la plus totale venait de lui écraser le crâne alors que de l'air lui emplissait les poumons. Pourquoi se laissait elle faire ? Pourquoi n'avait elle pas réagit ? Setsuna n'arrivait pas à le savoir. Putain, elle ne le comprenait vraiment pas... Les yeux fermés au maximum et enfonçant ses ongles dans la peau du jeune homme, la demoiselle tente de ne pas perdre pieds, la peur l'envahit, cette peur qui lui rappelle que dans cet élément, elle est comparable à un poisson sur la terre ferme ; faible et inutile. Sa langue sens quelque chose et ce fut sans doute la cerise sur le gâteau totalement inattendue sur un fraisier... A quoi jouait il bordel ?! La jeune femme le repousse avec toute la force qu'elle tente de regagner, mais impossible. Fait chier, pourquoi cette sensation est agréable bordel ? Pourquoi joue-t-il à ce point avec elle ? Sinistre enfoiré...

La voilà enfin revenue à la surface, les joues totalement rouges de colère et de gêne alors qu'elle tente de regarder sa respiration et surtout, toute sa tête. Oh que oui Setsuna avait la rage, totalement et elle aurait sans doute du mal à encaisser le choc. Il était aller trop loin, mais trop loin en quoi ? N'était elle pas celle qui avait lancer ce jeu idiot ? Son cœur ne suis plus rien, tout comme sa tête. Les pensées se bousculent alors que ses jambes ne semblent plus daignés vouloir la porter. Heureusement que ce n'était pas très profond. Rester de marbre, ne pas y penser, faire comme si rien était arriver. Non Setsuna, c'est juste impossible et tu le sais pertinemment. Ta fierté et ton ego ne pouvait te permettre de balayer cet acte de sa part... La demoiselle passe ses mains dans ses cheveux, tentant de retrouver son calme et toute sa lucidité avant de planter ses iris dans ceux de Kamui.

Tu pousses la plaisanterie vraiment trop loin Kamui..

Rien de plus, rien de moins. Sa voix était totalement dérayé et partait dans les aiguës. Le contrôle était perdu, totalement. Elle avait la rage, c'était clair, net et précis. Ce mec lui faisait vraiment perdre tout ces moyens et cela ne lui plaisait guère. Peut-être devrait elle vraiment coupé tout contacte avec lui ? Cela serait sans aucun doute plus simple, mais ce serait se voilé la face malgré tout. Setsuna devait se l'avouer, il lui était impossible d'en venir à une telle éventualité, parce qu'elle aimait sa compagnie, depuis toujours. La voilà qui se mort les lèvres, ramenant sa main droite devant sa bouche, continuant de se mordre l'ongle. Reste zen, inspire, expire. Putain de merde, cet agacement qui lui nique la tête est en train de la rendre dingue. Redevenir la connasse badasse, c'était son seul et unique moyen pour regagner le contrôle, pour ne pas perdre ce jeu.

Pas le choix on dirait.

Elle venait de lâcher ça tout en le fusillant une nouvelle fois du regard et se rapprochant de lui en vitesse avant de sceller de nouveau ses lèvres avec les siennes. Tel est prit qu'il croyait prendre, cette fois ci ce ne serait pas un petit bisou chaste comme dans le repère, oh non, loin de là. Elle n'allait pas relâcher son emprise tout de suite. Il ne serait pas choqué, ni même perturbé, elle en était persuadé, alors tant-pis, qu'il en profite. Sa main se glisse dans ces cheveux, ses ongles s'enfonçant avec légèreté, mais force dans son crâne. Qu'il ressente sa rage et cette incompréhension. Elle cherche sa langue, elle cherche la merde ouais. Setsuna, décidément, tu es vraiment conne. La demoiselle recule, le rouge au joue une nouvelle fois, mais l'expression de son regard toujours inchangé.

Voilà, on est quitte.

Et elle lui tourne le dos, tentant de regagner le rivage alors que ses jambes tremblaient encore et encore. Putain, mais qu'est-ce qu'elle venait de faire bordel ? Impossible de le comprendre et de se comprendre soit-même. Une dernière fois, elle se retourne et lui lâcha avec nonchalance, ou pas.

Quand je disais que je ne te comprenais pas, c'est bien de ça dont je parlais. Pourquoi t'as fais ça ? Hein ? Pour me faire chier ? Pour me gêner ? Pour le fun ?

Haussement d'épaule alors qu'elle savait très bien que la réponse n'allait pas être évidente, ou encore pire, totalement décalé et énervante. Pourquoi reste-t-elle pourtant sur place ? Autant fuir non ? Ouais, non. Fuir ce n'est pas son genre, pas son style... Pauvre débile que tu es Setsuna, ne le blâme pas, la faute te reviens de droit.

Codage by pandora. Image Tumblr.
En cours de correction.

_______
shut the fuck up
Une fille à genoux qui mord sa main ensanglantée. Et qui hurle. Qui hurle une plainte incohérente. Comme si le désespoir avait pris forme. La forme d’un cri. Elle crie la fin d’un rêve, elle crie la fin du monde. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cheshire-cat-is-dead.tumblr.com
informations
POINTS : 37
CITATION : Quand tu grandis, tes priorités aussi.
MESSAGES : 689
JUKEBOX : Get out alive - Three Days Grace
FEAT : NT.
CRÉDIT : Une fille qui me déteste.
DATE D'INSCRIPTION : 13/09/2013

FICHE PERSO
XP:
88/180  (88/180)
PV:
21/21  (21/21)
avatar


Dim 29 Juin - 3:37


FEAT. Ishikawa Setsuna
Codage fait par ©PAINDORE sur APPLE SPRING

« Tu pousses la plaisanterie vraiment trop loin Kamui... »
Il le sait.
Il le sait, mais il s'en fiche. Il le sait, mais il le fait quand même, pour la simple et bonne raison qu'il se doute que les mots ne vont pas l'atteindre - ou du moins à moitié, mais sans plus. Setsuna fait partie de ces gens qui ont besoin de quelque chose de fort, d'une adrénaline puissante pour ne pas penser à des conneries, pour éviter de déprimer. C'est une idée - non - c'est une certitude ; elle aurait pas pensé ainsi si elle continuait de se droguer, mais si il lui en parle, elle va le nier - ou alors re-déprimer et se rabaisser.

Dans le fond, l'embrasser ne le dérange pas - au contraire - sans doute est-ce dû à ce lien qu'il partage avec elle. Un lien qui est né de l'école primaire, jusqu'au lycée pour après reprendre cinq ans plus tard. Certes, cela procure une certaine gêne - mais et après ? Rien. Il sait qu'avec elle, les choses faites à moitié ne sont d'aucune utilité.
C'est une vérité.
« Pas le choix on dirait. »
Et encore une fois, il le savait.
Cette attitude de merde qui l'incite, qui l'oblige à vouloir reprendre le contrôle d'une quelconque situation, c'est ça qui l'aide à ne pas penser de travers, à ne pas se ruiner le moral. Très bien, ell eaura alors un rival à sa hauteur, quelqu'un qui va lui faire perdre ses moyens, qui saura la devancer, qui saura la stimuler comme il se doit. Il n'y a que comme ça qu'elle marche, après tout.
Et ça ne le dérange pas plus que ça.

Le baiser n'a pas duré longtemps et quand bien même elle voulait prendre les devants ; il a senti cette hésitation dans le contact de sa langue. Oh ? Mademoiselle n'est pas capable d'embrasser correctement ? Ou est-ce parce qu'il s'agit de lui ? Pas besoin de se transformer pour comprendre qu'elle perd facilement son self-contrôle quand il agit comme ça.
Va savoir pourquoi.
« Pourquoi t'as fais ça ? Hein ? Pour me faire chier ? Pour me gêner ? Pour le fun ? » Tch, toujours et encore des questions.« ... Parce que je le veux. »
Et il sort ça, un 28 mai, sans aucune hésitation, sans réellement réfléchir aux conséquence de ces mots - mais est-ce que ça veut réellement dire quelque chose ? On peut désirer quelqu'un sans qu'il y ait des sentiments, n'est-ce pas ? Mais dans leur cas, dans leur situation, c'est un peu difficile d'imaginer le scénario du parfait salaud.
Ça se peut, pourtant.
« Et c'était quoi, ça, hein ? » Penché vers elle, sourire narquois, aucune gêne, juste une attitude relax - quoiqu'un peu taquine -« Tu n'sais pas embrasser, c'est ça ? »
Il sait la déstabiliser et ça l'amuse, ça l'aide en retour. Alors oui, il l'embrasse de nouveau. Un baiser chaste, pour commencer, puis suivit d'un autre, plus approfondi. Il la tient, pas question qu'elle recule et qu'elle fasse les mijaurées pour s'en tirer. Progressivement, ces baisers deviennent sérieux, arriver au point où ses lèvres convoitent la langue de la jeune femme, l'attrapant pour mieux la suçoter. Sérieux ...
De quoi la gêner.

Il réduit la distance, ses mains vont où elles veulent - la maintenir en plus, la plupart du temps - elle peut le gifler, c'est même une réaction attendue. Mais pour l'instant, il dirige et fait ce qu'il souhaite. Mais ça dévie, ça quitte la bouche pour embrasser la mâchoire, descendre au cou, enlacer sa taille et arriver à cette épaule qu'il a déjà mordu auparavant. Ça lui fait mal de ne pas se rappeler de ça, mais il sait délibérément que c'est lui le fautif.
Culpabilité, encore.

Cependant, la chaleur est toujours présente et ces gestes ne l'aident pas à garder une température correcte. Alors oui, il crève de chaud, ça l'étouffe, sa respiration devient difficile - presque impossible - et le voilà obligé de se laisser aller pour tomber dans l'eau - sauf qu'elle n'est pas profonde et c'est plutôt déconseillé lorsqu'on fait ce genre de crises.
Fait chier.

Break time

_______

One day I'll stop everything, but not today.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
POINTS : 115
CITATION : Il ne faut jamais sous estimer le caractère prévisible de la bêtise humaine. ~ Snatch
MESSAGES : 579
JUKEBOX : Stupéflip Vite : Stupéflip/One for the money : Escape the Fate/Money : Mystery Skulls/Suicide Social : Orelsan/Breaking the Habit : Linkin Park/ Best of you : Foo Fighters/
FEAT : Artiste - Yuki Hayabusa(White Rabbit)
CRÉDIT : Leyna (moi)
DATE D'INSCRIPTION : 17/02/2014
LOCALISATION : En train de se bourrer la gueule dans Ikebukuro

FICHE PERSO
XP:
24/174  (24/174)
PV:
18/18  (18/18)
avatar


Dim 29 Juin - 22:35

Taste me, drink my soul. Show me all the things that I should'nt known... The Pretty Reckless - You Make Me Wanna Die
I'm With You


Ton lit solaire, un jour ça pourrait bien être ton cercueil, ce que tu dois, tu le dois. Et avant que t’ais le temps de débronzer, y va falloir que tu payes. ARNAQUE CRIME ET BOTANIQUE


Si on lui avait dit que la situation dégénérerait autant, elle n'aurait pas acceptée de faire ce voyage. Tout partait en vrille et elle ne pouvait strictement rien y faire, prise par son propre jeu, piégé. Elle avait voulu faire la fière, mais c'était clairement lui qui menait la danse et oui, elle galérait à l'accepter. Qu'est-ce qu'elle pouvait le haïr bordel, elle le détestait quand il la faisait ainsi tourner en bourrique. Et le fait qu'il réponde de but en blanc « Parce que je le veux »  venait de la plonger de nouveau dans une incompréhension des plus totales. Setsuna n'avait même pas pu cacher sa surprise. Ce fut carrément impossible. La voilà qui se mettait à bafouiller en cherchant quoi répondre, complètement consternée. Kamui n'était pas clair et elle non plus, pourtant il fallait que ce petit jeu cesse, cela ne pourrait que les conduire droit dans un mur. Le voilà qui se rapproche de nouveau d'elle, revenait il à la charge ? Apparemment oui. Un sourire narquois sur le visage, il se penche vers elle et la demoiselle montre clairement son mécontentement. Setsuna n'avait pas voulue relever la petite pique qu'il venait de lui envoyer à la tronche. Tout simplement parce que la réponse n'était pas simple. Elle savait embrasser, ça, c'était clair, net et précis... Mais comment agir ainsi avec quelqu'un qui connaît pratiquement tout de vous ? Comment réussir à faire ce genre de choses avec quelqu'un qui ne vous voit que comme une amie d'enfance ? Et puis, c'était ce qu'il était pour elle, un ami d'enfance. Quelqu'un qui de part sa simple présence avait réussi à la sauver. Hors de question qu'il se passe quelque chose, ce ne serait pas simple à gérer, vraiment pas. Setsuna tente de ne pas y penser, parce que de toute façon, elle avait la réponse à ses questions.

Pourtant, les lèvres du jeune homme viennent de nouveau chercher les siennes, un simple bisou chaste, que les gens pourraient qualifier de « tout mignon » mais qui la déstabilisa une nouvelle fois. Quel était son but ? Il ne voulait pas perdre à ce petit jeu ? Avoir le dernier mot ? La demoiselle pensait qu'il allait s'arrêter là, mais non, il continue, encore et sans trop savoir pourquoi, elle ne rompe pas le contact et se laisse faire ; comme une idiote ouais. Elle sait très bien à quoi elle joue et Setsuna sait évidemment très bien comment cette histoire va se terminer. Elle aurait voulu reculer, mais elle fut carrément déséquilibrée, ce qui venait de la retenir ? Kamui, qui la maintenant contre lui. Quel sombre enfoiré. Il accentue chaque mouvement, cherchant à aller plus loin, encore plus. Il voulait la gêner, l'embarrasser. Dans quoi s'était elle embarquée ? Setsuna se le demandait alors qu'elle était complètement emprisonnée et paralysée par ce contact avec lui. Ses mains se baladent et elle lève petit à petit la main, cherchant à se maintenir à lui pour ne pas tomber. Cogne le Setsuna, frappe le. Il lui enserre désormais la taille, posant ses lèvres sur son épaule blessée... Son cerveau avait vraiment du mal à imprimer toutes les informations, si bien que quand tout fut fini, elle resta droite comme un I. Pourquoi se trouvait il à genoux dans la flotte maintenant? Un malaise ? Qu'est-ce que c'était que ce bordel ? Tout s'enchaînait trop vite, ne lui laissant aucun répit. Putain, quelle chaleur. Attrapant le bras du jeune homme et l'aidant à se relever, elle passa ce dernier autour de ses épaules afin de ne pas le laisser tomber.

Qu'est-ce que tu me fais là ? Me dit pas que m'embrasser était si plaisant que tu en tombes ? Ce n'était pas le moment de rigoler, elle le voyait très bien, elle pouvait très bien entendre cette respiration étrange qu'il laissait s'échapper. Non, il ne jouait pas, il n'allait vraiment pas bien. Le ramener à l'hôtel, c'était la seule solution. Putain qu'il pèse son poids, heureusement qu'il est encore lucide et qu'il peut quand même marcher.. Bon, on rentre, tu vas t'allonger un peu et ça ira mieux.

Et elle avance de nouveau, le guidant un peu, posant sa main sur son front tout en continuant de marcher afin de confirmer ce qu'elle pensait. Il était brûlant, de partout. Le bras que Setsuna avait autour de ses épaules le lui faisait très bien réaliser. Une insolation ? Qu'est-ce qu'il avait ? Pas le temps de se poser ce genre de question. Elle récupère les affaires laissées sur le sol, pose son paréo sur la tête de Kamui pour éviter que le soleil ne lui tape trop dessus et elle continua son chemin avec lui jusqu'à l'hôtel. Allait-il se transformer ? La demoiselle espérait que non, il devait juste être malade ? Ou même épuiser, en fait, elle n'en savait rien et oui, elle était vraiment en train de s'inquiéter. Un soupir alors que les portes de l'hôtel s'ouvrent. La voilà qui se dirige jusqu'à l'ascenseur, répondant brièvement à l'une des hôtesses qui demanda s'ils avaient besoin de quoi que ce soit. Les voilà dans l'ascenseur et Setsuna farfouille dans le sac afin de trouver la clé de la chambre, putain de sac rempli de connerie, ah, la voilà. Les portes s'ouvrent, elle ouvre la porte et la referme aussitôt, le faisant s'allonger sur le lit de forces.

Tu ne bouges pas, tu restes sagement allongé comme un mort, je vais aller te chercher de quoi te requinquer un peu. Elle se mit à chercher de l'argent dans son sac, qu'elle prit au final avec elle, le hissant sur ses épaules. Tu veux quelque chose en particulier ou je prend n'importe quoi ? Tu dois te taper une bonne insolation, t'es brûlant. Qu'elle laissa s'échapper alors qu'elle passa de nouveau une de ses mains sur son front, la faisant glissée sur une de ses joues. Repose toi un peu, ça te feras du bien.

Espérons que cela ne soit rien de grave. Putain, rien ne se passe comme prévu.

Codage by pandora. Image Tumblr.
En cours de correction.

_______
shut the fuck up
Une fille à genoux qui mord sa main ensanglantée. Et qui hurle. Qui hurle une plainte incohérente. Comme si le désespoir avait pris forme. La forme d’un cri. Elle crie la fin d’un rêve, elle crie la fin du monde. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cheshire-cat-is-dead.tumblr.com
informations
POINTS : 37
CITATION : Quand tu grandis, tes priorités aussi.
MESSAGES : 689
JUKEBOX : Get out alive - Three Days Grace
FEAT : NT.
CRÉDIT : Une fille qui me déteste.
DATE D'INSCRIPTION : 13/09/2013

FICHE PERSO
XP:
88/180  (88/180)
PV:
21/21  (21/21)
avatar


Lun 30 Juin - 2:48


FEAT. Ishikawa Setsuna
Codage fait par ©PAINDORE sur APPLE SPRING

« Tu ne bouges pas, tu restes sagement allongé comme un mort, je vais aller te chercher de quoi te requinquer un peu. »
Faire le mort.
C'est la seule chose qui reste dans sa tête, le reste est sortie de son autre oreille à une vitesse fulgurante. Faire le mort, ne plus bouger et attendre que ça passe. Ouais, il va faire ça, c'est parti pour, en tout cas. Ce n'est pas comme si qu'il avait désiré de se retrouver dans un état pareil, aussi fébrile qu'un piaf sans ailles. Il a chaud, trop chaud, ça le crame de partout et il ne sait assurément pas comment régler ça.

Ce n'est pas le pire.
C'est le fait que ça soit venu d'un coup, sans prévenir. Il était en train de profiter du baiser, il était en train de se dire qu'il venait de l'embrasser. Son cerveau a enregistré l'information, le soleil tapait fort, ses lèvres ont continué jusqu'à ce qu'il soit pris d'un sévère vertige, pour au final l'obliger à abdiquer. La raison de son état ? La chaleur, trop de chaleur. C'est pour ça qu'il n'aime pas les plages et encore moins l'été.
Putain.
« Tu veux quelque chose en particulier ou je prend n'importe quoi ? Tu dois te taper une bonne insolation, t'es brûlant. »
Il réfléchit trop, mais il ne peut pas - non - il ne veut pas parler, c'est chose inutile et ça va le fatiguer. Surtout de parler avec une bornée comme elle. Autant préserver le peu d'énergie qui lui reste pour se concentrer et cesser de penser à cette chaleur insoutenable.
« Repose toi un peu, ça te feras du bien. »
Et c'est là qu'elle se rend compte que c'est des poils qui se trouvent entre ses doigts ? Au moins, ses transformations deviennent plus fluides, plus rapides, y a de quoi s'en vanter. Mais pas maintenant, c'était une situation d'urgence - un peu chiante - chose qui l'a obligé à opter pour cette forme-là ; un loup. Les canidés ont la fabuleuses capacités à échapper à une chaleur cuisante en haletant fortement et en buvant énormément d'eau.

Le lupoïde ne pouvait que rester sur place, son long corps étalé sur ce lit, fixant la jeune femme du coin de l'oeil et dévoilant un rythme cardiaque effréné. Son corps gonflait et rétrécissait à vue d'oeil, encore plus à cause du bruit de sa forte respiration. Il ne l'attaquera pas, il n'a pas la force, ni la volonté pour ça et aucun grognement ne se fait entendre, c'est plutôt bon signe, non ? Il doit juste attendre, encore. Et prier pour qu'elle oublie ce qui s'est passé. Faut qu'il arrête de fuir, sérieusement.
Il ne s'excusera pas pour ça.

Break time

_______

One day I'll stop everything, but not today.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
POINTS : 115
CITATION : Il ne faut jamais sous estimer le caractère prévisible de la bêtise humaine. ~ Snatch
MESSAGES : 579
JUKEBOX : Stupéflip Vite : Stupéflip/One for the money : Escape the Fate/Money : Mystery Skulls/Suicide Social : Orelsan/Breaking the Habit : Linkin Park/ Best of you : Foo Fighters/
FEAT : Artiste - Yuki Hayabusa(White Rabbit)
CRÉDIT : Leyna (moi)
DATE D'INSCRIPTION : 17/02/2014
LOCALISATION : En train de se bourrer la gueule dans Ikebukuro

FICHE PERSO
XP:
24/174  (24/174)
PV:
18/18  (18/18)
avatar


Lun 14 Juil - 19:42

C’est comme ça qu’on reste en vie, quand ça fait tellement mal qu’on arrive plus à respirer... C’est ça la vie. INCEPTION
Don't Be Scared


Elle avait enfoui quelque chose en elle, très profondément, une chose dont elle avait déjà été consciente mais qu’elle avait choisi d’oublier. INCEPTION


Et la même merde recommence. La douleur en son bras gauche lui rappelant un terrible cauchemar passé. Kamui vient de se transformer encore une fois. Si Setsuna avait peur ? Carrément que oui, même si elle tentait de ne rien laisser paraître. Sa main quitta le pelage du loup, le regardant sans trop comprendre ce qui se passait. La poisse ? Il semblerait que la demoiselle soit vraiment une poissarde. Se laissant tomber sur le sol, adossé au mur juste derrière elle, la jeune femme se cogne maintes et maintes fois la tête. Peut-être espérait-elle se réveiller en faisant cela ? Ouais, elle était convaincue de rêver, encore une fois, pathétique. La réalité, elle avait affaire à la réalité. Non Setsuna, tu n'as pas pris de drogue, ce que tu vis n'est point une illusion. Se ressaisir. Il semble faible, il n'a même pas la force de grogner comme la dernière fois... De l'eau. Les loups sont des animaux habitués au froid et non à la chaleur ? Enfin, c'était ce que Setsuna avait toujours cru. Prenant une énorme bouffé d'oxygène avant de se relever et d'enfiler sa robe blanche, la jeune femme se précipita vers la porte, ferma à clé et dévala les escaliers en direction de l'accueil.

Pourquoi ? Demander une bassine. Quand l'hôtesse entendit sa demande, elle arqua un sourcil de surprise qui eu don d'énerver Setsuna, elle insista encore et encore, puis sa demande fut accepté. Bassine en main, elle se précipite de nouveau dans les couloirs, bousculant un autre résident, s'excusant brièvement avant de reprendre sa course. Devant la porte, son coeur accélère, la sueur coule lentement de son front, lui glaçant l'échine. Ne pas paniquer. Clé dans la serrure, elle ouvre en vitesse et referma tout aussi rapidement la porte. S'enfermer, ne laisser personne entrer, personne ne devait voir ça. La jeune femme approcha du lit sur un pas léger, tel un ninja, elle n'aurait jamais pensé pouvoir se faire discrète, il n'avait pas bougé, pas d'un pouce. La voilà qui pousse un soupir avant de se diriger vers la salle de bain, la voilà qui remplissant la bassine pleine d'eau froide. Ce qu'elle comptait faire paraissait évident non? Setsuna ne comprenait sans doute pas le danger, ou peut-être ne l'envisageait-elle pas. Son épaule avait déjà subi, elle s'en rappelait chaque jour, la douleur la ramenant à l'ordre. Ce n'était pas encore cicatrisé, malheureusement, mais ce n'était pas une raison pour avoir peur. Quand on tombe d'un cheval, il faut savoir remonter, pour elle, c'était pareil.

Elle insisterait, Sestuna était comme ça... Pas très futé. La bassine remplie, elle se relève, sur un pas lent et délicat. La respiration se veut lente, mais difficile, bon dieu son coeur allait exploser. Trop de pression, ce n'était pas un chien qui se trouvait en face d'elle, mais bien un loup... Et un loup qui ne la reconnaîtrait sans doute pas. Hésitante, elle posa la bassine sur le lit et prit place sur le sol, le visage assez loin de l'animal. Effectivement, si elle pouvait éviter de subir la même douleur qu'autrefois... Mais... Son pouvoir pourrait peut-être l'aider ? Congeler la chambre n'était pas la meilleur idée du siècle, certes, mais au moins le refroidir lui ? Son cerveau se perd, trop plein d'information qui lui donne la nausée, ne pas réfléchir, ce n'était pas son fort, non pas qu'elle était stupide, elle était juste inquiète. Posant sa main dans l'eau, la température sembla changé un petit peu, juste un petit peu. Les yeux fermés, elle se perd dans ses souvenirs, accentués ses sentiments de peur, d'amertume, de douleur, de tristesse, se perdre pour mieux se retrouver. Bingo. L'eau se cristallise légèrement, la demoiselle en prit un peu dans le creux de ses mains et la passa sur le corps de l'animal, avec délicatesse, mais resta pourtant sur ses gardes. La jeune femme répéta le même système pendant quelques secondes, avant de poser la bassine devant lui. Le faire boire n'était pas envisageable, pas que ses crocs ne lui fasse peur, mais Setsuna ne désirait pas le brusquer. Un soupir, la jeune femme pose sa tête sur le lit, entouré de ses bras, le regardant du coin de l'oeil. Elle n'arrivait pas à savoir si cela lui avait fait du bien ou non. Elle espérait que ce soit le cas.

Je ne sais pas si tu te rappelle de moi l'ami, mais sache que je ne te veux pas de mal.

Elle s'étire tel un chat avant de le regarder de nouveau.

Moi aussi je suis fatiguée, alors ne t'en fais pas, je ne tenterais rien de stupide, tu as ma parole.

Voilà qu'elle se mettait à parler avec un animal... Comprenait-il se qu'elle disait ? La jeune femme se le demandait vraiment. Elle réalisa alors le sable qui lui collait à la peau, la senteur de la mer qui lui déplaisait un peu. La jeune femme se releva alors, avec difficulté, les jambes un peu engourdit. Elle ferma les rideaux afin d'éloigner la chaleur. Nouveau soupir avant d'attraper des sous-vêtements dans ses affaires et de se diriger vers la salle de bain.

Je vais te laisser te reposer.

Avait-elle atteint le seuil maximal de la folie ? Sans aucun doute, voilà qu'elle parle avec un loup et qu'elle va se laver sans être sur ses gardes... Il n'y avait pas à dire, cette fille ne tournait pas rond. Sous l'eau, la jeune femme pense, mais l'eau semble lavé chacune de ses pensées, chacun de ses doutes... Rien ne se passait comme prévu et rien ne se passerait plus jamais comme elle le désirait, ça, elle en était certaine.

Codage by pandora. Image Tumblr.


_______
shut the fuck up
Une fille à genoux qui mord sa main ensanglantée. Et qui hurle. Qui hurle une plainte incohérente. Comme si le désespoir avait pris forme. La forme d’un cri. Elle crie la fin d’un rêve, elle crie la fin du monde. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cheshire-cat-is-dead.tumblr.com
informations
POINTS : 37
CITATION : Quand tu grandis, tes priorités aussi.
MESSAGES : 689
JUKEBOX : Get out alive - Three Days Grace
FEAT : NT.
CRÉDIT : Une fille qui me déteste.
DATE D'INSCRIPTION : 13/09/2013

FICHE PERSO
XP:
88/180  (88/180)
PV:
21/21  (21/21)
avatar


Mar 15 Juil - 14:19


_______

One day I'll stop everything, but not today.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
POINTS : 115
CITATION : Il ne faut jamais sous estimer le caractère prévisible de la bêtise humaine. ~ Snatch
MESSAGES : 579
JUKEBOX : Stupéflip Vite : Stupéflip/One for the money : Escape the Fate/Money : Mystery Skulls/Suicide Social : Orelsan/Breaking the Habit : Linkin Park/ Best of you : Foo Fighters/
FEAT : Artiste - Yuki Hayabusa(White Rabbit)
CRÉDIT : Leyna (moi)
DATE D'INSCRIPTION : 17/02/2014
LOCALISATION : En train de se bourrer la gueule dans Ikebukuro

FICHE PERSO
XP:
24/174  (24/174)
PV:
18/18  (18/18)
avatar


Mer 16 Juil - 16:13


_______
shut the fuck up
Une fille à genoux qui mord sa main ensanglantée. Et qui hurle. Qui hurle une plainte incohérente. Comme si le désespoir avait pris forme. La forme d’un cri. Elle crie la fin d’un rêve, elle crie la fin du monde. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cheshire-cat-is-dead.tumblr.com
informations
POINTS : 37
CITATION : Quand tu grandis, tes priorités aussi.
MESSAGES : 689
JUKEBOX : Get out alive - Three Days Grace
FEAT : NT.
CRÉDIT : Une fille qui me déteste.
DATE D'INSCRIPTION : 13/09/2013

FICHE PERSO
XP:
88/180  (88/180)
PV:
21/21  (21/21)
avatar


Mer 23 Juil - 16:00


_______

One day I'll stop everything, but not today.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
POINTS : 115
CITATION : Il ne faut jamais sous estimer le caractère prévisible de la bêtise humaine. ~ Snatch
MESSAGES : 579
JUKEBOX : Stupéflip Vite : Stupéflip/One for the money : Escape the Fate/Money : Mystery Skulls/Suicide Social : Orelsan/Breaking the Habit : Linkin Park/ Best of you : Foo Fighters/
FEAT : Artiste - Yuki Hayabusa(White Rabbit)
CRÉDIT : Leyna (moi)
DATE D'INSCRIPTION : 17/02/2014
LOCALISATION : En train de se bourrer la gueule dans Ikebukuro

FICHE PERSO
XP:
24/174  (24/174)
PV:
18/18  (18/18)
avatar


Dim 27 Juil - 18:32


_______
shut the fuck up
Une fille à genoux qui mord sa main ensanglantée. Et qui hurle. Qui hurle une plainte incohérente. Comme si le désespoir avait pris forme. La forme d’un cri. Elle crie la fin d’un rêve, elle crie la fin du monde. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cheshire-cat-is-dead.tumblr.com
informations
POINTS : 37
CITATION : Quand tu grandis, tes priorités aussi.
MESSAGES : 689
JUKEBOX : Get out alive - Three Days Grace
FEAT : NT.
CRÉDIT : Une fille qui me déteste.
DATE D'INSCRIPTION : 13/09/2013

FICHE PERSO
XP:
88/180  (88/180)
PV:
21/21  (21/21)
avatar


Dim 27 Juil - 20:38


_______

One day I'll stop everything, but not today.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
POINTS : 115
CITATION : Il ne faut jamais sous estimer le caractère prévisible de la bêtise humaine. ~ Snatch
MESSAGES : 579
JUKEBOX : Stupéflip Vite : Stupéflip/One for the money : Escape the Fate/Money : Mystery Skulls/Suicide Social : Orelsan/Breaking the Habit : Linkin Park/ Best of you : Foo Fighters/
FEAT : Artiste - Yuki Hayabusa(White Rabbit)
CRÉDIT : Leyna (moi)
DATE D'INSCRIPTION : 17/02/2014
LOCALISATION : En train de se bourrer la gueule dans Ikebukuro

FICHE PERSO
XP:
24/174  (24/174)
PV:
18/18  (18/18)
avatar


Mar 29 Juil - 1:00


_______
shut the fuck up
Une fille à genoux qui mord sa main ensanglantée. Et qui hurle. Qui hurle une plainte incohérente. Comme si le désespoir avait pris forme. La forme d’un cri. Elle crie la fin d’un rêve, elle crie la fin du monde. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cheshire-cat-is-dead.tumblr.com
informations
POINTS : 37
CITATION : Quand tu grandis, tes priorités aussi.
MESSAGES : 689
JUKEBOX : Get out alive - Three Days Grace
FEAT : NT.
CRÉDIT : Une fille qui me déteste.
DATE D'INSCRIPTION : 13/09/2013

FICHE PERSO
XP:
88/180  (88/180)
PV:
21/21  (21/21)
avatar


Mar 29 Juil - 20:17


_______

One day I'll stop everything, but not today.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
POINTS : 115
CITATION : Il ne faut jamais sous estimer le caractère prévisible de la bêtise humaine. ~ Snatch
MESSAGES : 579
JUKEBOX : Stupéflip Vite : Stupéflip/One for the money : Escape the Fate/Money : Mystery Skulls/Suicide Social : Orelsan/Breaking the Habit : Linkin Park/ Best of you : Foo Fighters/
FEAT : Artiste - Yuki Hayabusa(White Rabbit)
CRÉDIT : Leyna (moi)
DATE D'INSCRIPTION : 17/02/2014
LOCALISATION : En train de se bourrer la gueule dans Ikebukuro

FICHE PERSO
XP:
24/174  (24/174)
PV:
18/18  (18/18)
avatar


Dim 3 Aoû - 14:32


_______
shut the fuck up
Une fille à genoux qui mord sa main ensanglantée. Et qui hurle. Qui hurle une plainte incohérente. Comme si le désespoir avait pris forme. La forme d’un cri. Elle crie la fin d’un rêve, elle crie la fin du monde. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cheshire-cat-is-dead.tumblr.com
informations
POINTS : 37
CITATION : Quand tu grandis, tes priorités aussi.
MESSAGES : 689
JUKEBOX : Get out alive - Three Days Grace
FEAT : NT.
CRÉDIT : Une fille qui me déteste.
DATE D'INSCRIPTION : 13/09/2013

FICHE PERSO
XP:
88/180  (88/180)
PV:
21/21  (21/21)
avatar


Ven 8 Aoû - 10:07


_______

One day I'll stop everything, but not today.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
POINTS : 115
CITATION : Il ne faut jamais sous estimer le caractère prévisible de la bêtise humaine. ~ Snatch
MESSAGES : 579
JUKEBOX : Stupéflip Vite : Stupéflip/One for the money : Escape the Fate/Money : Mystery Skulls/Suicide Social : Orelsan/Breaking the Habit : Linkin Park/ Best of you : Foo Fighters/
FEAT : Artiste - Yuki Hayabusa(White Rabbit)
CRÉDIT : Leyna (moi)
DATE D'INSCRIPTION : 17/02/2014
LOCALISATION : En train de se bourrer la gueule dans Ikebukuro

FICHE PERSO
XP:
24/174  (24/174)
PV:
18/18  (18/18)
avatar


Ven 15 Aoû - 1:46


_______
shut the fuck up
Une fille à genoux qui mord sa main ensanglantée. Et qui hurle. Qui hurle une plainte incohérente. Comme si le désespoir avait pris forme. La forme d’un cri. Elle crie la fin d’un rêve, elle crie la fin du monde. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cheshire-cat-is-dead.tumblr.com
informations
POINTS : 37
CITATION : Quand tu grandis, tes priorités aussi.
MESSAGES : 689
JUKEBOX : Get out alive - Three Days Grace
FEAT : NT.
CRÉDIT : Une fille qui me déteste.
DATE D'INSCRIPTION : 13/09/2013

FICHE PERSO
XP:
88/180  (88/180)
PV:
21/21  (21/21)
avatar


Mar 19 Aoû - 2:19


_______

One day I'll stop everything, but not today.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
informations
POINTS : 115
CITATION : Il ne faut jamais sous estimer le caractère prévisible de la bêtise humaine. ~ Snatch
MESSAGES : 579
JUKEBOX : Stupéflip Vite : Stupéflip/One for the money : Escape the Fate/Money : Mystery Skulls/Suicide Social : Orelsan/Breaking the Habit : Linkin Park/ Best of you : Foo Fighters/
FEAT : Artiste - Yuki Hayabusa(White Rabbit)
CRÉDIT : Leyna (moi)
DATE D'INSCRIPTION : 17/02/2014
LOCALISATION : En train de se bourrer la gueule dans Ikebukuro

FICHE PERSO
XP:
24/174  (24/174)
PV:
18/18  (18/18)
avatar


Jeu 21 Aoû - 8:35


_______
shut the fuck up
Une fille à genoux qui mord sa main ensanglantée. Et qui hurle. Qui hurle une plainte incohérente. Comme si le désespoir avait pris forme. La forme d’un cri. Elle crie la fin d’un rêve, elle crie la fin du monde. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cheshire-cat-is-dead.tumblr.com
informations
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Just one day Δ Setsuna |END

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Setsuna Sakurazaki... Setsu-chan quoi!-^^-
» Compte de Setsuna
» ¤ Setsuna Hendenmark ¤
» La relation très ambiguë de Konoka et Setsuna.
» [0154] Setsuna Yuuki [PHYLLALI]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gamble&Decadence :: DOUBLE DIMENSION :: G&D BEFORE-